• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONSTRUCTEUR
Paris, le 8 août 2013

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Triumph

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Triumph

Triumph vient de boucler le premier semestre 2013 sur une hausse de +3,8% et totalise 3714 immatriculations. Le directeur général de la marque anglaise, Jean-Luc Mars, livre ses impressions à Moto-Net.Com et ses lecteurs. Bilan.

Imprimer

Moto-Net.Com : A quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?
Jean-Luc Mars (Directeur général Triumph France) :
Je pense que trois raisons principales expliquent la baisse du marché :

  • D'une part, un contexte économique particulièrement défavorable, avec une récession pour notre économie, un chômage en forte hausse et une confiance des particuliers en l'avenir dégradée. Or, on sait que le marché moto a toujours été tributaire de la situation économique du pays.
  • Une météo malheureusement catastrophique, qui n'a fait que renforcer les effets du contexte général.
  • Un ralentissement du rythme de présentation de nouveautés par certain constructeur. Ces mesures résultent du premier choc économique de 2008-2009, où les ventes mondiales ont plongé brutalement. La survie de certains constructeurs a nécessité un arrêt brutal des investissements R&D, qui a impacté les sorties de nouveaux produit 3-4 ans plus tard. Nous avons la chance avec Triumph d'avoir un propriétaire indépendant qui a fait le choix d'une stratégie R&D agressive, ce qui nous a permis d'avoir de nombreuse nouveauté en 2013.

"Le fait le plus marquant est l'arrivée sur le marché de machines "low cost" sans doute pas destinées à être proposées en Europe au moment de leur mise en chantier"

MNC : Quel est pour vous le fait marquant de cette première moitié d'année ?
J-L M. :
Le fait le plus marquant pour le long terme est à mon avis l'arrivée sur le marché de machines "low cost", initialement destinées aux marchés émergents, et sans doute pas destinées à être proposées en Europe au moment de leur mise en chantier. La réussite commerciale ou l'échec de ces motos aura une influence significative sur l'évolution des gammes de beaucoup de constructeurs…..

MNC : En ce qui concerne votre activité, quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois 2013 ?
J-L M. :
Nos six premiers mois sont très satisfaisant, dans la mesure où nous sommes l'un des rares constructeurs, et le seul à ce niveau de volume, à afficher une progression. Cela demande beaucoup de vigilance, beaucoup de travail, et beaucoup d'effort de la part de notre réseau.

"La situation de Triumph en France étant globalement très bonne, nous ne sommes pas dans une logique de gestion de crise"

MNC : D'une manière générale, comment se présente le second semestre ?
J-L M. :
Le facteur économique restera dégradé au second semestre. Les premiers résultats du mois de juillet sont bons, ce qui semble confirmer l'influence météo. Je suis relativement confiant sur le fait que le second semestre sera globalement plus favorable à notre secteur, sans malheureusement que le marché ne soit en mesure de rattraper les pertes de la première partie d'année.

MNC : Quels sont vos outils pour affronter cette période difficile ?
J-L M. :
Nous travaillons étroitement avec nos concessionnaires pour proposer un plan d'action cohérent avec nos produits, nos lancements, nos priorités. La situation de Triumph en France étant globalement très bonne, nous ne sommes pas dans une logique de gestion de crise, mais dans une logique de proximité nous permettant d'optimiser la performance commerciale de nos nombreuses nouveautés.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...