• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 21 juillet 2021

Premier semestre 2021 : les français piquousés au deux-roues

Premier semestre 2021 : les français piquousés au deux-roues

Avec ses 108 908 immatriculations au premier semestre 2021, le marché français du motocycle bat évidemment son score de l’année passée et coronavirussée. Les gros cubes enregistrent surtout un record de ventes sur MNC (20 ans d’archives) et les 125 cc signent leur meilleur performance en 10 ans. Bilan.

Imprimer

Page 1 - Bilan premier semestre 2021

Il y a un an, le marché français du motocycle (motos et scooters de plus de 50 cc, hors cyclomoteurs donc) bouclait un premier semestre 2020 très inférieur à celui de 2019, avec pour mémoire et respectivement 86 179 et 103 446 immatriculations, soit un recul de -16,7 %.

Mais il y a un an également, le coronavirus avait plongé la France - le monde entier ! - dans une période de troubles d’ampleur et de nature inédites. Pour la première fois de son histoire notamment, notre pays recourait à un confinement national...

Extrêmement dynamique en début d’année 2020, salement bridé entre le 17 mars et le 11 mai - malgré l’ouverture autorisée des concessions motos afin que celles-ci entretiennent les deux-roues des "premiers de corvée" -, puis de nouveau très performant sur le dernier tiers de semestre, le marché était virussé certes, mais pas terrassé.

En 2021 malgré la troisième vague de Covid-19 - ses couvre-feux et confinements locaux cette fois -, les ventes de motos et scooters ont atteint de nouveaux sommets : en tout, 108 908 immatriculations ont été enregistrées par l’administration française entre le 1er janvier et le 30 juin.

Reprise du travail en présentiel, réouverture des restaurants, commerces et lieux culturels : les français ont de nouveau besoin de se mouvoir, toujours envie de se voir. Or le scooter et la moto comptent parmi les moyens de transports les plus efficaces et plaisants, parfois multitâches et souvent grisants.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de juin 2021

Moto-Net.Com observe que les grosses cylindrées (motos de plus de 125 cc et maxiscooters) sont toujours particulièrement appréciées de nos concitoyens. De plus en plus même, puisque les 76 408 immatriculations générées ces six derniers mois représentent un pic de ventes jamais atteint dans les Bilans marché MNC !

Depuis 2003 en effet, le cap des 70 000 unités n’avait été franchi qu’à deux reprises par le secteur des plus de 125 cc : 70 085 au premier semestre 2008 soit quelques mois avant que n’éclate la crise financière, et 72 714 en 2019 soit une petite année avant que s’installe la crise sanitaire.

De leur côté, les 125 cc sont loin de leurs records instaurés juste avant la crise de 2008, lorsque leurs scores égalaient quasiment ceux des gros cubes (environ 120 000 par an chacun). Cependant, les petites motos et scooters ont réalisé un premier semestre 2021 solide.

Les 32 500 ventes de petites cylindrées (attention encore, MNC ne traite pas les 50 cc) enregistrées ces six derniers mois correspondent à la meilleure performance du secteur en France sur ces dix dernières années. Comparé à 2020, les 125 améliorent leur score d’un tiers, contre un quart pour les "+ de 125" (moins impactés par le télétravail notamment).

Le marché moto au plus haut depuis la crise... de 2008 !

Au global, le marché du motocycle signe une rassurante progression de +26,4 % sur le premier semestre 2021 (Vs 2020). Rassurante surtout au regard de graves pénuries de certains composants et matières premières éprouvées par les usines, et de grandes difficultés d’approvisionnement rencontrées par la majorité des filiales !

Au classement général (cumul des 125 cc et plus grosses cylindrées), les vingt plus gros constructeurs de l’année 2020 répondent présents sur ce premier semestre 2021. Un gros événement secoue toutefois le marché : on assiste à un changement de leader !

Numéro un des ventes de motocycles en France depuis que le Journal moto du Net étudie mois après mois le marché du neuf, Yamaha est doublé par Honda... Contrairement aux Bleus d’Iwata qui stagnent par rapport à l’an dernier (+1,3 % sur un marché à +26,4%), les Rouges de Tokyo réalisent la meilleur progression du Top 10 (+56 %).

À fin juin, Honda frôle les 21 000 immatriculations de motos et scooters en France alors qu’il dépassait tout juste les 27 000 unités... au 31 décembre 2020 ! Logé dans l’aspiration de la marque aux diapasons en matière de gros cubes, le blason ailé domine largement le secteur des 125 cc.

Yamaha reproduit son score de l’an dernier avec environ 17 500 immatriculations - un peu plus de la moitié de son score final en 2020 - et perd quatre points en parts de marché ! Le score du tricity 300 (concurrent du MP3, classé chez les tricycles) est loin d’être suffisant pour récupérer la tête des ventes de motos et scooters en France.

Changement de leader en 2021 ?!

Avec un peu moins de 12 000 "motorrad" et quelques maxiscooters vendus en six mois, BMW est - très - bien parti pour battre son record instauré en 2020 : les allemands ont déjà effectué les deux tiers du parcours et frôlent les 11 % de PDM. Et quel pourcentage en termes de chiffres d’affaires ?!

Comme sur l’ensemble de l’année dernière, Kawasaki et KTM complètent le Top 5 de ce premier semestre, leur jauge indiquant que les 3/5èmes de leur score 2020 est déjà atteint. Les Verts perdent toutefois un gros point de parts de marché tandis que les Oranges en grappillent quatre dixièmes.

Exactement comme BMW, Triumph qui avait été bien épargné en 2020, a connu un prospère premier semestre qui équivaut quasiment aux deux-tiers de son score/record inscrit l’an passé. Par rapport à l’an dernier, la marque progresse d’un quart, accompagnant la tendance générale du marché.

Monté à la septième place en 2020, Piaggio (et Vespa dont les ventes ne sont pas distinguées par l’administration contrairement à celles d’Aprilia et Moto Guzzi) conserve cette position au premier semestre 2021. Il y a pile un an toutefois, la marque de Pontedera était devancée par Suzuki et Harley-Davidson.

MNC calcule qu’avec ses MP3 (équivalents aux 125 cc car accessibles aux automobilistes), Piaggio accéderait à la cinquième place. Absent du Top 20 avec ses seuls motocycles, Peugeot apparaîtrait à la 12ème place en ajoutant ses tricycles (Metropolis 400).

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de juin 2021

Suzuki continue de chuter au classement et pointe à une petite huitième place au premier semestre, avec moins de 3000 immatriculations. La firme d’Hamamatsu repasse devant Harley-Davidson qui se trouve en plus mauvaise posture encore : -24,2 % pour le premier américain, -13,5 % pour le quatrième japonais.

À l’instar de ses confrères "Béhème et "Tromph", Ducati a fait le plein d’immatriculations au premier semestre 2021 : un peu plus de 1600, soit les deux tiers de son score 2020. L’usine de Bologne réintègre le Top 10 provisoire en France grâce à sa belle progression de +30,2 %.

Deux très anciennes marques confirment leur retour sur le devant milieu de la scène moto en France : Royal Enfield termine ce premier semestre en 11ème position avec près de 2300 immatriculations (+25,7%), Indian à la 13ème place avec 1400 immats (+44,2%).

Comparé à 2020, Aprilia est le plus avancé du Top 20 puisque la marque de Noale a déjà atteint les trois quarts de son score ! Arrivée 18ème l’an dernier, la marque sportive du groupe Piaggio figure à une encourageante 14ème place à fin juin 2021 avec près de 1400 motos immatriculées (+82,7 %!).

Classé en 16ème position ce premier semestre 2021 avec à peine plus de 1300 immatriculations, Mash est en retard sur 2020 (13ème sur l’année pour rappel) et sur ses camarades, principalement Orcal qui se trouve à "sa" 15ème place avec une centaines d’immats en plus !

Les six premiers mois de l’année ont été plus durs pour les scooters que pour les petites noé-rétros : Kymco figure à la 12ème place des ventes de "125 et plus" mais baisse de -2,1%, tandis que Sym s’améliore de +6,9 % mais tombe à la 17ème place (14ème en 2020).

En queue de Top 20, Husqvarna aussi progresse en volume mais régresse en PDM. À l’inverse, Benelli et Moto Guzzi qui échange leurs places gagnent sur les deux "tableaux" en immatriculant moitié plus de motos qu’au premier semestre 2020.

Découvrez l’abonnement MNC Premium

Marre des pubs intrusives ? Ça tombe bien, nous aussi ! Nous vous proposons de les éradiquer : pour à peine le prix d'un ticket à gratter (encore perdant !) par mois, abonnez-vous à MNC Premium pour lire nos infos sans publicités, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations au GP de France, WorldSBK, 24 Heures Motos, etc.), sans oublier les cadeaux et réductions chez nos partenaires !

Offre exceptionnelle : Pour vous convaincre de nous rejoindre et soutenir notre indépendance, la rédaction MNC vous permet de consulter gratuitement et en intégralité son Bilan marché moto et scooter de l’année 2019.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !