• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GUIDE D'ACHAT MOTO
Paris, le 17 février 2010

Quelles motos pour moins de 7 622,45 euros (50 000 francs) ?

Quelles motos pour moins de 7 622,45 euros (50 000 francs) ?

Depuis 2002, l'euro a bouleversé nos repères et favorisé la hausse des prix... Or avec la crise, bien mesurer la valeur de ses achats est pourtant devenu capital : MNC recense toutes les motos sous la barre des 50 000 FF, soit 7622,45 € ! Guide d'achat.

Imprimer

L'euro brouille-t-il les cartes ?

Adoptée le 1er janvier 1999 auprès de onze pays européens, la monnaie unique a progressivement pris la place de nos bons vieux francs français jusqu'à les remplacer totalement dès le 1er janvier 2002.

On se souvient que cette "révolution monétaire" faisait suite à une période de transition, durant laquelle les commerçants devaient adopter un système de double affichage des prix pour familiariser le consommateur à sa nouvelle monnaie : un réflexe pas si simple à acquérir au vu de la parité Euro/Franc (1 euro = 6,55957 francs)...

Le cas de la production européenne...

Hormis Husqvarna, les motos européennes sont, hélas, les grandes absentes de ce guide pratique des motos à moins de 7 622,45 € (tarifs clés en mains, hors promotions)... Souvent considérées comme plus dynamiques et plus excitantes que leurs homologues japonaises, les "entrées de gamme" européennes restent plus onéreuses et ne parviennent pas (encore ?) à se glisser sous la fameuse barre symbolique des 50 000 francs. La "faute" à une moindre diffusion à l'échelle internationale, mais aussi à une politique de production volontairement plus qualitative qui requiert des méthodes d'industrialisation plus onéreuses. Les constructeurs nippons profitent en outre d'une image et d'un réseau de concessions plus développé, grâce à des gammes plus généralistes qui génèrent plus de ventes et facilitent la réutilisation de nombreux composants sur différents modèles.

Mais grâce à l'inversion du rapport Yen/Euro, la production "made in UE", qui a par ailleurs mieux encaissé la tourmente financière que les constructeurs japonais (lire notre Enquête exclusive du 31 mars 2009 : les constructeurs européens face à la crise) a affiné son offre : certaines motos talonnent de très près leurs concurrentes sur le plan tarifaire, ratant de peu leur entrée au sein de ce guide pratique : c'est notamment le cas de la Triumph Street Triple (7 990 €), de la Ducati Monster 696 (7 990 €), de la BMW F800R (7 990 €), de la Moto Guzzi Breva 750 (7 790 €) et de l'Aprilia Shiver 750 (7 799 €). Enfin, de l'autre côté de l'Atlantique, la première Harley-Davidson (la Sportster 883 Low) s'échange contre 7 795 €.

La monnaie unique européenne présente de nombreux avantages (voyager en zone "Euro" sans passer par la coûteuse case "Bureau de change") et vouloir s'accrocher aux francs huit ans après leur départ témoignerait d'une obstination passéiste teintée d'une pointe de chauvinisme !

De fait, loin de réclamer le retour au franc comme le font déjà certains extrémistes, la rédaction de Moto-Net.Com a simplement souhaité mettre en lumière un certain bouleversement de l'environnement économique du "consomotard" tricolore : outre le fait que la plupart des prix ont copieusement enflé avec le passage à l'euro, l'abandon du franc entraîne une remise à jour de nos repères d'achats...

Le constat est simple : si la mise en perspective du rapport qualité/prix de la plupart de nos acquisitions courantes est désormais acquise, l'affaire se complique singulièrement lors d'investissements plus conséquents. Manque d'habitude, modification des "seuils psychologiques", tentatives malhabiles de conversions avec les francs : notre cerveau peine parfois à estimer la réelle valeur d'un produit... et cette relative difficulté n'est sûrement pas étrangère au succès des comparateurs de prix sur Internet !

A cela, certains de nos lecteurs (les plus jeunes, sans doute...) rétorqueront qu'avec la généralisation de l'euro, nul besoin de conversions pour valider son achat. Logique, ce raisonnement est d'autant plus pertinent qu'il relève de l'inéluctable obligation de vivre avec son temps. Mais qu'importe ! Il manquait un guide d'achat des motos de moyennes cylindrées placées sous la barre psychologique des 50 000 francs (soit 7 622,45 euros mais avouez que cela parle moins !). C'est désormais chose faite : tour d'horizon détaillé et synthèse des forces/faiblesses de ce que les constructeurs deux-roues proposent pour "cinq briques" (motos neuves, millésimes 2010, tarifs clés en main, hors promotions ou remises en concessions). Suivez le guide !

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Pas besoin d'avoir "... une obstination passéiste teintée d'une pointe de chauvinisme..." pour constater que beaucoup de prix se sont envolés depuis le passage à l'Euro ! De plus, c'est vrai que pour les moins jeunes, la valeur en Euro nous "cause" beaucoup moins qu'en Franc ; raison de plus de se faire avoir, parfois ! Merci d'avoir pensé à faire cet article. Désormais, je vais garder en tête le nombre 7622 pour avoir un meilleur repère...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.