• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES
Sedan (08), le 30 mai 2017

Rallye des Ardennes : retour gagnant pour Velardi

Rallye des Ardennes page 1 : les années se suivent… et se renouvellent !

Absent de l’épreuve précédente dans le Beaujolais, Christophe Velardi reprend le train en marche et s’impose en plaçant sa Ducati 1200 Multistrada sur la plus haute marche du podium scratch du Rallye des Ardennes. Compte rendu.

Imprimer

Rallye des Ardennes page 1 : les années se suivent… et se renouvellent !

Magistralement ce week-end de l’Ascension des 27 et 28 mai, comme l’an dernier sur la prairie de Sedan (08) qui fut jadis le lit des crues de la Meuse, le parc coureur de ce 22ème Rallye des Ardennes est gigantesque, incontestablement le plus vaste de toutes les épreuves de rallye routier !

Rallye des Ardennes page 1 : les années se suivent… et se renouvellent !

Malgré une organisation interrompue pendant 33 ans et après sa vingtième édition en 1983, le succès de la renaissance du Rallye des Ardennes l'an dernier se poursuit cette année, mais avec seulement 99 pilotes au départ. Coup de chapeau à l’organisateur, le moto-club Trajectoire Jeunes Pilotes !

Le soleil sera omniprésent cette année, ce qui est très appréciable mais générera une lourde chaleur dans les cuirs des pilotes... On ne peut pas tout avoir non plus !

Rallye des Ardennes page 1 : les années se suivent… et se renouvellent !

L’immense parc coureur accueille également le "village" de l’épreuve où exposants, stunters et autres artistes officieront durant le week-end de course en lui donnant un air de fête. Toute cette organisation nous laisse à penser que l’on devrait vivre une bien belle épreuve avec ce 22ème Rallye des Ardennes !

Le tenant du titre scratch Elite SW Motech 2016, Christophe Velardi sur Ducati 1200 Multistrada "Ducati West Europe", est bien présent cette fois et va le confirmer en remportant brillamment l’épreuve.

Le leader du provisoire du championnat de France Elite SW Motech 2017, Bruno Schiltz, a du souci à se faire pour la suite s’il veut mener la danse du championnat jusqu’au bout au guidon de sa KTM 1290 Superduke CTM83. "L’autre" KTM 1290 Superduke, celle du dauphin au classement provisoire du championnat, Laurent Filleton, partira malheureusement à la faute dès la première spéciale : un joker de plus pour Laurent...

Parmi les prétendants aux titres des différentes catégories, Maxime Mettra manque à l’appel. Encore secoué par son accident de la route au Rallye du Beaujolais, l’ex-leader du provisoire "Rallye 2 Tecnoglobe" jouera ici un joker afin de se rétablir au mieux et revenir plus fort dès le Rallye de l'Ain qui suivra cette épreuve ardennaise.

Au menu de cette 22ème édition, un double programme est judicieusement établi sur le week-end complet afin d’associer tant que faire se peut la présence du public au déroulement de la course. Car au moto-club TJP, on soigne les spectateurs : démonstrations de trial, danses country, stunt artistique, concert... Pour terminer la soirée, un DJ du moto-club TJP assure l’animation pendant l’arrivée des pilotes qui bouclent leur étape de nuit.

Le parcours du 22ème Rallye des Ardennes n’est pas des plus simples :

Parcours du Rallye des Ardennes : Etape 1 (jour)

  • Prologue : boucle de 56 km avec un passage "a blanc" (non chronométré) dans chacune des deux spéciales (Elan 3 km et Cheveuges 3,4 km)
  • 1ère boucle de 87 km avec deux spéciales
  • 2ème boucle de 113,6 km avec trois spéciales (deux passages à Elan et un passage à Cheveuges)
  • 3ème boucle identique à la précédente
  • 4ème boucle de 60,6 km avec deux spéciales

Soit plus de 430 km de parcours routier, dont dix spéciales chrono pour cette première étape.

Parcours du Rallye des Ardennes : Etape 2 (nuit)

  • Une seule boucle de 113 km avec trois spéciales (deux passages à Elan et un à Cheveuges)

Ce Rallye des Ardennes 2017 est donc prévu sur près de 545 km de parcours routier dont 13 spéciales. Un petit bémol cependant à propos de la longueur des spéciales : à Cheveuges notamment, une partie est jugée beaucoup trop rapide par les responsables sécurité (et quelques pilotes). Au point que Jacky Guillemoz, directeur de course, décide de la raccourcir à 1,8 km, ce qui ne ralentira finalement pas tant que ça les machines vu les vitesses atteintes en raison du caractère de cette spéciale qui reste très rapide...

Tanguy Brebion, actuel leader au provisoire de la catégorie "Rallye 2" au guidon de son Husqvarna 701 Supermotard, constatera fièrement l’indication "190 km/h" enregistrée par son Vector comme vitesse maximum atteinte après un passage chrono dans cette spéciale ! Certaines machines y dépasseront même les 200 km/h : une sortie de route à ces vitesses se termine rarement sans bobos et un minimum de sécurité est indispensable au bon déroulement des rallyes.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.