• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2012
Paris, le 17 janvier 2013

Patrick Lelabour (Sym) : nous sommes satisfaits de nos résultats en part de marché

Patrick Lelabour (Sym) : nous sommes satisfaits de nos résultats en part de marché

Avec 3229 immatriculations, Sym affiche un repli de -2,1% sur le marché français du motocycle. Patrick Lelabour, directeur général Sym France, établit pour MNC le bilan 2012 de la marque taïwanaise et dévoile ses objectifs 2013. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2012 ?
Patrick Lelabour, directeur général Sym France :
L'année 2012 a été une année difficile, marquée par un contexte de crise économique. Cela a entraîné des modifications du mode de consommation du client final, plus frileux sur l'achat ou le renouvellement d'un deux-roues motorisé.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
P. L. :
Malgré un contexte difficile, nous avons augmenté nos parts de marché par rapport à 2011, tous secteurs confondus. Sur le marché 50cc, Sym maintient sa position et augmente sensiblement sa part de marché par rapport à 2011. Sur le marché 125cc en chute de -18,3% en volume depuis janvier 2012, Sym ne voit son volume diminuer que de 1%. Notre satisfaction est d'autant plus grande que nos parts de marchés sur le marché 125cc ont augmenté par rapport à 2011. Enfin, sur le marché de +125cc, nos maxi scooters ont également fait de bons résultats, avec une augmentation en volume et une part de marché en croissance. Ces résultats sont liés à une bonne écoute du marché et de nos clients, mais également sur un réseau solide que nous remercions pour leur confiance et leur professionnalisme.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes ?
P. L. :
La catégorie des scooters GT est effectivement celle qui montre les meilleurs résultats chez Sym en 2012. Les raisons de ces succès peuvent être multiples : l'aspect nouveauté pour la nouvelle génération de GTS, le rapport qualité/prix de nos véhicules que de plus en plus de consommateurs perçoivent, la garantie 3 ans ou 100 000 km, les excellents retours de la presse suite aux essais réalisés. Notre catégorie GT comprend six modèles : GTS 125 Evo, GTS 125 Evo i, GTS 125 EFI 2012, GTS 300 Evo i, GTS 300 EFI 2012 et Maxsym 400 i/ ABS.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
P. L. :
Le véhicule qui n'a pas atteint les objectifs est le Tonik. C'est une version plus masculine du Mio et, au regard du succès rencontré par ce dernier, nous espérions de meilleurs résultats sur les Tonik 50 et 125. Malheureusement, il n'a pas rencontré le succès escompté du fait de son petit gabarit, pas assez valorisant pour une clientèle masculine.

MNC : Les immats ne sont pas tout : comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
P. L. :
...

MNC : Comment analysez-vous le marché de l'occasion ? Quelle importance a-t-il aujourd'hui au sein de votre réseau ?
P. L. :
Le marché de l'occasion est un marché qui, en période économique difficile, prend de l'importance et vers lequel s'orientent de nombreux particuliers. Il peut en effet y avoir de très bonnes affaires sur le marché de l'occasion et c'est une réelle source d'économie pour le client final. Pour notre réseau, c'est également une bonne chose car l'occasion n'est plus perçue comme un petit plus en fin de mois mais a une réelle place dans l'activité de notre réseau. Il y a donc une réelle complémentarité entre les marchés du neuf et de l'occasion et c'est bénéfique à tout un chacun.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2012 ont-elles réussi leur première année ?
P. L. :
Nous sommes pleinement satisfaits des résultats de nos nouveaux GTS EFI 125cc et 300cc, qui viennent non pas remplacer mais compléter les GTS existants. Ainsi, la gamme GTS se compose aujourd'hui de cinq véhicules : trois GTS 125 et deux GTS 300. Les retours presse sur les deux nouveaux GTS EFI sont très satisfaisants. Le réseau quant à lui attendait ces nouveautés avec impatience et les retours clients sont excellents. Nous attendons donc 2013 avec hâte pour savoir si la tendance se confirme.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2012 ?
P. L. :
La Wolf 125. En effet, sur un marché de plus en plus délaissé au profit du scooter, la Wolf 125 réalise une belle performance avec 238 unités vendues.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
P. L. :
La parité Euro/Dollar et l'augmentation des coûts des matières premières qui nous ont obligés à augmenter le prix du nouveau GTS.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2012 dans le monde du deux-roues ?
P. L. :
...

MNC : Comment vos nouveautés 2013 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
P. L. :
Nous attendons les JPMS de Lyon en février pour présenter l'une de nos nouveautés 2013, la Wolf 250 SBi. A l'origine, la Wolf 250SBi n'était pas prévue pour le marché français, mais nous constatons que cette dernière pourrait avoir sa place dans les grandes villes de France, nombreux étant ceux s'orientant vers ce type de cylindrée pour un usage urbain. De plus, les nouvelles réformes du permis moto ouvrent une porte aux motos de cylindrées intermédiaires.

MNC : Quels sont vos objectifs 2013 ?
P. L. :
L'année 2013 est pour nous une année de persévérance. Nos résultats 2012 en termes de part de marché nous ont satisfaits et nous poursuivrons nos efforts et notre soutien auprès de notre réseau pour que l'année 2013 soit encore meilleure et que la marque Sym gagne en reconnaissance auprès du client final.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2013 ?
P. L. :
Notre rendez-vous majeur sur ce premier trimestre reste les JPMS. Nous sommes également en négociation quant à notre participation au Salon du scooter de Paris, Porte de Sèvres, du 5 au 7 avril 2013.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2012 ?
P. L. :
Mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et avoir raison.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
GP d'Aragon MotoGP 2020 : Rins nouveau vainqueur, Mir nouveau leader

La pole de Fabio Quartararo a fait pschitt... Bien parti, notre savoureux "20 français" a très mal fini ce GP d'Aragon dont le podium est gravi par trois pilotes espagnols : Alex Rins est le huitième vainqueur en MotoGP 2020, Alex Marquez confirme sur le sec et Joan Mir prend les rênes du championnat ! Compte-rendu.
GP d'Aragón 36 commentaires
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 15 commentaires
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Freddy Foray quitte le team d'endurance moto F.C.C TSR Honda France

Le triple champion du monde d'endurance Freddy Foray est au regret d'annoncer sa séparation avec l'équipe F.C.C TSR Honda France, au sein de laquelle le pilote de 36 ans a remporté son troisième succès aux 24H du Mans sur la nouvelle CBR1000RR-R aux côtés de Josh Hook et Mike Di Meglio.
Endurance 2020 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...