• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS
Paris, le 20 mars 2013

Premier rallye 2013 : Julien Toniutti, l'As des Garrigues !

Premier rallye 2013 : Julien Toniutti, l'As des Garrigues !

C'est parti pour la saison rallye ! Un début de championnat de France qui se présente plutôt bien pour le pilote Moto-Net.Com et officiel KTM France, Julien Toniutti, qui gagne sa première course de l'année au guidon d'une KTM 990 SMT. Compte rendu

Imprimer

Première petite boucle

Nous repartons ensuite pour une boucle qui nous ramène au départ de la spéciale de Montesquieu. Tracé super : de la petite route viroleuse comme on aime, dans des coins reculés de la région cévenole plus que pittoresques.

Trois kilomètres avant la spéciale, certains s'arrêtent. Les temps impartis sont assez larges et nous font arriver un bon quart d'heure en avance. Mieux vaut donc s'arrêter avant le CH afin de garder les pneus à température pour la spéciale...

Il fait froid. J'ai froid. Tout le monde a froid. Et certains trouvent d'astucieux moyens pour se réchauffer les mains... "Dis moi Franck Coudert, il chauffe bien ton échappement de Multistrada ?"

Montesquieu deuxième passage : Bruno Shiltz réitère et affiche le meilleur temps au guidon de sa Suzuki 750 GSX-R en 1' 37,94 suivi du local Jeremy Poncet sur KTM 990 Superduke (1' 38,84) et de Julien Toniutti sur KTM 990 SMT (1' 39,43).

Puis ça roule vers Neffiés pour un deuxième passage. Bruno Schiltz voulait certainement en mettre encore plus... Il en met trop et il part à la faute en perdant l'avant dans un virage à droite à l'adhérence pour le moins discutable...

La Suzuki 750 GSX-R chute lourdement. Bruno Shiltz parait gravement touché, il est donc immédiatement évacué en ambulance. Se plaignant du bas du dos, il est rapidement coquillé... Une lourde inquiétude envahit les concurrents au sujet de la mobilité des jambes de Bruno.

Heureusement un premier diagnostic écarte l'hypothèse la plus grave : la colonne vertébrale n'est pas touchée, il s'en sortira finalement avec de grosses contusions... Plus de peur que de mal !

Pour le coup c'est le pilote du journal moto du net Julien Toniutti au guidon de la KTM 990 SMT officielle qui décroche le meilleur temps, en 2' 08,25. Deuxième temps pour Jeremy Poncet sur KTM 990 Superduke en 2' 10,88, troisième pour Florent Derrien sur KTM 690 SMR.

Les chronos différent de ceux du premier passage, ce qui pourrait surprendre, mais ils sont principalement dus à la bonne demi heure de neutralisation encourue par l'intervention sur la chute de Bruno Schiltz...

En raison du départ retardé de cette quatrième spéciale du jour, les concurrents ont laissé refroidir leurs motos et donc leurs pneus. La Suzuki 750 GSX-R de Bruno Shiltz partait en quatrième position, les trois pilotes précédents sont donc partis pneus chauds.

Cela crée inévitablement la polémique au départ de cette quatrième spéciale : les top pilotes partis en cinquième et sixième position, alors bloqués par la neutralisation de la spéciale refusent de prendre le départ de la spéciale ! Mais le rallye, c'est le rallye. Après discussions plus ou moins houleuses avec l'organisation, la course a repris son cours !

Ca repart donc avec un Carlo Scanu un peu agacé aux commandes de sa KTM 690 Duke. Le vainqueur de la finale du championnat de France 2012 (lire MNC du 18 juillet 2012 : Rallye du Dourdou 2012, mi-pluie, mi-Corse ! ) obtient un 22ème temps, plus de sept secondes moins vite que lors de son premier passage...

Pour moi les choses se passent plutôt bien, j'engrange encore un quatorzième temps sur cette spéciale "tombeuse". Les Bridgestone BT023 qui équipent ma Super Ténéré sont tip top ! Parti aussi froid que les autres j'ai pu constater que ce pneu se met rapidement en température.

En assurant un minimum dans les quatre ou cinq premiers virages j'ai pu mettre du gros gaz et même améliorer mon temps du premier passage dans Neffiés de près de 3 secondes ! (2' 18,94 contre 2' 21,81).

Certes cette amélioration est surtout due à une meilleure connaissance de cette spéciale, que je n'arrivais pas à mémoriser en voiture durant les recos de la veille... mais quand même, trop bons ces Bridge, aussi stables durant les gros freinages qu'accrocheurs là ou le bitume est peu confiant. Comme dirait Julien Toniutti : "Que du positif" !

A l'arrivée sur le parking de l'Intermarché de Clermont l'Hérault, pour la deuxième assistance de la journée, l'organisation réduit le temps d'assistance à quinze minutes pour rattraper une partie du temps notamment perdu avec la chute de Bruno Shiltz.

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !