• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ZARCO CORICO !
Paris, le 28 novembre 2016

Pour Johann Zarco, rester en Moto 2 était la bonne décision mais le MotoGP va être une belle aventure !

Johann Zarco : Rester en Moto 2 était la bonne décision

Johann Zarco, premier double champion du monde Moto2 et pilote français le plus titré de l'histoire des Grands Prix moto, dresse le bilan de sa dernière saison en catégorie intermédiaire et décrit ses premiers pas sur la Yamaha de MotoGP.

Imprimer

Johann Zarco a remporté sa dernière course Moto2 à Valence (Espagne), signant une quinzième victoire en catégorie intermédiaire avant de rejoindre l'élite sur la M1 de MotoGP du team français Tech3 aux côtés de Jonas Folger. Ce dernier succès illustre bien la façon dont le n°5 a mené sa saison : avec patience lorsque les circonstances l'exigeaient, mais surtout avec talent et autorité quand la menace d'adversaires comme Rins puis Lüthi, notamment, se précisait (lire notamment MNC du 28 juillet 2016 : Johann Zarco face à la pression de conserver son titre).

Le français s'est révélé aussi véloce qu'excellent stratège, des qualités pas évidentes à réunir mais qui lui permettent à 26 ans d'entrer en catégorie reine par la grande porte, en tant que premier pilote titré deux fois en Moto2. L'hiver dernier, la partie semblait pourtant loin d'être gagnée après des tests d'intersaison parfois en retrait et un certain manque de régularité sur les premières courses : 12ème au Qatar puis 1er en Argentine et 3ème aux Etats-Unis, avant une 5ème place en Espagne et d'une 24ème en France...

"Tout le monde voulait me battre et c’est quelque chose à laquelle on pense : j’étais sous pression dès le départ et je suis d’ailleurs parti avant l’extinction des feux au Qatar", explique-t-il. "Je ne sais pas si c’était dû à la pression ou si ma tête était ailleurs. Ma plus grosse erreur, je pense, a été de chuter au GP de France"...

Mais le tenant du titre s'est accroché et a rapidement posé ses repères en même temps que son autorité : il s'est très vite relancé au championnat sans s'affoler ni commettre d'erreurs, à la faveur d'un premier doublé en Italie et en Catalogne. Suivront une deuxième place à Assen et encore deux autres victoires d'affiles, en Allemagne puis en Autriche.  

A ce stade, ses rivaux peinent à faire face et commencent à se rendre à l'évidence : le boss du Moto2 est rapide sur tous les circuits, mais surtout très régulier dans toutes les conditions. Le champion à plus d'un titre le confirmera en signant un troisième doublé lors des deux dernières courses : en Malaisie pour sceller son titre avec panache, puis à Valence pour quitter le Moto2 en véritable conquérant.

"Rester en Moto2 après mon premier titre était la bonne décision", confirme l'avignonnais, dont la décision prise avec son manager Laurent Fellon avait souvent fait débat l'année précédente. "Me battre pour un deuxième titre m’a permis d’apprendre de bonnes leçons, des leçons de vie et des leçons de course : j'étais déjà champion et chaque jour je me levais en pensant que je devais à nouveau l'être".

Interrogé sur les caps importants de sa saison 2016, Johann Zarco pointe deux moments cruciaux : le GP d'Allemagne qu'il a remporté à une période décisive et le GP du Japon en fin de saison, terminé à la deuxième place alors que son principal adversaire Alex Rins chutait de nouveau.

"Le premier moment était au Sachsenring, lorsque nous étions à égalité en tête du championnat : j'avais remporté la course et Álex (Rins, NDLR) était tombé, je prenais donc 25 points d’avance. Ensuite, je n’avais plus qu'un point d’avance au départ de la course au Japon. Il est de nouveau tombé alors que j’étais deuxième et je reprenais 20 points", se souvient celui qui enflamme la foule avec ses spectaculaires saltos arrière réalisés depuis le bord de piste, parfois sur le podium et même avec son frère aîné, Jérôme, pour célébrer son titre à Sepang. 

"Notre méthode fonctionne"

Fort de cette maturité, Johann Zarco aborde sereinement son passage en MotoGP avec l'équipe varoise Tech3. Le double champion du monde a déjà pris par deux fois les commandes de sa nouvelle moto, sous la houlette de Guy Coulon : la première fois à Valence après la finale, la deuxième fois la semaine dernière à Sepang lors de tests - très - privés dont il n'a pas le droit de parler. Ci-dessous, l'une de ses premières sorties des stands sur une MotoGP...

 

"La catégorie MotoGP va être une belle aventure après ces deux titres en Moto2 ", estime Zarco. "Je vais apprendre beaucoup de choses et je suis prêt à monter sur une moto beaucoup plus puissante, avec un team français qui travaille avec Yamaha depuis très longtemps, ce qui m’aide à garder mon calme. J’ai fait du bon travail en Moto2 et je sais donc que la méthode que nous avons avec mon coach fonctionne. Je vais me concentrer sur mon travail et je suis très optimiste pour cette nouvelle étape".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...