• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ZARCO CORICO !
Paris, le 28 novembre 2016

Pour Johann Zarco, rester en Moto 2 était la bonne décision mais le MotoGP va être une belle aventure !

Johann Zarco : Rester en Moto 2 était la bonne décision

Johann Zarco, premier double champion du monde Moto2 et pilote français le plus titré de l'histoire des Grands Prix moto, dresse le bilan de sa dernière saison en catégorie intermédiaire et décrit ses premiers pas sur la Yamaha de MotoGP.

Imprimer

Johann Zarco a remporté sa dernière course Moto2 à Valence (Espagne), signant une quinzième victoire en catégorie intermédiaire avant de rejoindre l'élite sur la M1 de MotoGP du team français Tech3 aux côtés de Jonas Folger. Ce dernier succès illustre bien la façon dont le n°5 a mené sa saison : avec patience lorsque les circonstances l'exigeaient, mais surtout avec talent et autorité quand la menace d'adversaires comme Rins puis Lüthi, notamment, se précisait (lire notamment MNC du 28 juillet 2016 : Johann Zarco face à la pression de conserver son titre).

Le français s'est révélé aussi véloce qu'excellent stratège, des qualités pas évidentes à réunir mais qui lui permettent à 26 ans d'entrer en catégorie reine par la grande porte, en tant que premier pilote titré deux fois en Moto2. L'hiver dernier, la partie semblait pourtant loin d'être gagnée après des tests d'intersaison parfois en retrait et un certain manque de régularité sur les premières courses : 12ème au Qatar puis 1er en Argentine et 3ème aux Etats-Unis, avant une 5ème place en Espagne et d'une 24ème en France...

"Tout le monde voulait me battre et c’est quelque chose à laquelle on pense : j’étais sous pression dès le départ et je suis d’ailleurs parti avant l’extinction des feux au Qatar", explique-t-il. "Je ne sais pas si c’était dû à la pression ou si ma tête était ailleurs. Ma plus grosse erreur, je pense, a été de chuter au GP de France"...

Mais le tenant du titre s'est accroché et a rapidement posé ses repères en même temps que son autorité : il s'est très vite relancé au championnat sans s'affoler ni commettre d'erreurs, à la faveur d'un premier doublé en Italie et en Catalogne. Suivront une deuxième place à Assen et encore deux autres victoires d'affiles, en Allemagne puis en Autriche.  

A ce stade, ses rivaux peinent à faire face et commencent à se rendre à l'évidence : le boss du Moto2 est rapide sur tous les circuits, mais surtout très régulier dans toutes les conditions. Le champion à plus d'un titre le confirmera en signant un troisième doublé lors des deux dernières courses : en Malaisie pour sceller son titre avec panache, puis à Valence pour quitter le Moto2 en véritable conquérant.

"Rester en Moto2 après mon premier titre était la bonne décision", confirme l'avignonnais, dont la décision prise avec son manager Laurent Fellon avait souvent fait débat l'année précédente. "Me battre pour un deuxième titre m’a permis d’apprendre de bonnes leçons, des leçons de vie et des leçons de course : j'étais déjà champion et chaque jour je me levais en pensant que je devais à nouveau l'être".

Interrogé sur les caps importants de sa saison 2016, Johann Zarco pointe deux moments cruciaux : le GP d'Allemagne qu'il a remporté à une période décisive et le GP du Japon en fin de saison, terminé à la deuxième place alors que son principal adversaire Alex Rins chutait de nouveau.

"Le premier moment était au Sachsenring, lorsque nous étions à égalité en tête du championnat : j'avais remporté la course et Álex (Rins, NDLR) était tombé, je prenais donc 25 points d’avance. Ensuite, je n’avais plus qu'un point d’avance au départ de la course au Japon. Il est de nouveau tombé alors que j’étais deuxième et je reprenais 20 points", se souvient celui qui enflamme la foule avec ses spectaculaires saltos arrière réalisés depuis le bord de piste, parfois sur le podium et même avec son frère aîné, Jérôme, pour célébrer son titre à Sepang. 

"Notre méthode fonctionne"

Fort de cette maturité, Johann Zarco aborde sereinement son passage en MotoGP avec l'équipe varoise Tech3. Le double champion du monde a déjà pris par deux fois les commandes de sa nouvelle moto, sous la houlette de Guy Coulon : la première fois à Valence après la finale, la deuxième fois la semaine dernière à Sepang lors de tests - très - privés dont il n'a pas le droit de parler. Ci-dessous, l'une de ses premières sorties des stands sur une MotoGP...

 

"La catégorie MotoGP va être une belle aventure après ces deux titres en Moto2 ", estime Zarco. "Je vais apprendre beaucoup de choses et je suis prêt à monter sur une moto beaucoup plus puissante, avec un team français qui travaille avec Yamaha depuis très longtemps, ce qui m’aide à garder mon calme. J’ai fait du bon travail en Moto2 et je sais donc que la méthode que nous avons avec mon coach fonctionne. Je vais me concentrer sur mon travail et je suis très optimiste pour cette nouvelle étape".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 11 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Nouvel ensemble veste et pantalon RST Pathfinder pour moto trail

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) étoffe sa gamme de vêtements pour motos baroudeuses avec l'ensemble veste et pantalon Pathfinder, à respectivement 319,95 euros et 239,95 euros. Présentation.
Le circuit de Spa-Francorchamps confirme son retour en endurance mondiale

Absent du calendrier d'endurance mondiale depuis 2003, le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) reviendra officiellement en 2022 avec les 24H de Spa, comme prévu en 2019.
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...