• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 8 juillet 2011

Petits scooters contre ''vraies'' motos : la tendance s'inverse

Petits scooters contre ''vraies'' motos : la tendance s'inverse

Le marché français du motocycle enregistre une légère baisse de ses ventes sur les six premiers mois de 2011 avec -1,9% par rapport au premier semestre 2010. Mais 125 cc et gros cubes ne sont pas logés à la même enseigne... Moto-Net.Com dresse le bilan.

Imprimer

Petits scooters contre ''vraies'' motos

La première moitié de l'année 2011 vient de s'achever sur un mois de juin difficile pour les professionnels de la moto et du scooter : les 19 008 motocycles immatriculés le mois dernier correspondent à une chute de -21,4% des ventes par rapport à juin 2010 (lire notre Bilan MNC du 1er semestre 2010).

Il est toutefois nécessaire de relativiser : outre deux jours ouvrables de moins (20 jours contre 22 en juin 2010, donc -9%), le mois de juin 2011 et les précédents ont connu une météo exceptionnelle qui a certainement attiré les Français dans les concessions un peu plus tôt cette année. D'après Météo France, le printemps 2011 était même "le plus chaud depuis le début du XXème siècle et le plus sec des 50 dernières années".

"Ces faibles pluies associées aux températures élevées ont entraîné un assèchement extrêmement précoce des sols superficiels sur la quasi totalité du pays", poursuit l'organisme français. Une mauvaise nouvelle pour les agriculteurs, certes, mais excellente pour les adeptes du deux-roues !

La situation du marché moto et scooter en France à l'issue de ce premier semestre est donc loin d'être catastrophique puisque depuis le 1er janvier 2011, 102 240 motocycles ont été immatriculés en France, soit 1999 de moins qu'au premier semestre 2010.

Même en tenant compte du jour ouvrable supplémentaire en 2011 (126 contre 125 au premier semestre 2010), cette baisse de -1,9% parait donc minime eu égard au contexte - politique, cette fois - particulièrement défavorable à la pratique du deux-roues en France...

En distinguant les ventes de 125 cc et celles des cylindrées supérieures, on observe toutefois des tendances radicalement opposées : -12,3% pour les véhicules soumis à la nouvelle formation de 7 heures contre +5,7% chez ceux soumis, pour encore au moins deux ans, au bridage des "sans chevaux"...

Alors que le secteur des gros cubes - toujours plus saisonnier - retrouve son niveau du premier semestre 2009, celui des 125 poursuit sa descente entamée à la même période. Mais au-delà de cette distinction entre cylindrées, il semble aussi que les motos prennent leur revanche sur les scooters...

L'observation du classement des constructeurs par ventes de motocycles "toutes cylindrées confondues" - les cyclomoteurs ou "50 cc" sont de facto écartés - permet d'étayer cette hypothèse.

Les acheteurs français ont davantage craqué au printemps 2011 pour de "vraies" motos - comme savent les faire les Européens et les Américains, notamment -, plutôt que sur les scooters "made in Japan" (ou Thaïlande ?!), Italie, Taiwan, France ou Chine.

On note ainsi que derrière les quatre Japonais (52,42% de parts de marché), BMW - qui proposera bientôt des scooters... - n'a fait qu'une bouchée de Piaggio ! Harley-Davidson pointe également devant l'Italien mais devrait sans doute repasser derrière cet automne. Les Américains pourraient en revanche conserver leur avantage sur Peugeot, 9ème derrière Triumph.

De même, KTM bondit à la 10ème place en dépassant Kymco, Sym... et Ducati ! La baisse importante des tarifs accordée par l'Autrichien et l'arrivée de la 125 Duke s'avèrent fructueuses. Moto Guzzi profite pour sa part d'une salve de mises à jour de ses modèles pour intégrer le Top 20, éjectant du même coup Jonway.

Le deuxième Chinois, Sky Team, est dominé par une autre marque du groupe Piaggio : Gilera. Une illustration frappante du goût des Français pour les produits et marques Premium au dépend du low-cost. À ce niveau aussi, la tendance s'inverse...

Avant d'analyser dans le détail les ventes de 125 et grosses cylindrées en France ce premier semestre, notons que les MP3 (LT et Yourban essentiellement) voient leurs ventes se stabiliser juste en dessous des 5500 immatriculations. En tenant compte de ses tricycles - concurrents directs des deux-roues car accessibles aux "permis A" -, Piaggio sauterait sur le podium avec près de 10 500 immatriculations.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !