• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 10 décembre 2011

Pourquoi La Poste a préféré Kymco à Peugeot pour ses 50 cc

Pourquoi La Poste a préféré Kymco à Peugeot pour ses 50 cc

Auditionné par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, le PDG de La Poste, Jean-Paul Bailly, s'est expliqué sur l'attribution à Kymco du marché des scooters 50 cc pendant trois ans, au détriment de Peugeot qui conserve toutefois le marché des scooters 125 cc.

Imprimer

Auditionné par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, le PDG de La Poste, Jean-Paul Bailly, s'est expliqué sur l'attribution à Kymco du marché des scooters 50 cc pendant trois ans, au détriment de Peugeot qui conserve toutefois le marché des scooters 125 cc.

Interrogé par plusieurs députés - de droite comme de gauche -, le PDG du groupe La Poste (ancien établissement public devenu société anonyme en 2010) a donné plusieurs justifications à cette "préférence taiwanaise", que nous avons souhaité confronter avec celles de la direction de Peugeot Scooters interrogée par Moto-Net.Com.

Kymco 30% moins cher

"Pour quelques euros d'économies, semble-t-il, vous avez préféré à des scooters Peugeot des scooters taïwanais de marque Kymco, apparemment moins fiables", a d'emblée attaqué Alfred Trassy-Paillogues (député UMP de Seine-Maritime) tandis que Jean-Pierre Nicolas (député UMP de l'Eure) demandait au PDG de La Poste "des précisions sur l'appel d'offres relatif aux scooters".

Encore plus directement touché en raison de sa circonscription, Jean-Michel Villaumé (député PS du Territoire-de-Belfort) remarquait que "la suppression en Franche-Comté et dans le sud de l'Alsace de 300 postes au sein de l'entreprise Peugeot Scooters" avait provoqué "une forte émotion auprès des salariés et dans la presse régionale". Il interrogeait donc directement Jean-Paul Bailly : "ce constructeur n'est-il plus suffisamment compétitif pour répondre aux appels d'offres de votre société ?"

2,9 million d'euros pour les scooters 50

"Le marché pour les scooters a été passé en juin 2010 et les scooters sont livrés depuis le début de l'année 2011, il ne s'agit donc plus d'une question d'actualité", leur a tout d'abord fait remarquer le PDG du groupe La Poste, confirmant ce que nous indiquait cet été le directeur commercial de Kymco Lux (lire notre Bilan du marché moto et scooter au permier semestre 2011).

Il a ensuite précisé aux députés que "ce marché comportait deux lots : l'un pour des scooters à moteurs de 50 cc (3000 unités, NDLR) et l'autre pour des scooters à moteurs de 125 cc (700 unités, NDLR). Si le lot des scooters de 125 cc, d'un montant de 1,8 million d'euros, a été attribué à Peugeot, tel n'a pas été le cas de celui des 50 cc, de 2,9 millions d'euros".

"L'écart de prix semble excessif"

Sur les raisons du choix, Jean-Paul Bailly a naturellement évoqué les tarifs, expliquant que "les écarts de prix, sur lesquels nous avons alerté à de nombreuses reprises Peugeot, étaient de 30%".

Interrogée par Moto-Net.Com, la direction de Peugeot Scooters s'est montrée surprise par une telle différence : "nous nous étonnons de l'écart de prix auquel vous faites référence tant il semble excessif", nous a fait savoir le constructeur franc-comtois, tout en soulignant qu'il lui avait été impossible de s'aligner après le lancement de la procédure : "lors d'un appel, chacun a pour objectif de rendre la meilleure copie au commanditaire à une date donnée. Au-delà, il n'est plus possible de la modifier, c'est le principe même d'un appel d'offres. S'aligner n'était donc pas envisageable".

Problèmes de sécurité et de fiabilité ?

Plus surprenant, le Kymco Agility 50 cc se serait montré plus fiable et plus sûr que son concurrent Ludix, assure le PDG de La Poste. "Toutes les études que nous avons réalisées ont montré que les scooters que nous avons achetés étaient - notamment du fait de leur moteur - plus fiables que les autres", a-t-il expliqué aux députés, ajoutant que le scooter Peugeot n'avait "pas réussi les tests de sécurité, pour des raisons de qualité des freins".

Rappelant au passage que "le moteur de 50 cc de Peugeot est chinois" et que le scooter 50 cc de Peugeot n'est donc "pas si français qu'on pourrait le croire", Jean-Paul Bailly a enfin précisé que la procédure d'achat, à l'issue d'appels d'offres "ouverts à tous" et qui précisent "les critères de décision", avait été validée par "une commission indépendante présidée par un membre de la Cour des comptes".

Produit en Chine, conçu et assemblé en France

Interrogée par Moto-Net.Com, la direction de Peugeot Scooters nous a rappelé que "les Ludix sont conçus et assemblés en France" et qu'ils sont "équipés d'un système de freinage européen (AJP), le même qui équipe la flotte déjà acquise par La Poste". En outre, le suivi "Qualité" de Peugeot Scooters n'aurait relevé "aucun problème à ce sujet" sur ses scooters 50 cc "depuis dix ans", assure la marque au Lion.

Côté fiabilité, "les tests de validation pour nos scooters professionnels sont aussi stricts que pour ceux destinés au grand public", poursuit Peugeot Scooters : "les moteurs dont on parle ont subi des tests de validation drastiques avec près de 3500 heures sur banc moteur et 250 000 kilomètres sur route. Si Ludix est resté plusieurs années la meilleure vente européenne et Peugeot n°2 du scooter 50 en Europe, ce n'est certainement pas le fruit du hasard", note encore le constructeur.

Les salariés de Dannemarie "relocalisés" à Sochaux et Mulhouse

En ce qui concerne l'avenir des salariés de Dannemarie (lire MNC du 25 novembre 2011 : Peugeot Scooters ferme son usine de Dannemarie), la direction de Peugeot Scooters nous a confirmé que "la situation délicate du marché européen" (lire notamment nos Bilans mensuels du marché moto et scooter) lui avait imposé "une réorganisation de notre outil industriel dont fait partie le site de Dannemarie, pour lequel nous avons d'ores et déjà engagé un projet de revitalisation avec les élus locaux".

Elle nous a en revanche assuré qu'elle allait mettre en place "des mesures d'accompagnement pour proposer à chacun de nos salariés un poste sur le bassin d'emplois de Sochaux et Mulhouse". A suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel BMW R1250RT Vs Honda GoldWing : Nouvelle donne en Moto GT

La nouvelle BMW R1250RT vient de sortir ! Pour évaluer cette nouveauté 2019 et son flat-twin à distribution variable, Moto-Net.Com l'oppose au best-seller Honda : la GoldWing et son flat-six. Une glissade malencontreuse a considérablement réduit notre roulage, mais sans gâcher notre duel MNC... En route.
Tous les Duels 43 commentaires
Essai Kawasaki Z125 et Ninja 125 : pour motards de génération Z ou ZX-R ?

Dévoilées en septembre, les Z125 et Ninja 125 débarquent mi-décembre en concession. Kawasaki nous a permis d'essayer ses deux nouveautés 2019 sur route... puis sur piste(s) avec Ana Carrasco, championne du monde Supersport 300. Roulez jeunesse !
Sportive 3 commentaires
Duel BMW R 1250 GS Vs Ducati Multistrada 1260 S : distribution variable, polyvalence unique

La R 1200 GS est morte, vive la R 1250 GS ! Dans la course à la puissance chez les maxitrails, BMW répond avec un bicylindre plus gros et doté d'une distribution variable. Est-ce suffisant pour continuer à dominer la concurrence, notamment la performante Ducati Multistrada 1260 qui utilise cette technologie depuis 2015 ? Duel MNC.
Tous les Duels 66 commentaires
Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La FFMC ne rejoindra pas les Gilets jaunes samedi à Paris

Les motards qui manifesteront samedi 15 décembre 2018 contre les  zones à faibles émissions (ZFE) à l'appel de la Fédération française des motards en colère de Paris Petite Couronne (FFMC PPC) ne rejoindront pas les Gilets jaunes. Explications.
Lobbying 3 commentaires
Prix, fiche technique et disponibilité du nouveau trail Moto Guzzi V85 TT

En attendant le nouveau trail Moto Guzzi V85 TT, le constructeur italien présente sa fiche technique complète avec une vidéo... Et MNC dévoile son prix et sa date de disponibilité en concessions !
Trail 13 commentaires
Interview KTM France : Ducati serait la seule marque intéressante à racheter

Le petit monde de la moto est en ébullition depuis que Stefan Pierer, grand patron de KTM, a déclaré qu'il réfléchissait sérieusement au rachat de Ducati. Moto-Net.Com s'est entretenu avec le président de KTM en France, Éric Antunes, à propos de cet éventuel rachat de Ducati et la gestion d'autres marques comme Husqvarna et Husaberg. Prospectives...
Mouvements 3 commentaires
Guide 2019 des nouveautés motos et scooters

Le Journal moto du Net vous propose d'un seul clic toutes les nouveautés motos et scooters 2019 exposées aux salons Eicma de Milan, Intermot de Cologne et Mondial de Paris : prix et dates de disponibilité, sans oublier l'avis de la rédaction en attendant nos essais ! Guide spécial nouveautés 2019.
Nouveautés 2019 1 commentaire
40 millions d'automobilistes redemande à Emmanuel Macron d'annuler les 80 km/h

Profitant de l'aveu d'Emmanuel Macron sur les 80 km/h (un "connerie", selon les termes présidentiels), l'association 40 millions d'automobilistes renouvelle sa demande d'annulation de cette mesure qui sert essentiellement à mieux flasher les Français. Explications.
Lobbying 9 commentaires
Novembre 2018 : léger repli des 125, pas de répit pour les gros cubes

La fin de l'année approche pour le business moto... Si les 125 cc commencent à baisser le rideau (-3,9% en novembre), les gros cubes continuent de prospérer (+8,9%) et maintiennent l'ensemble du marché des "plus de 50 cc" dans le positif (+4,3%). Moto-Net.Com dresse le bilan complet.
Emmanuel Macron avoue que les 80 km/h étaient une "connerie" sur le plan politique

"Oui, Emmanuel Macron nous a bien dit que les 80 km/h avaient été une connerie", confirme à Moto-Net.Com Anne Héry Le Pallec, maire de Chevreuse (78), reçue vendredi à l'Elysée avec une quinzaine d'élus par un président de la République aux abois face au mouvement des Gilets jaunes... Un peu tard ? Explications.
Lobbying 23 commentaires

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

 

  • En savoir plus...