• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GRANDS PRIX
Paris, le 19 octobre 2004

Premiers transferts pour 2005

Premiers transferts pour 2005

Biaggi remplace Barros au HRC, Edwards prend la place de Checa aux côtés de Rossi dans le team officiel Yamaha, Ducati se sépare de Bayliss... Les premiers transferts 2005 se confirment à 15 jours de la fin de la saison.

Imprimer

Max Biaggi et Colin Edwards, respectivement en rejoignant le HRC à la place d'Alex Barros et en signant chez Yamaha aux côtés de Valentino Rossi dans le team officiel à la place de Carlos Checa, ont ouvert le bal des chaises musicales pour la prochaine saison de Grands Prix moto. L'américain Nicky Hayden conserverait le 2ème guidon du HRC, Sete Gibernau ayant été un moment pressenti.

Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Motor Racing, est "ravi d'annoncer l'arrivée de Colin au sein du team officiel. Colin a commencé sa carrière internationale avec Yamaha dans notre équipe officielle en Mondial Superbike de 1995 à 1997. Son retour en tant que pilote confirmé sera un plus pour le team officiel, nous fondons de grands espoirs en lui".

"Mon départ de l'équipe après six saisons est donc officialisé", a simplement commenté Carlos Checa en apprenant la décision de Yamaha de le remplacer par Colin Edwards. "Tout ce que je peux dire, c'est qu'il me fallait du neuf. Je serai fixé sur mon avenir dans les jours à venir"...

Chez Tech 3, on attend de façon quasi certaine Toni Elias en provenance du 250. La venue de Randy De Puniet paraît en revanche incertaine et on parle plutôt de Ruben Xaus, en raison de la loi française contre le tabac qui ne fait pas les affaires du sponsor franco-espagnol Altadis. Mais la venue de Randy dans la catégorie reine a le soutien de... Jeremy Burgess, le team manager de Rossi en personne ! Si Randy ne parvient pas à monter en MotoGP, il aurait un accord de principe avec Luccio Cecchinello pour rester avec lui en 250.

Marco Melandri souhaiterait quitter la marque aux diapasons et rejoindre Honda Gresini aux côtés de Sete Gibernau. Mais Telefonica préférerait avoir Dany Pedrosa, Barros ayant également été envisagé. En revanche, Sito Pons rêve d'intégrer le jeune italien aux côtés de Makoto Tamada, qui conserve sa place au vu de ses excellents résultats. Barros pourrait également trouver un guidon, en particulier en raison du marché Honda au Brésil.

Chez Ducati, Loris Capirossi tient sa place pour 2005 et on parle beaucoup de Carlos Checa à ses côtés dans le team officiel. Mais John Hopkins pourrait emporter la préférence, en raison du marché américain de Ducati. Quant à Troy Bayliss, il a été prié d'aller voir ailleurs et pourrait repartir en Mondial Superbike même s'il souhaite rester en MotoGP. Logiquement James Toseland, vainqueur 2004 du Mondial SBK, devrait selon la politique maison rejoindre le team satellite Ducati D'Antin, mais rien n'a encore filtré à ce sujet : Xaus pourrait bénéficier de la machine de Bayliss, mais et on ne sait rien encore sur l'avenir de Neil Hodgson.

"Je veux rester en MotoGP", explique Bayliss. "Je suis sûr que Ducati va réussir à rendre la moto plus performante et je suis déçu de ne plus la piloter, mais je crois aussi beaucoup en mes capacités car je suis un pilote et je suis sûr que nous allons trouver une solution dans les prochaines semaines"...

Chez Suzuki, après le départ de son emblématique manager Gary Taylor, l'inamovible Kenny Roberts Jr devrait conserver son guidon malgré des résultats en demi-teinte. Chez Kawasaki, Shinya Nakano poursuit mais Alex Hofmann pourrait bien être remercié (Barros et Hopkins ont reçu des propositions pour le remplacer). BMW et son trois-cylindres ne sont pas certains d'être prêts pour la saison prochaine et Aprilia n'a pas encore confirmé sa présence en 2005, en raison de ses difficultés financières.

Arnaud Vincent risque fort d'être contraint à la retraite car il n'a toujours pas trouvé de guidon pour 2005... Eric Bataille a quitté la compétition mondiale en cours de saison pour retourner faire du surf et les autres français n'ont pas un avenir garanti : Sylvain Guintoli, Hugo Marchand et Erwan Nigon n'ont aucune certitude, même s'il est probable que les deux premiers, vu leur belle fin de saison, retrouvent la confiance des teams. Jean-Claude Besse, team manager de l'Equipe Grand Prix de France, se dit en revanche "quelque peu désappointé par les deux dernières courses d'Erwan" (lire Moto-Net du 19 octobre 2004 et Moto-Net du 14 octobre 2004), même si les progrès de Grégory Leblanc lui "apportent du baume au coeur en cette fin de saison".

Avec le nouveau règlement sur la limite d'âge en 125, les anciens risquent de trouver des guidons en 250 dans des écuries les considérant comme valeurs sûres. Comme en MotoGP, on va donc davantage assister à un jeu de chaises musicales qu'à une montée de jeunes venant de la 125, les sponsors préférant assurer avec des pilotes expérimentés plutôt que de recruter des jeunes dont on ne connaît pas encore la véritable valeur dans la catégorie reine (Hayden et Melandri, notamment, ont effectué cette année une saison en demi-teinte). Peu d'évolutions sont donc à attendre dans les effectifs de la saison prochaine : tout juste quelques changements d'écurie mais pas de révolution. Andreas Dovizioso pourrait rouler en 250 dans le même team Scot, Honda lui fournissant une moto comme cela avait été fait pour Pedrosa et Telefonica.

Gino Borsoi, touché par la limite d'âge 125 et team manager de Globet qui fait rouler Mike Di Meglio, pourrait bien passer chez Scot (l'écurie championne du monde 125 avec Dovizioso) en tant que team manager, comme l'avait fait Lucio Cecchinello l'an passé.

A noter enfin que le Grand Prix d'Afrique du Sud disparaît l'an prochain au profit des Etats-Unis (catégorie MotoGP uniquement, lire Moto-Net du 1er septembre 2004).

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

Bagnaia n’avait plus rien à perdre au championnat ? Il remporte à Assen une flamboyante victoire. Quartararo défendait parfaitement son titre ? Il trébuche deux fois, entraînant dans sa première chute le malchanceux Pol Espargaro ! Celui-ci termine tout de même au pied du podium gravi par le rookie Bezzecchi et le revenant Vinales. Compte-rendu.
Pays-Bas 3 commentaires
Des équipements moto Route 66 chez All One 

All One (marque Dafy Moto) dévoile une nouvelle collection de vêtements moto avec le logo officiel de la célèbre Route 66 qui traverse les États-Unis. Parmi ces équipements tendance rétro : des gants en cuir, des jeans, un sweat et un blouson en cuir pour motardes. Présentation.
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...