• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DERNIERE MANCHE
Paris, le 17 octobre 2013

Quatre Français à la finale du WSBK 2013

Quatre Français à la finale du WSBK 2013

Rendez-vous incontournable des GP Moto, Jerez n'accueille que pour la deuxième fois de son histoire le World Superbike... et c'est ce week-end ! Cette dernière épreuve 2013, qui devrait couronner Sykes, sera disputée par quatre pilotes français. Gazzzz !

Imprimer

Les deux dernières courses de la saison World Superbike 2013 se dérouleront dimanche à Jerez de la Frontera (Espagne). Deux semaines après son compatriote Sam Lowes en catégorie Supersport (lire notre Analyse du WSBK à Magny-Cours), Tom Sykes devrait - en toute logique - décrocher à son tour son premier titre mondial...

Le Ninja anglais bénéficie en effet d'une avance de 37 et 38 points sur ses deux seuls rivaux au championnat : Eugene Laverty et Sylvain Guintoli ! Pour faire oublier sa déconvenue de l'an dernier face à Max Biaggi, le n°66 du team officiel Kawasaki devra monter sur l'un des deux podiums espagnols.

Tom Sykes - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

Or, depuis que "Major Tom" a retrouvé la tête du championnat - début septembre au Nürburgring -, il n'a loupé le coche qu'une seule fois en six courses. Une impressionnante statistique parmi d'autres : "il a bouclé 242 tours en tête, soit près de la moitié des tours jusqu'ici en 2013", souligne son équipe : "Tom a signé 16 podiums, huit Superpole et 12 records du tour". What else ?!

Bien sûr, il subsiste le risque d'une malencontreuse chute, voire blessure. Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres -, se souviennent d'ailleurs qu'une semaine avant l'ouverture de la saison, Sykes avait été victime d'une vilaine cabriole qui l'avait empêché de rouler à 100% lors des deux courses australiennes (lire notre Analyse du WSBK à Phillip Island).

Mais depuis, le couple Sykes / ZX-10R s'est montré le plus solide de cette promotion 2013. La faute d'inattention de Tom à Portimao (chute pendant le tour de chauffe !) ou la casse moteur de la Ninja à Moscou ne devraient pas se reproduire à Jerez : après des années de dur labeur, les Verts sont mûrs pour le titre !

Guintoli : la lutte finale

Tombé sur l'épaule lors d'une sortie à vélo juste avant l'épreuve de Russie, Sylvain Guintoli sait ce que c'est que de courir diminué... Le "Frenchie" a même failli aggraver sa situation en chutant lors de la dernière course à Magny-Cours, alors que son coéquipier Eugene Laverty et lui se battaient comme des lions - de Noale - pour la deuxième place...

Sylvain Guintoli - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

"Les examens médicaux, suite à notre bataille avec Eugene qui s'est achevée sur le tarmac, n'ont révélé aucun dommage supplémentaire au niveau de l'épaule. C'est la première bonne nouvelle !, signale notre célèbre n°50.

"La seconde bonne nouvelle, c'est que Jerez est notre piste d'essai et que je la connais très bien grâce à mes années GP", surenchérit le pilote officiel Aprilia. Ainsi, pour celui qui occupe la troisième place du classement provisoire, "la lutte pour le championnat se poursuit et je veux attaquer jusqu'à la fin".

Espérons donc que "Guinters" se montrera aussi incisif - voire agressif - qu'il y a deux semaines en France et que, cette fois, ses efforts seront récompensés ! Quoi qu'il arrive, Sylvain pourra être fier de sa saison : même s'il est moins charismatique que Biaggi et moins éclatant que Laverty, Guintoli reste aujourd'hui une valeur sûre du WSBK !

Loris Baz allait lui aussi accéder au statut de "référence" en Superbike mondial quand une lourde chute sur le dos lors du warm-up au Nürburgring l'a rendu hors-service durant de longues semaines (lire notre Analyse du WSBK à Phillip Island). Annoncé dès Istanbul, espéré pour Magny-Cours, le retour du n°76 n'aura lieu que ce week-end.

Baz, Cluzel et Laverty - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

"J'ai passé un scanner plus tôt aujourd'hui (lundi, NDLR) et tout allait bien. Le spécialiste était très content car la vertèbre guérit très bien et très vite", (r)assure le jeune pilote français. "Nous attendons juste l'approbation de l'équipe médicale du circuit, mais celles de Barcelone et de Genève m'ont toutes dit que je pourrai rouler". Simple formalité ?

"Plus que 5 jours avant de remonter sur ma "chérie verte", plus que 7 avant de faire face aux feux rouges", avertissait Loris sur les réseaux sociaux avant de se demander : "plus que 7 jours avant de retourner sur le podium ? Essayons !"

Baz et Cluzel de retour au top ?

Notre Bazooka est donc prêt à dégainer ! "Je verrais comment se passe la première session du vendredi. Je voudrais terminer la saison fort, mais on ne sait jamais à quoi s'attendre quand on revient de blessure", admet le n°76 des Verts.

Cluzel et Baz - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

Confiant malgré tout, Loris estime être en mesure de se battre près des avant-postes, comme il le faisait avant sa blessure. Son objectif ce week-end est simple : "reprendre la sixième place au championnat, que j'ai perdue après Magny Cours".

Jules Cluzel, le troisième français titulaire en WSBK cette saison, est lui aussi impatient de remonter en piste. Une piste qu'il connait par coeur, pour y avoir roulé entre 2006 et 2011 sur trois types de motos de Grand-Prix : 125, 250 et Moto2.

"J'ai couru de nombreuses fois à Jerez et j'y ai effectué des tas de tests, car il servait de circuit d'essai à certaines de mes anciennes équipes", se souvient le n°16. "C'était aussi le deuxième endroit où j'ai piloté la Suzuki Fixi Crescent en pré-saison, donc je sais bien comment la moto travaille ici".

Auteur d'une remarquable seconde moitié de saison, le vice-champion du monde 2012 de Supersport a connu à Magny-Cours une épreuve... éprouvante ! Tombé pendant les deux courses françaises, il n'a inscrit que deux petits points. Heureusement, cela n'a pas compromis son Top10 au classement mondial.

Cluzel et Baz - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

"J'ai vraiment envie de terminer l'année d'une belle manière et d'offrir à mon équipe un bon résultat, car ils le méritent vraiment, ils ont bossé si dur cette saison", reconnaît l'impressionnant "rookie" qui retrouvera à ses côtés le pilote anglais Leon Camier, écarté des circuits depuis l'Allemagne (sept fractures au pied !).

Vincent Philippe, qui avait remplacé Mister "Kamir" sur la deuxième GSX-R1000 du plateau à Magny-Cours, n'aura donc pas la chance de se battre à nouveau contre les Elias, Haslam, Fabrizio ou Badovini... Néanmoins, un quatrième pilote français roulera ce week-end !

Barrier "remercié" par BMW !

Il s'agit d'un champion, double champion même depuis une dizaine de jours : Sylvain Barrier ! Vainqueur pour la deuxième année consécutive de la Coupe FIM Superstock 1000 (lire MNC du 9 octobre 2013 : Sylvain Barrier : le champion de STK1000 adoube la BMW HP4), son équipe BMW Goldbet a en effet décidé de lui préparer une S1000RR en configuration Superbike, la même que celles de Marco Melandri et Chaz Davies !

Sylvain Barrier - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

"De cette manière, nous tenons à le remercier pour les grandes saisons et les titres qu'il a gagnés avec nous", explique le directeur sportif de l'équipe italienne, Serafino Foti. "Nous savons qu'il sera capable de profiter de cette opportunité pour se faire connaitre au niveau Superbike".

Car malheureusement, "Sylv'1" ne peut espérer monter en SBK au sein de son écurie BMW l'an prochain : promis à Melandri et Davies, les guidons des deux S1000RR ont été supprimés du programme 2014, pour d'obscures motifs de "réalignement stratégique" (lire MNC du 25 juillet 2013 : BMW se retire du Mondial Superbike en 2014)...

Sylvain Barrier - Terminus : Quatre Français à la finale du WSBK 2013

Pour autant, Sylvain Barrier de boude pas son plaisir : "je n'arrive toujours pas à croire que je vais faire mes débuts en World Superbike ! Je n'ai pas de pression et je vais prendre tout mon temps pour saisir le mode de fonctionnement de la moto, car je n'ai aucune expérience sur la version 2013 de la RR Superbike et ses pneus".

"Je n'ai pas de véritable objectif pour ces courses", affirme le n°20 qui fêtera ses 25 ans ce dimanche à Jerez. "C'est le plus beau cadeau que je pouvais recevoir de la part de BMW pour mon anniversaire", conclut notre "second" Sylvain. A suivre ce week-end en direct sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment regarder les courses MotoGP à la TV en 2020 ?

Pour la deuxième année consécutive, les Grands Prix Moto GP seront diffusés en exclusivité sur Canal+ et sur le player officiel motogp.com. Le Journal moto du Net fait le point sur la grille des programmes et les nouveautés 2020.
MotoGP 2020 5 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Essai V-Strom 1050 XT : Suzuki reconfigure son maxitrail 

Le maxi trail Suzuki, relancé en 2013 et revu en 2017, profite de la norme Euro5 pour évoluer de nouveau en 2020. Moteur, électronique, esthétique et aspects pratiques : Moto-Net.Com a testé les nouveautés de la V-Strom 1050 XT. Essai.
Trail 3 commentaires
Interview : TT Isle of Man 2, le jeu vidéo de moto made in France revient !

La seconde version du jeu vidéo du Tourist Trophy arrive dans les bacs le 19 mars 2020. Moto-Net.Com s'est rendu dans les bureaux du studio français KT Racing pour interroger son directeur créatif, Alain Jarniou. Interview.
Harley-Davidson relance la Softail Standard

La Softail Standard fait son retour en 2020 avec le moteur Milwaukee-Eight 107 de 1746 cc, une selle monoplace et un coloris unique noir. De quoi se prendre de nouveau pour Lorenzo Lamas, l'inoubliable interprète du Rebelle sur le chopper Harley-Davidson ! Présentation.
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 10 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires
Baz termine vice-champion 2020 des essais hivernaux du WSBK

Non, la deuxième place de Loris Baz aux tests officiels de Phillip Island ne lui vaut aucun point au championnat WSBK 2020... Mais l'exploit de notre n°76 reste extrêmement enthousiasmant pour l'ouverture du championnat, ce week-end sur le même circuit australien ! Débrief.
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...