• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GRANDS PRIX
Paris, le 19 octobre 2004

Premiers transferts pour 2005

Premiers transferts pour 2005

Biaggi remplace Barros au HRC, Edwards prend la place de Checa aux côtés de Rossi dans le team officiel Yamaha, Ducati se sépare de Bayliss... Les premiers transferts 2005 se confirment à 15 jours de la fin de la saison.

Imprimer

Max Biaggi et Colin Edwards, respectivement en rejoignant le HRC à la place d'Alex Barros et en signant chez Yamaha aux côtés de Valentino Rossi dans le team officiel à la place de Carlos Checa, ont ouvert le bal des chaises musicales pour la prochaine saison de Grands Prix moto. L'américain Nicky Hayden conserverait le 2ème guidon du HRC, Sete Gibernau ayant été un moment pressenti.

Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Motor Racing, est "ravi d'annoncer l'arrivée de Colin au sein du team officiel. Colin a commencé sa carrière internationale avec Yamaha dans notre équipe officielle en Mondial Superbike de 1995 à 1997. Son retour en tant que pilote confirmé sera un plus pour le team officiel, nous fondons de grands espoirs en lui".

"Mon départ de l'équipe après six saisons est donc officialisé", a simplement commenté Carlos Checa en apprenant la décision de Yamaha de le remplacer par Colin Edwards. "Tout ce que je peux dire, c'est qu'il me fallait du neuf. Je serai fixé sur mon avenir dans les jours à venir"...

Chez Tech 3, on attend de façon quasi certaine Toni Elias en provenance du 250. La venue de Randy De Puniet paraît en revanche incertaine et on parle plutôt de Ruben Xaus, en raison de la loi française contre le tabac qui ne fait pas les affaires du sponsor franco-espagnol Altadis. Mais la venue de Randy dans la catégorie reine a le soutien de... Jeremy Burgess, le team manager de Rossi en personne ! Si Randy ne parvient pas à monter en MotoGP, il aurait un accord de principe avec Luccio Cecchinello pour rester avec lui en 250.

Marco Melandri souhaiterait quitter la marque aux diapasons et rejoindre Honda Gresini aux côtés de Sete Gibernau. Mais Telefonica préférerait avoir Dany Pedrosa, Barros ayant également été envisagé. En revanche, Sito Pons rêve d'intégrer le jeune italien aux côtés de Makoto Tamada, qui conserve sa place au vu de ses excellents résultats. Barros pourrait également trouver un guidon, en particulier en raison du marché Honda au Brésil.

Chez Ducati, Loris Capirossi tient sa place pour 2005 et on parle beaucoup de Carlos Checa à ses côtés dans le team officiel. Mais John Hopkins pourrait emporter la préférence, en raison du marché américain de Ducati. Quant à Troy Bayliss, il a été prié d'aller voir ailleurs et pourrait repartir en Mondial Superbike même s'il souhaite rester en MotoGP. Logiquement James Toseland, vainqueur 2004 du Mondial SBK, devrait selon la politique maison rejoindre le team satellite Ducati D'Antin, mais rien n'a encore filtré à ce sujet : Xaus pourrait bénéficier de la machine de Bayliss, mais et on ne sait rien encore sur l'avenir de Neil Hodgson.

"Je veux rester en MotoGP", explique Bayliss. "Je suis sûr que Ducati va réussir à rendre la moto plus performante et je suis déçu de ne plus la piloter, mais je crois aussi beaucoup en mes capacités car je suis un pilote et je suis sûr que nous allons trouver une solution dans les prochaines semaines"...

Chez Suzuki, après le départ de son emblématique manager Gary Taylor, l'inamovible Kenny Roberts Jr devrait conserver son guidon malgré des résultats en demi-teinte. Chez Kawasaki, Shinya Nakano poursuit mais Alex Hofmann pourrait bien être remercié (Barros et Hopkins ont reçu des propositions pour le remplacer). BMW et son trois-cylindres ne sont pas certains d'être prêts pour la saison prochaine et Aprilia n'a pas encore confirmé sa présence en 2005, en raison de ses difficultés financières.

Arnaud Vincent risque fort d'être contraint à la retraite car il n'a toujours pas trouvé de guidon pour 2005... Eric Bataille a quitté la compétition mondiale en cours de saison pour retourner faire du surf et les autres français n'ont pas un avenir garanti : Sylvain Guintoli, Hugo Marchand et Erwan Nigon n'ont aucune certitude, même s'il est probable que les deux premiers, vu leur belle fin de saison, retrouvent la confiance des teams. Jean-Claude Besse, team manager de l'Equipe Grand Prix de France, se dit en revanche "quelque peu désappointé par les deux dernières courses d'Erwan" (lire Moto-Net du 19 octobre 2004 et Moto-Net du 14 octobre 2004), même si les progrès de Grégory Leblanc lui "apportent du baume au coeur en cette fin de saison".

Avec le nouveau règlement sur la limite d'âge en 125, les anciens risquent de trouver des guidons en 250 dans des écuries les considérant comme valeurs sûres. Comme en MotoGP, on va donc davantage assister à un jeu de chaises musicales qu'à une montée de jeunes venant de la 125, les sponsors préférant assurer avec des pilotes expérimentés plutôt que de recruter des jeunes dont on ne connaît pas encore la véritable valeur dans la catégorie reine (Hayden et Melandri, notamment, ont effectué cette année une saison en demi-teinte). Peu d'évolutions sont donc à attendre dans les effectifs de la saison prochaine : tout juste quelques changements d'écurie mais pas de révolution. Andreas Dovizioso pourrait rouler en 250 dans le même team Scot, Honda lui fournissant une moto comme cela avait été fait pour Pedrosa et Telefonica.

Gino Borsoi, touché par la limite d'âge 125 et team manager de Globet qui fait rouler Mike Di Meglio, pourrait bien passer chez Scot (l'écurie championne du monde 125 avec Dovizioso) en tant que team manager, comme l'avait fait Lucio Cecchinello l'an passé.

A noter enfin que le Grand Prix d'Afrique du Sud disparaît l'an prochain au profit des Etats-Unis (catégorie MotoGP uniquement, lire Moto-Net du 1er septembre 2004).

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...