• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAST AND FABIO-LOUS
Paris, le 18 novembre 2019

Quartararo boucle une première saison MotoGP très prometteuse... et le bon 20 français s'améliore avec l'âge !

Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse

Comme à Sepang, Fabio Quartararo est parti de la pole position hier à Valence. Et cette fois, le débutant français a réussi à suivre jusqu'au bout l'espagnol champion du monde, Marc Marquez ! "El Diablo" confirme ainsi son statut de deuxième meilleur pilote en MotoGP... actuellement. Explications.

Imprimer

Il y a deux semaines, Fabio Quartararo était reparti frustré de Malaisie : auteur de la pole sur le circuit - et dans la fournaise - de Sepang, le meilleur rookie de la saison 2019 en MotoGP aurait adoré dédicacer sa toute première victoire en catégorie reine au team qui a eu l'audace de l'embaucher l'été dernier.

Un excédent de pression dans son pneu avant - et sur ses épaules, sans doute aussi - avait alors empêché notre "Fabio-lous" compatriote de jouer la victoire. Il n'avait même jamais été en mesure de se battre pour le podium et a été écarté du Top 5 final...

Septième de l'avant-dernière course de sa première saison ? Ce résultat ravirait de nombreux pilotes débutants, a fortiori lorsqu'ils participent à un championnat aussi relevé que le MotoGP. Quartararo n'est toutefois pas de ceux-là : il s'était - et nous avait ! - habitué à bien mieux dernièrement.

Depuis son excusable bourde de Silverstone (pour mémoire, une perte de l'avant dans le premier virage après s'être fait surprendre par une glissade de Rins) et en excluant sa malencontreuse chute à Phillip Island (due à son pneu arrière dur et - surtout - à celui de Petrucci !), le jeune niçois était monté à trois reprises sur la deuxième marche du podium.

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

Devenu accroc au Prosecco, notre excellent "20 français" n'avait donc pas eu droit à sa bouteille à Sepang... Or hier à Valence, Fabio a de nouveau pu sabrer le champagne vin pétillant italien après avoir livré bataille face au sextuple champion de MotoGP, Marc Marquez.

Pilote le plus rapide en qualifications sur les terres de l'officiel Honda n°93 (comme à Jerez et à Barcelone d'ailleurs, "olé !"), Fabio pouvait s'enorgueillir samedi d'égaler Christian Sarron, pilote français qui a signé le plus de pole positions en catégorie reine : six, déjà !

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

En tant que "rookie" cette fois, notre "Frenchie" se classait deuxième pilote le plus prolifique derrière un certain Marc Marquez et ses neuf poles signées à ses débuts, en 2013... Question victoires en revanche, Quartararo n'a pas réussi à débloquer son compteur à Valence. Et il s'en doutait...

Juste après la finale du MotoGP2019, "El Diablo" était remarquable de sincérité et confirmait les craintes de Moto-Net.Com : dès samedi, il savait qu'il n'aurait pas le rythme pour concurrencer ce diable de Marc...

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

"Certes, il faut toujours croire en soi et croire à la victoire", déclarait Fabio sans grande conviction justement, puisque "nous savions hier que Marquez était bien trop fort par rapport à nous, mais je me suis convaincu qu'à défaut de victoire, une seconde place serait vraiment géniale et qu'essayer d'être le premier Yamaha serait un bonus pour nous".

C'est connu : le bon 20 français s'améliore avec l'âge

Pour la sixième fois cette saison, le n°20 de l'équipe satellite Yamaha Petronas SRT était le premier représentant de la firme aux trois diapasons à l'issue de la dernière course de la saison. Et pour la quatrième fois (après Misano, Buriram et Motegi), il terminait à Valence dans le sillage de l'imbattable - ou presque - champion du HRC.

Moto-Net.Com observe que ce dimanche, la "fourmi catalane" n'a pas eu besoin d'économiser son carburant : la RCV n°93 a regagné le parc fermé par ses propres moyens, se fendant même de quelques "burns" victorieux. Marc a-t-il roulé à bloc pour tripler la mince avance qu'il possédait sur Fabio à mi-course ? Mystère et boules de Michelin...

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

Est-ce que le fait de disposer d'une Yamaha officielle l'année prochaine permettra à Quartararo de combler l'écart qui le sépare aujourd'hui du patron de la catégorie reine des Grand Prix moto ? Personne, pas même "Quarta", ne peut se prononcer sur la question. Et les tests de demain (mardi) n'éclaireront rien puisqu'il ne ne roulera pas encore sur la M1 2020...

Le pilote français peut en revanche se féliciter de son bilan 2019 et de sa "fin de saison incroyable". Sur les sept dernières épreuves et malgré son résultat blanc en Australie (voir le tableau en bas d'article), Fabio a collecté 100 points sur les 175 mis en jeu. Seul Marquez a fait mieux grâce à son carton - presque - plein : 170 points !

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

Sur ce dernier tiers de saison en comparaison, Andrea "vice-champion" Dovizioso a inscrit 97 points et Maverick "premier Yamaha" Vinales 93. Quant à Alex "deux victoires" Rins qui devance Fabio de 13 points au classement final, il n'en a glané que 56...

La deuxième place de Quartararo au GP de Valence - à moins de deux secondes de Marquez - illustre donc merveilleusement bien la situation : le meilleur rookie de l'année 2019 et aussi le deuxième meilleur pilote actuel en MotoGP. Il va donc se lancer dans sa seconde saison avec le costume la combinaison de challenger pour le titre de champion du monde 2020.

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

Qui y aurait cru il y a pile un an, juste avant que Fabio ne pose pour la première fois de sa vie les fesses sur un prototype de Grand Prix ? Talentueux et appliqué, hyper rapide en qualifications et de plus en plus tenace en course, notre bon "20 français" est encore en phase de maturation. Le meilleur est à venir ?

"En 2018, beaucoup de gens me disaient que je ne méritais pas une place en MotoGP et que je n'étais pas prêt pour ça", rappelle le double champion de Moto3 CEV (championnat espagnol, 2013 et 2014). Il était alors annoncé comme le "Marquez à la française" mais n'avait pas réussi à confirmer en petite et moyenne catégories...

Finalement, c'est en catégorie reine que le gamin de tout juste 20 ans s'est révélé. "Je pense qu'avec sept podiums et six pole positions, je leur ai montré qu'ils avaient tort ! Je suis très heureux de cette saison et toute l’équipe peut en être fière". Bravo Fabio ! Et vivement l'année 2020, ou "double 20" !

Classement et évolution du Top 10 MotoGP en 2019

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

 Quartararo boucle à Valence une première saison MotoGP très prometteuse2019

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...