• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SBK EUROPE
Paris, le 11 septembre 2008

Racing in the rain...

Racing in the rain...

Dimanche se disputait la 11ème épreuve du championnat du monde de Superbike, la manche "européenne" de Donington Park sous un ciel qui n'en a fait qu'à sa tête ! Les chutes ont été nombreuses, mais les champions s'en tirent bien... Compte rendu.

Imprimer

Comme à Brands Hatch le mois dernier (lire Moto-Net.Com du 4 août 2008), la pluie a accompagné les pilotes une bonne partie du week-end et l'épreuve de Superpole a de nouveau été chamboulée : disputée sur piste mouillée, les pilotes avaient le droit de boucler douze tours de piste au lieu d'un seul par temps sec...

Or à ce petit jeu, c'est de nouveau Troy Bayliss (Ducati Xerox) qui l'emporte ! L'australien et sa 1098 empochent leur sixième pole de la saison devant le plus britannique des japonais, Ryuichi Kiyonari (Honda Ten Kate). Quelle que soit la météo, on peut s'attendre à retrouver ces deux doubles champions - Troy "champion du monde" et Ryuichi "champion de Grande-Bretagne" - aux avant-postes...

Ryuichi Kiyonari, Troy Bayliss et Carlos Checa - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Ces deux favoris sont accompagnés sur la première ligne par une deuxième Honda et une deuxième Ducati : la Ten Kate de Carlos Checa et la Go Eleven de Ruben Xaus. Suivent au deuxième rang le pilote invité James Ellison sur une troisième Honda (Hidrex Bike Animal), Max Biaggi sur une troisième Ducati (Go Eleven).

Tom Sykes, autre wild-card, se hisse en 7ème place au guidon de sa Suzuki Rizla, suivi de Troy Corser sur sa Yamaha officielle (Santander). Carl Crutchlow (Honda HM Plant), troisième pilote local se loge en tête du troisième rang devant Michel Fabrizio (Ducati Xerox), Noriyuki Haga (Yam' Santander) et Leon Haslam (Honda HM Plant).

À une place près, David Checa (Yam' GMT 94) aurait pu prendre part à la Superpole : il est 17ème et laisse Walker, Neukirchner, Lavilla et Smrz se partager, dans cet ordre précis, la 4ème ligne. Côté français, Sébastien Gimbert (Yam' GMT 94) et Régis Laconi (Kawasaki PSG-1 Corse) doivent se contenter des 22ème et 26ème place.

Matthieu Lagrive - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

En Supersport en revanche, les couleurs tricolores sont hissées haut puisque Matthieu Lagrive (Honda Intermoto Czech) signe sa deuxième pole position de l'année devant le jeune espoir anglais Jonathan Rea (Honda Ten Kate), Barry Veneman (Suz' RES Software Hoegee) et Joshua Brookes (Honda Stiggy Motorsport).

La deuxième ligne est menée par une autre Suzuki - décidément à l'aise sur l'eau - pilotée par Didier Van Keymeulen, suivie de deux autres Honda emmenées par Holland et Kallio et d'une première Yamaha plutôt inattendue : celle de Kennaugh.

Il faut attendre la 15ème place pour voir apparaître le nom du leader du championnat Andrew Pitt, et la 20ème pour voir s'inscrire celui de Broc Parkes, pilote officiel Yamaha ! La course s'annonce longue et délicate pour ces deux australiens. D'autant que des nuages noirs s'amoncèlent au-dessus de la piste dès dimanche matin...

Première course Superbike

Au départ, la Ducati n°21 de Bayliss se cabre et laisse la Honda n°23 de Kiyonari et la Suzuki n°66 de Tom Sykes passer devant... Le japonais franchit le premier virage en tête devant l'anglais et l'australien. Ils sont précédés de Biaggi, Checa, Xaus, Corser, Haslam, Crutchlow et Walker.

Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Dès les premiers enchaînements, le trio de tête prend le large : Ryuichi Kiyonari se montre particulièrement véloce aux commandes de sa Honda. Troy Bayliss l'a bien noté et l'aussie double Sykes afin de rester au contact du double vainqueur de Brands Hatch !

À l'issue de la première boucle donc, Kiyonari et Bayliss mènent la course. Sykes est légèrement décroché mais il est bien mieux parti que le reste de peloton - Xaus, Corser, Checa, Biaggi, Haslam, etc. - qui pointe déjà à 1,4 seconde des hommes de tête...

Alors qu'on découvre un Régis Laconi au ralenti dans la ligne droite des stands, un incident encore plus marquant intervient : Kiyonari se fait piéger dans Old Hairpin ! Le japonais survolté a dépassé l'angle maxi de son pneu arrière et part dans une longue glissade. Il doit abandonner, mais sera présent en seconde manche !

Bayliss hérite donc de la tête de la course, Sykes est désormais deuxième et Xaus roule en 3ème position, jouant du coude à coude contre Corser. Derrière, Checa mène le peloton de chasse constitué de Haslam, Lavilla, Biaggi, Neukirchner, Walker et Kagayama.

Dans le 3ème tour, Corser s'empare de la troisième marche du podium en passant Xaus à l'intérieur dans Coppice. Les trajectoires sont sèches mais çà et là, des portions de pistes sont encore humides... Attention aux excès de fougue donc !

Troy Corser - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Dans la chicane suivante, c'est au tour d'Haslam de dépasser Checa pour le gain de la 5ème place. Le style est généreux : tout en glisse, la Honda n°91 fait le freinage à la Honda n°7 devant un public fier de son représentant. Le public français lui est moins en verve : Régis Laconi tire tout droit dans le dernier virage et ne peut éviter la chute...

Autre source de contentement pour les britanniques : Tom Sykes remonte sur Troy Bayliss ! La luminosité et la visibilité sur le circuit baissent d'un cran... La pluie va-t-elle faire son apparition au bau milieu de la course ? Le doute s'installe même si Bayliss et Sykes continuent d'assurer le spectacle !

Au 7ème tour, le duo de tête possède plus de 5 secondes d'avance sur Corser 3ème, plus de 7 sur Xaus 4ème et plus de 9 sur Haslam 5ème. Haga est 6ème à 13 secondes, et le peloton qui se compose de Kagayama, Lavilla, Rolfo, Smrz et Biaggi compte plus de 15 secondes de retard ! Plus loin encore, Smrz, Biaggi, Fabrizio, Nieto et Ellison se disputent la 9ème place.

Troy Bayliss et Tom Sykes - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Profitant d'un écart de Bayliss dans le long droit de Coppice, le régional de l'étape Sykes s'empare de la tête de la course ! L'anglais prouve ensuite que sa place n'est pas seulement due à une petite erreur du n°21 : en un demi-tour, la Suz' Rizla colle une bonne seconde à la Ducati officielle !

Au même moment, Carlos Checa et Sébastien Gimbert partent à la faute dans le même virage ! Malgré la précarité du grip, Tom Sykes en remet une couche et pique deux nouvelles secondes à Bayliss : l'anglais qui courre cette année en British Superbike n'a rien à perdre tandis que l'australien doit gérer sa confortable avance au championnat et ça se voit dans leur manière de mener leur monture !

Le même constat peut être établi au sujet de Xaus et Haslam : l'espagnol est en mesure de marquer de gros points - il est 4ème - et ne peut rien contre le britannique qui n'hésite pas à mettre sa Honda de travers dans tous les virages pour marquer les esprits... Si bien que dans les Fogarty Esses, Leon finit par passer devant Ruben.

Au début du 9ème tour donc, Sykes s'est bâti une avance de 3,991 secondes sur Bayliss. Corser pointe en 3ème position à 7,7 secondes. Haslam et Xaus sont à 10 secondes du leader tandis que Haga, Rolfo, Kagayama et Lavilla roulent en formation serrée à plus de 20 secondes.

Noriyuki Haga - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Soudain, un panache de fumée blanche émane de la Yamaha n°41 de Noriyuki Haga. Le japonais laisse passer ses adversaires mais ne sort pas de la piste pour autant...

Puis c'est au tour de son coéquipier Corser d'attirer l'attention sur lui : comme Checa (Carlos) et Gimbert, le n°11 est victime d'un chute dans Coppice. Contrairement au français et à l'espagnol, Troy se relève difficilement dans les graviers doit se faire aider des commissaires pour rejoindre le muret de sécurité.

Quelques secondes plus tard, Tamada part en highside dans le même virage, immédiatement suivi de Carlos Checa - l'espagnol avait pu repartir - qui part lui dans un lowside moins impressionnant. C'en est trop, les commissaires agitent le drapeau rouge !

Second départ : les pilotes ont repris sur la grille la position qu'ils occupaient à la fin du 9ème tour, soit Sykes devant Bayliss, Corser, Haslam, Xaus, Rolfo, Kagayama, Lavilla, Smrz, Biaggi... David Checa lui part en 18ème position, devant son frère Carlos et juste derrière Haga ! À noter que les temps de cette seconde "manche" seront à additionner avec ceux de la première pour connaitre le classement final de cette première course Superbike...

À l'extinction des feux rouges, la Suz' de Sykes défend solidement sa 1ère place alors que la Ducati de Bayliss se fait passer par les Honda de Haslam et Rolfo. Suivent les 1098 de Xaus et Biaggi, la CBR de Lavilla et la GSX-R de Nieto.

Troy Bayliss et Roberto Rolfo - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Au bout d'un tour sans encombres, le "kangourou" n°21 saute sur la 3ème place de Rolfo dans Melbourne, et bénéficie dans le virage suivant d'un écart de Haslam : Bayliss s'empare de la 2ème place juste avant de franchir la ligne de chronométrage ! La Ducati se cabre à chaque changement de vitesse et fond sur la Suz' de tête : En bout de ligne droite, Troy est dans la roue de Tom...

Au cumul des temps cependant, Sykes possède une belle avance de plus de 4 secondes... Bayliss doit encore cravacher pour obtenir sa première victoire à Donington ! Haslam est 3ème à une demie seconde de Sykes mais il comptait plus de 10 secondes de retard sur Sykes au moment du drapeau rouge... Au cumul, il est donc 3ème à 11 secondes, devant Xaus (13 sec), Rolfo, Lavilla, Kagayama et Biaggi (tous à plus de 20 sec).

Au 2ème tour, Fabrizio se sort dans la descente de Craner et vient finir sa course sur le vibreur de Old Hairpin. Plus de peur que de mal pour l'italien, mais son italienne - sa Ducati officielle - est bonne à jeter...

Devant, Sykes mène toujours mais Haslam vient s'intercaler entre Bayliss le pilote Suzuki Rizla au passage des Fogarty Esses. Le n°91 ne conserve pas sa 2ème place longuement puisqu'au bout de la 3ème ligne droite, Bayliss repasse devant. Leon vient de louper la corde du 1er virage et lève la main avant de se remettre tête dans le guidon.

Max Biaggi en 2ème manche - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Très confiant, Bayliss exécute dans l'enchainement suivant un incroyable extérieur sur Sykes ! L'australien prend le large et laisse l'anglais s'expliquer avec les deux pilotes Honda... Une explication qui débute très fort avec un dépassement de Haslam sur Sykes à la sortie de Coppice.

Posté dans leurs aspirations, Roberto Rolfo retarde son freinage aux abords des Fogarty Esses mais part en dérive sur l'extérieur. L'italien reste 4ème... Derrière, les coéquipiers Biaggi et Xaus se battent à 4 secondes de Bayliss pour la 5ème place.

Un tour plus tard, Rolfo tente de nouveau une attaque au freinage de la "chicane Fogarty"... Cette fois, le n°44 emprunte une trajectoire bien plus tendue que ses adversaires. Robby passe Tom Sykes avant de plonger sa CBR dans le premier gauche... et de perdre sa roue avant juste devant Leon Haslam qui ne peut l'éviter et chute à son tour !

Laconi, Muggeridge, Fabrizio, Ellison, Badovini, Pridmore, Tamada, Rolfo, Iannuzzo, Gimbert et David Checa - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Réconcilié avec la piste qui lui a coûté une phalange l'an dernier (lire Moto-Net.Com du 2 avril 2007), Troy Bayliss s'envole vers la victoire. Tom Sykes s'accroche à sa 2ème place et Biaggi s'empare de la 3ème position en laissant Xaus gérer seul la remontée de Nieto... Smrz et Kagayama assurent le spectacle : ils se battent pour la 7ème place, la 6ème étant occupé une seconde devant eux par Gregorio Lavilla.

Au 7ème tour, Bayliss compte 3,8 secondes d'avance sur Sykes : il est donc à un dixième de la première place au cumul, un dixième - et même plus - que l'australien trouve dans le tour suivant ! Derrière, Nieto hisse sa GSX-R devant la Ducati de Xaus. Ruben perd donc sa 4ème place sur la piste mais roule toujours en 3ème position au cumul des temps, 8 secondes "devant" son coéquipier Biaggi !

Dans le 10ème tour, la lutte s'intensifie entre Nieto, Xaus et Lavilla : les trois espagnols s'échangent leurs places dans la première portion - ô combien rapide et impressionnante - du circuit. La lutte promet mais en passant devant les stands Troy Bayliss lève la main...

L'australien ne rend pas lez gaz pour autant et poursuit sur une demi-boucle avant de sortir le casque de la bulle et de se retourner sur Sykes qui lui aussi indique la présence de pluie sur la piste en levant le gant. Biaggi confirme à son tour : la course est prématurément stoppée !

Troy Corser 1er, Tom Sykes 2ème et Max Biaggi 3ème - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Troy Bayliss remporte donc cette première course devant Tom Sykes et... Max Biaggi ! En effet, Ruben Xaus crédité un temps de la 3ème place est finalement déclassé : l'espagnol est tombé après l'arrivée du drapeau rouge et n'a pas pu rentrer aux stands par ses propres moyens...

Lavilla se classe 4ème devant Kagayama, Smrz, Nieto, Haslam, Muggeridge, Ellison. David Checa, poulain de Christophe Guyot, se classe 11ème d'une course où seulement 14 pilotes ont ralliés la ligne d'arrivée ! Parmi les gros clients qui n'ont pas marqué un seul point se trouvent : Xaus, Corser, Haga, C. Checa, Neukirchner et Kiyonari...

Course Supersport

Le départ se fait sous le soleil, qui brille davantage pour Rea et Brookes que pour Lagrive... Ainsi, le Honda Ten Kate de Jonathan se hisse en tête de la course devant la Honda Stiggy de Joshua et la Honda Intermoto de Matthieu. Van Keymeulen et Veneman maintiennent leurs Suzuki devant les CBR de Holland, Pitt, Harms et Kallio tandis que la Yam' de Kennaugh est 10ème...

Dans le dernier virage du 1er tour, Brookes dépasse Rea... Dans le 2ème tour, la tête de la course change plusieurs fois de suite entre Josh et John... Derrière, Andrew Pitt en profite pour s'emparer discrètement - mais très efficacement - de la 3ème place devant Veneman, Lagrive et Van Keymeulen.

Dès le premier freinage du 3ème tour, Pitt surprend Brookes alors concentré sur Rea : les deux Ten Kate se retrouvent en tête de la course. Dans Melbourne, Pitt pique les rênes de la course à son jeune coéquipier Rea. Suivie de la Stiggy, les deux CBR s'éloignent alors du reste de la bande...

Rea, Brookes, Veneman, Pitt, Lagrive, Van Keymeulen... - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Au contraire, la Honda de Lagrive peine à suivre le rythme de la Suz' de Veneman et ne tarde pas à se faire doubler par Van Keymeulen. À l'entame du 4ème tour, Veneman s'offre une belle frayeur à la remise des gaz : sa GSX-R manque de le désarçonner mais Barry parvient à conserver sa 3ème place toute fraiche.

Devant, Pitt porte son avance à 8 dixièmes de seconde dans le 5ème tour. Rea semble incapable de riposter et se fait dangereusement rattraper par Veneman. Derrière, une autre Suz' fond sur une CBR : Van Keymeulen s'est définitivement débarrassé de Lagrive et ne quitte plus Brookes des yeux !

Au 9ème tour, alors que les écarts tendaient à se figer, Rea réagit enfin et se hisse à une demi-seconde de Pitt... Dans le tour suivant, Jonathan gagne un nouveau dixième mais c'est dans le 10ème tour que l'anglais réalise l'exploit : en un freinage - celui des Fogarty Esses toujours -, Rea rattrape sa demi-seconde de retard et sort en tête du pif-paf !

 Pitt, Rea, Brookes, Veneman, Van Keymeulen, Lagrive - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

À mi-course, Rea mène donc juste devant Pitt, Veneman et Brookes. Van Keymeulen est 5ème à presque 5 secondes devant Kennaugh, Harms, Lagrive, Vizziello et Parkes "seulement" 10ème...

Veneman passe à son tour à l'action ! Il s'y prend à deux fois dans le superbe enchainement de mi-parcours mais finit par doubler Pitt. Barry fait ensuite mine de faire les freins à Rea mais n'y parvient pas. En fait, c'est Andrew Pitt qui arrive à surprendre Veneman au bout de la 12ème ligne droite et récupère sa 2ème place.

Les quatre motos de tête roulent roue dans roue : dans les "esses du King Fogarty", Pitt double Rea, imité le virage suivant par Veneman. Le classement est donc chamboulé : au début du 13ème tour, Pitt est 1er devant Veneman, Rea et Brookes.

Dans le tour suivant, Joshua Brookes se réveille et quitte la 4ème place qu'il occupe depuis presque 10 tours ! Pitt recommence à distancer Rea qui se trouve bientôt menacé par un deuxième australien : le n°25 se loge dans les pots de la Ten Kate...

C'est dans le 16ème tour que Brookes saute sur la 2ème marche du podium - au prix d'un beau freinage aux Fogarty Esses - et se lance à la chasse au Pitt ! Veneman a rendu la main depuis quelques tours maintenant et assure sa 4ème place. Il en va de même pour Kennaugh en 5ème position et Harms en 6ème.

Joshua Brookes et Andrew Pitt - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

En revanche Lagrive va devoir se cracher dans les gants pour conserver sa 8ème place : Lascorz - leader du championnat une bonne partie de la saison - revient sur le français. Pour notre n°14 tourne dans les temps des premiers !

À trois tours de la fin, le patient Brookes se retrouve dans la roue de Pitt ! S'en suit un superbe mano a mano : déchaîné, Josh tente même de faire l'extérieur à son compatriote dans le long droit Coppice ! Mais c'est finalement grâce à un intérieur plus académique dans la courbe Schwantz que Brookes prend le commandement...

Auteur d'une superbe course - car très bien gérée -, Joshua Brookes remporte la deuxième victoire de sa carrière en Mondial Supersport (après Phillip Island en 2004). Andrew Pitt se contente parfaitement de sa deuxième place qui lui permet d'accroitre son avance au championnat sur Jonathan Rea, 3ème à Donington Park.

Veneman réalise sa meilleure performance de la saison en terminant 4ème devant Kennaugh, Harms, Lascorz et Van Keymeulen. Matthieu Lagrive termine donc 9ème devant Parkes qui perd de nouveaux de gros points au championnat...

Joshua Brookes 1er, Andrew Pitt 2ème et Jonathan Rea 3ème - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Andrew Pitt totalise désormais 169 points contre 137 pour Brookes et 133 pour Rea. Alors qu'il ne reste que 3 manches, le titre devrait donc se jouer entre ces trois Honda, Parkes émargeant en 4ème position avec 119 points.

Au niveau des constructeurs, Honda enlève son 7ème titre d'affilé : avec 78 points d'avance sur Yamaha (240 contre 162), la marque ailée ne peut plus être rejointe ! Suzuki est 3ème avec 70 points suivi de Triumph (61) et Kawasaki (42).

Seconde course Superbike

Alors que les pilotes s'apprêtent à partir sur une piste sèche, une pluie diluvienne vient bousculer la procédure de départ. Le temps de chausser des gommes de pluie et les pilotes sont de nouveau parés.... à s'élancer sur une piste détrempée !

La pluie tombe drue sur Donington Park mais il en faudrait davantage pour noyer nos Superbike ! Bien décidé "d'essuyer" sa bourde en première manche, Kiyonari se loge dans la roue de Bayliss, auteur d'un meilleur démarrage qu'en première manche.

Biaggi, Crutchlow, Haslam, Sykes, Ellison, Walker et Checa - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

La descente sur Old Hairpin se déroule sans encombre : Troy et Ryuichi sont suivis par les deux Ducati de Max Biaggi et Ruben Xaus, les Honda de Chris Walker et James Ellison, la Yamaha de Troy Corser et une nouvelle Honda, celle de Cal Crutchlow.

C'est en passant le long gauche Starkey's Bridge que Kiyonari s'empare de la tête de la course... une tête qu'il ne va plus quitter jusqu'à la fin ! "J'étais assez content qu'il pleuve, car nous savions que la moto marchait bien sur le mouillé", remarquera le japonais après son superbe "rodéo sur eau".

Ryuchi Kiyonari et Troy Bayliss - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Derrière, Troy Bayliss tente de suivre le rythme effréné de la Honda n°23. L'autre Troy - oui, Corser - dépasse un à un ses concurrents et poste sa Yamaha en 3ème position... La pluie tombe toujours aussi fort mais les pneus pluie permettent aux pilotes d'atteindre des vitesses et des angles impressionnants !

Après une belle bagarre de deux tours face à son coéquipier Walker, Crutchlow se débarrasse aisément de Xaus alors installé à la 4ème place. Cal, bien connu du public anglais, rattrape petit à petit les deux Troy.

C'est à l'entame du 5ème tour que le pilote Honda n°35 dépasse Corser et monte virtuellement sur son premier podium en Mondial SBK. Or Crutchlow ne démérite pas : au guidon de sa CBR, il offre à son public un véritable festival de glisses...

Troy Bayliss - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Toutefois, c'est Bayliss qui sera crédité - bien malgré lui - de la "plus belle glisse" de la course : alors que le rythme de Ryuichi baisse à mesure que certaines portions de la piste "sèchent", Troy tente de hausser le sien ! "J'ai perdu l'arrière et je suis tombé à grande vitesse, mais heureusement je ne me suis pas fait mal", déclarera l'homme qui demeure le leader incontesté - et incontestable - du championnat.

À la mi-course donc, Cal Crutchlow gravit la deuxième marche du podium tandis que Troy Corser accède à une 3ème marche inespérée après six chutes ce week-end ! Le clan Yamaha est ravi, d'autant plus que Noriyuki Haga lui a écopé d'un drapeau noir quelques boucles plus tôt...

"Je savais que j'allais être pénalisé par un passage aux stands mais il y avait tellement de pluie lors des premiers tours que je ne pouvais pas voir s'il y avait un panneau pour moi", relatera Haga. Rentré de son propre chef dans les stands, Haga est tout de même éliminé le tour suivant : "j'ai vu le drapeau noir, je n'ai pas compris car j'étais déjà passé par les stands. Mais pas quand il le souhaitait apparemment"...

Leon Haslam - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Derrière, le classement a bien changé : en 4ème place à une seconde de Corser, on trouve Leon Haslam. Il est suivi - à 13 secondes ! -, de Max Biaggi, Gregorio Lavilla, James Ellison et Michel Fabrizzio. Le Top 10 est donc composé de 5 Honda, 2 Ducati et 1 Yamaha. La première Suz' est celle de Tom Sykes en 11ème place.

La fin de la course est animée par Lavilla, Ellison et Fabrizio, qui veulent tous chiper à Biaggi sa 5ème place ! Devant, eux Corser et Haslam naviguent en solitaire... mais ne sont pas à l'abri d'une avarie ! Kiyonari quant à lui doit batailler ferme pour maintenir son avance d'une seconde sur le bouillant Crutchlow !

Cal Crutchlow - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Alors que les deux Honda virevoltent sur une piste tantôt quasi sèche tantôt franchement détrempée, Haslam doit abandonner sa 4ème place, à trois tours du drapeau à damiers ! Ellison, l'homme le plus rapide en cette toute fin de course, se loge au pied du podium et n'a plus rien à craindre de Fabrizio, Biaggi et Lavilla avec qui il se battait quelques boucles plus tôt.

Au final, Ryuichi Kiyonari s'impose pour la troisième fois cette saison devant le régional de l'étape Cal Crutchlow et le vieux loup de mer qui n'a jamais aussi bien porté son nom : Troy Corser !

Ryuichi Kiyonari - Mondial Superbike Europe 2008 : Racing in the rain

Au championnat, Troy Bayliss (359 pts) malgré sa chute en deuxième manche conforte son avance ! Il mène désormais de 101 points devant Troy Corser (258) qui éclipse Max Neukirchner (254). L'allemand n'a marqué que deux petits points ce dimanche.

Carlos Checa (240) ne fait pas beaucoup mieux avec sept points inscrits mais l'espagnol demeure 4ème devant Haga dont le score n'a pas bougé (230) ! Fonsi Nieto et Max Biaggi sont désormais à égalité de points (192) mais l'Empereur Romain compte sur "son" épreuve de Vallelunga pour progresser encore au classement...

Côté constructeurs, Ducati mène toujours avec 439 points au compteur contre 366 pour Yamaha, 335 pour Honda, 329 pour Suzuki et 69 pour Kawasaki. Prochain rendez-vous pour le Mondial Superbike : les 19-20-21 septembre sur la piste italienne de Vallelunga !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Catalogne Essais FP2 : Zarco à un souffle du meilleur temps de Morbidelli ! 

Franco Morbidelli s'adjuge in extremis le chrono de référence de la première journée du GP de Catalogne sur sa Yamaha privée, suivi à seulement 0,109 sec par Johann Zarco qui est de loin le meilleur pilote Ducati des essais libres 2 ! Brad Binder sur KTM complète ce classement très ouvert. Compte rendu et classement.
GP de Catalogne 2 commentaires
Rossi détaille le contrat 2021 qu'il doit signer ce week-end au GP de Catalogne

Deux semaines après avoir démenti les rumeur de sa retraite, Valentino Rossi annonce qu'il devrait signer son contrat 2021 avec le team satellite Yamaha Petronas SRT en marge du GP de Catalogne. Un contrat d'un an sans option pour l'année suivante... mais sans interdiction non plus !
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 6 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...