• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 10 février 2014

Premier succès pour Adrien Van Beveren (Yamaha) au Touquet

Premier succès pour Adrien Van Beveren (Yamaha) au Touquet

Adrien Van Beveren s'est offert sa première victoire à l' Enduropale du Touquet 2014 , après trois heures de course palpitantes marquées par les intempéries (vent, grêle et pluie). A seulement 23 ans, le pilote Yamaha accroche son nom au palmarès de la plus importante course de moto sur sable, devant la KTM de Meo et la Suzuki de Ramon.

Imprimer

Adrien Van Beveren s'est offert sa première victoire à l'Enduropale du Touquet 2014, après trois heures de course palpitantes marquées par les intempéries (vent, grêle et pluie). A seulement 23 ans, le pilote Yamaha accroche son nom au palmarès de la plus importante course de moto sur sable, devant la KTM de Meo et la Suzuki de Ramon.

Une météo éprouvante

Après la neige en 2012 et les fortes marées en 2013, les concurrents du Touquet pensaient avoir tout vu au niveau météo... Ils se trompaient ! La pluie, le vent, le froid et même la grêle ne leur ont laissé aucun répit pendant la course moto, rendant le parcours de 14 km aussi éprouvant que délicat à jauger.

La trajectoire d'Adrien Van Beveren

Adrien Van Beveren est né le 4 janvier 1991 à Racquinghem (62). A six ans, "VBA" débute sur une Kawasaki KX60 et attrape le "virus" ! Il participe à sa première course de ligue en cross en 1998 puis se tourne en 2007 vers le championnat de France, après plusieurs titres en championnats régionaux, et signe deux podiums prometteurs (Bitche et La Fare).

L'année suivante, il goûte aux courses de sable en catégorie E1 et s'offre le titre de champion de France. En parallèle, il termine huitième au championnat du monde de la catégorie. En toute logique, il s'aligne à l'Enduro du Touquet la saison suivante (2009) et termine sixième. Deuxième en 2010 sur la côte d'Opale, il termine quatrième en 2011 et en 2012, puis troisième en 2013.

Entre-temps, Adrien Van Beveren multiplie les succès en courses sur sable (victoire à la Ronde des Sables en 2011) et devient un véritable spécialiste de la discipline. C'est en tant que leader du championnat de France qu'il s'est présenté au Touquet cette année, un statut brillamment défendu par le nordiste grâce à cette première victoire sur "ses" terres !

Auteur du holeshot, Adrien Van Beveren a fait jouer ses origines nordiques et son talent pour mener la quasi-totalité de l'épreuve avec le redoutable Antoine Meo à ses trousses. Le pilote Yamaha l'emporte pour sa sixième participation avec 20 secondes d'avance, succédant ainsi à l'un de ses "coéquipiers" chez Yam' : Jean-Claude Moussé (5ème).

Une victoire somme toute assez logique pour "VBA", qui se présentait au Touquet avec le statut de favori en raison de sa remarquable montée en puissance ces dernières saisons (lire encadré ci-dessus). Reste qu'entre la pratique et le (tout) terrain, les impondérables sont nombreux : si la victoire est méritée, encore faut-il aller la chercher sans commettre d'erreur.

"Ce n'est pas le plus beau Touquet que j'ai fait, mais c'est le plus beau jour de ma vie", confesse-t-il à l'arrivée à nos confrères de France 3. "C'est fabuleux, j'ai du mal à réaliser, c'est tellement de travail", explique, ému, le nouveau tenant du titre.

Fair-play, Adrien Van Beveren a rendu hommage à la combativité de son principal rival pendant la course, Antoine Meo : "il m'a forcé à adopter une cadence assez élevée alors que je n'étais pas au top en début de course", explique le vainqueur.

Le ravitaillement de trop pour Meo

Très à l'aise dans les parties les plus techniques, Antoine Meo a perdu la course dans les derniers tours, principalement en raison d'une stratégie de ravitaillement risquée. Prenant le pari de faire la course avec un réservoir plus petit que ses concurrents, l'officiel KTM a logiquement dû faire un plein supplémentaire... et cet arrêt au stand lui coûte potentiellement la victoire.

Quelques frayeurs en dépassant le flux de pilotes "attardés" - dont une qui lui vaudra la casse d'une ouïe de radiateur - lui ont aussi fait perdre du temps. Au final, Antoine Meo s'estime cependant satisfait de sa course, d'autant qu'il s'est retrouvé par terre, coincé sous la moto, tentant le tout pour le tout dans le dernier tour !

Troisième, Steve Ramon complète ce podium "multimarques" avec Suzuki, malgré plusieurs petites chutes sans importance sur le plan mécanique et physique mais trop chronophages pour espérer la gagne.

Livia Lancelot, première femme classéePremière femme classée et seule pilote féminine à apparaître dans le "Top 100", Livia Lancelot (Kawasaki) termine 39ème devant Olivier Pain (Yamaha), tout juste de retour du Dakar !

"Les conditions météo étaient horribles et on a pris froid en attendant au parc fermé, puis sur la ligne de départ !", explique Livia : "j'étais trempée avant le départ, je tremblais et je n'ai jamais réussi à me réchauffer pendant la première heure, j'avais les doigts gelés et j'avais du mal à embrayer, des conditions terribles ! Le team m'a fait ravitailler un peu plus tôt que prévu, ils ont essayé de me remonter le moral et ça m'a fait du bien. Je suis repartie au delà de la 60ème place, mais avec le retour du soleil j'ai réussi à me réchauffer un peu et j'ai fait mon bonhomme de chemin. J'avais un bon rythme, je commençais à me faire plaisir et dans la dernière heure j'avais vraiment d'excellentes sensations. Je suis un peu déçue car si je n'avais pas eu ce problème durant la première heure, je pense que j'aurais fait mieux. Maintenant j'atteins mon objectif et je termine la course bien physiquement".

Top 20 de l'Enduropale du Touquet 2014 (scratch)

  1. (3:01:24) ADRIEN VAN BEVEREN - Yamaha
  2. (3:01:50) ANTOINE MEO - KTM
  3. (3:05:21) STEVE RAMON - Suzuki
  4. (3:06:55) ARNAUD DEGOUSEE- Yamaha
  5. (3:08:34) JEAN-CLAUDE MOUSSE – Yamaha
  6. (3:09:13) MARC DE REUVER - Honda
  7. (3:09:47) MILKO POTISEK - Yamaha
  8. (3:05:55 YVES DEUDON - Kawasaki
  9. (3:07:09) JULIEN TOURNESSI - KTM
  10. (3:07:29) TOM LAHOUSSE - Yamaha
  11. (3:09:16) FLORENT BLANCHARD - Suzuki
  12. (3:09:53) ALEXANDRE MOREL - Yamaha
  13. (3:10:29) NICOLAS LETEVE – Suzuki
  14. (3:12:30) MARSHALL MEPLON - Suzuki
  15. (3:14:13) FRANCK MENAGE-BLED - Yamaha
  16. (3:15:27) MATHIEU BONNARD - Honda
  17. (3:15:58) JULIEN BONENFANT - Suzuki
  18. (3:01:49) NICOLAS CAILLY - Honda
  19. (3:01:53) SVEN WOUTERS - KTM
  20. (3:02:22) THEOPHANE QUENEHEN - Yamaha

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires
GP de Catalogne : Quartararo s'impose, Rossi s'emporte

Fabio Quartararo renoue avec la victoire et la tête du championnat du monde MotoGP au Grand Prix de Catalogne grâce à une solide échappée. Le jeune français signe son troisième succès devant les Suzuki de Joan Mir et d'Alex Rins alors que Dovizioso, Zarco et Rossi finissent au tapis... Compte rendu et résultats.
GP de Catalogne 14 commentaires
Yamaha vainqueur aux 12H d'Estoril, Suzuki champion du monde

Malgré la victoire de Yamaha aux 12H d'Estoril, finale inédite du championnat du monde EWC, c'est bien Suzuki qui repart du Portugal avec un nouveau titre de champion du monde d'endurance : le 16ème !
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 11 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...