• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS 2011
Blacé (69), le 18 mai 2011

Rallye du Beaujolais : Bruno Langlois comme à la maison !

Rallye du Beaujolais : Bruno Langlois comme à la maison !

Le pilote corse Bruno Langlois remporte le 45ème Rallye du Beaujolais au guidon d'une KTM 690 SM tandis que Julien Toniutti, le pilote Moto-Net.Com pourtant favori, n'accède qu'à la seconde marche du podium mais remonte au provisoire. Compte rendu.

Imprimer

La course

C'est donc la pluie qui vient illustrer le départ du 45ème Rallye du Beaujolais en ce samedi de printemps... La première liaison est tranquille et peu d'efforts sont nécessaires pour boucler les 17 minutes du premier contrôle horaire.

Puis c'est la spéciale n°1, celle du Col du Chêne. Carlo Scanu au guidon de sa BMW 450 SX ouvre le bal en 1'11.87, avec 17 centièmes d'avance sur Daniel Blanchon (Honda 600 Hornet). Benjamin Garniaux (Aprilia 1000 Tuono) se classe troisième en 1'12''52 tandis que Julien Toniutti (KTM 990 Superduke officielle) qu'on attendait aux avants postes n'obtient que le 8ème temps en (1'14.17.

Pluie mise à part, la liaison suivante est très sympathique : trois quarts d'heure de parcours sur certains tronçons inévitables du vieux tracé beaujolais nous font profiter des paysages vallonnés et verdoyants, toujours aussi superbes.

Le Col de Saint-Bonnet est une spéciale habituelle de ce vieux rallye et les anciens en connaissent le moindre gravier... Pourtant, c'est encore un pilote corse qui claque le meilleur temps : 2'43.01 pour Bruno Langlois sur sa KTM 690 ! Deuxième temps pour Jean-François Fayolle (Triumph 1050 Street Triple) en 2'45.29 et troisième pour Franck Coudert (Ducati Multistrada) un centième plus loin en 2'45.30.

Dernière liaison pour boucler ce premier tour : une route facile dans l'ensemble, roulante, mais il pleut toujours... Pour ma part j'arrive peut être un peu trop vite dans ce joli virage à gauche et trop près du bord droit de la route... et hop, me voilà au milieu d'une vigne les quatre fers en l'air ! C'est ainsi que votre humble Marcus ne finira pas l'étape de jour...

Au deuxième tour de cette grande boucle, les "continentaux" se réveillent : Patrick Curtat signe le meilleurs temps du Col du Chêne au guidon de sa KTM 990 Supermotard en 1'09.82 devant Daniel Blanchon au guidon de sa Honda 600 Hornet qui obtient le deuxième temps (1'10.02) et Benjamin Garniaux sur Aprilia 1000 Tuono en 1'10.71. A noter la superbe performance de Nicolas Pautet, le "gamin" du Team Moto-Net.Com, pilote de la Yamaha FZ8 Moto Ain : alors qu'il avait claqué un joli temps (2 centièmes derrière Julien Toniutti) au premier passage de cette spéciale, le voici maintenant avec un cinquième temps, sept centièmes devant la KTM 990 Superduke de son pote Julien !

Saint-Bonnet, deuxième passage : il ne pleut plus, la route commence à sécher par endroits et Julien Toniutti fait parler la poudre en claquant le meilleurs temps (1'37.86). Derrière, Paul Christian Piazza au guidon de sa Husaberg 570 FSE affiche 2'38.23 et Patrick Curtat (KTM 990 Supermotard) est troisième en 2'38.88.

Au classement provisoire du rallye après l'étape de jour, c'est Patrick Curtat qui mène la danse avec sa KTM 990 Supermotard. Derrière, ça se bouscule sévère : Bruno Langlois est en seconde position avec sa KTM 690, seulement 5 centièmes derrière le pilote de la KTM 990 Superduke "KTM France", Julien Toniutti.

Les dix premiers du jour se tiennent dans une dizaine de secondes... La nuit s'annonce particulièrement chaude !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !