• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS
Paris, le 20 mars 2013

Premier rallye 2013 : Julien Toniutti, l'As des Garrigues !

Premier rallye 2013 : Julien Toniutti, l'As des Garrigues !

C'est parti pour la saison rallye ! Un début de championnat de France qui se présente plutôt bien pour le pilote Moto-Net.Com et officiel KTM France, Julien Toniutti, qui gagne sa première course de l'année au guidon d'une KTM 990 SMT. Compte rendu

Imprimer

Demandez le programme

Le n°1 du championnat 2012 remporte le premier rallye de l'année, soit la troisième édition du rallye des Garrigues. Un superbe rallye, parcours et spéciales irréprochables : un grand bravo au moto club du DRAC et à son président Bernard Boilot !

Ce n'était pourtant pas gagné : le faible nombre d'inscrits (souci qui avait eu raison de cette même épreuve en 2012, lire MNC du 29 août 2012 : La finale du Championnat de France des rallyes est annulée) n'a pas découragé les organisateurs d'une course qui peut être considérée, au moins sur le plan sportif, comme l'une des plus belles du championnat !

C'est par un froid de canard mais sous un grand soleil que les 82 engagés à cette épreuve d'ouverture du championnat de France des rallyes routiers 2013 se sont retrouvés à Lavérune (34), après ces longs mois d'intersaison.

Contrôles administratifs et techniques le vendredi soir - fait vraiment pas chaud chaud - et Julien Toniutti, tel un touriste prévoyant, arrive sur sa KTM 990 SMT "officielle", avec laquelle il a choisi de participer à ce premier rallye du championnat, équipée de manchons chauffants Tecno Globe !

"Il y a bien le Tourist Trophy, moi je pars pour le Trophée des Touristes", plaisante le pilote officiel KTM France durant la file d'attente au technique, aux côtés de sa première moto 2013 préparée façon "facteur" !

Sur les sept épreuves prévues au championnat cette année, Julien compte en effet participer à chacune des courses sur un modèle différent de la gamme KTM. Un défi qu'il sera amusant de suivre tout au long de la saison sur le journal moto du net...

Les reconnaissances des spéciales étant interdites à moto (condition sine qua non des pouvoirs publics pour que le rallye ait lieu) n'a pas permis aux pilotes de se retrouver sur les spéciales les jours précédents la course, moment habituellement apprécié par la majorité des concurrents pour pouvoir tester leur nouvelles montures et s'imprégner en direct live du caractère des spéciales de l'épreuve...

Bref, les recos se font en voiture ou en fourgon, juste histoire de mémoriser les points clé des spéciales. Les deux sections du parcours où les chronos décideront des classements sont la spéciale de Montesquieu (2 km) et celle de Neffiés (3 km).

Situées toutes deux à une soixantaine de kilomètres au nord de Lavérune, ces deux spéciales sont plus proches de Clermont l'Hérault où est prévu le point d'assistance "midi". Le reste du parcours est un itinéraire "typiquement rallye" constitué de petites départementales et de voies vicinales.

Le tracé circule au milieu des Garrigues, au pied des Cévennes : départ et arrivée à Lavérune, et près de 340 km pour l'étape de jour, raccourcie à environ 150 km pour celle de nuit.

Trois passages dans chacune des deux spéciales sont prévus le jour, un seul la nuit, soit un total de huit spéciales au programme de cette troisième édition du rallye des Garrigues.

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !