• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 15 décembre 2020

Novembre 2020 : la France reconfine, les ventes de motos et scooters reculent ?

Novembre 2020 : la France reconfine, les ventes de motos et scooters reculent ?

Le second confinement ne fait pas les affaires des concessionnaires moto et scooter en France, c'est certain. Cependant, la baisse de -21,8% subie en novembre 2020 (Vs 2019) est aussi due à d'autres facteurs... Moto-Net.Com analyse les chiffres du onzième mois. Bilan.

Imprimer

Page 1 - La France reconfine, les ventes reculent ?

Il y a exactement un an, les motos et scooters de "125 cc et plus" (hors cyclomoteurs de 50 cc, donc) étonnaient une nouvelle fois Moto-Net.Com : malgré une météo vraiment peu engageante, leurs ventes augmentaient de +7,5% comparé à novembre 2018 (perturbé par les manifestations des gilets jaunes, pour mémoire).

En novembre 2020, le même marché du motocycle a inversé la vapeur : -21,8% au cours d'un onzième mois principalement marqué par le reconfinement en France dans le but de briser la deuxième vague de Covid-19 et dans l'espoir - finalement déçu - de passer de joyeuses fêtes de fin d'année.

Pourtant moins restrictive que la première, cette nouvelle pas-si-drôle de période a poussé davantage de français à quitter leur résidence principale : "plus de cinq millions de personnes, soit un million de plus qu'au printemps, lors du premier confinement", estime un sondage Odoxa-CGI pour nos confrères de France Info et France Bleu.

Les deux-roues tant appréciés pour le "moto-boulot-dodo" seraient-ils tous restés dans le garage de leurs propriétaires exilés ? De même, leur remplaçants flambant neufs auraient-ils été boudés et commencé à prendre la poussière dans le showroom de concessions désertées ? Ce n'est pas si simple.

Deuxième confinement : plus d'exils, moins de télétravail

En effet, "concernant le télétravail (censé être appliqué au maximum, NDLR) seulement 9% des actifs l'ont respecté à temps plein, c'est deux fois moins que pendant le premier confinement", rapporte le sondage précédemment cité. Les allers-retours au bureau auraient donc été plus nombreux qu'au printemps...

Les mécanos de deux-roues motorisés ont eu davantage de boulot en novembre qu'en mars-avril dernier : pneus, plaquettes, filtres à huile ont continué à être consommés. Les commerciaux aussi ont eu plus de boulot qu'au printemps, tout en étant moins sollicités que l'an dernier...

D'une part, le fort redémarrage des ventes cet été ainsi que la dynamique rentrée ont épuisé certains stocks. On peut espérer que les contre-performances de plusieurs piliers du marché en cette fin d'année soient donc être prochainement compensées par la reprise des livraisons... À vérifier dans les bilans MNC des mois à venir.

D'autre part, de nombreuses nouveautés 2021 présentées sur les salons Moto-Net.Com ont incité les clients à patienter quelques semaines ou mois pour acquérir une monture joliment redessinée ou totalement redéfinie, obligatoirement flanquée de la mention Euro5... donc acceptée plus longtemps dans certains centres-villes à l'avenir ?

Les 125 cc qui avaient franchi le cap des 50 000 immatriculations à la fin du mois d'octobre, n'atteignent un mois plus tard "que" 53 100 unités. Les 2787 immats enregistrées en novembre 2020 représentent un recul de -23,9% par rapport à novembre 2019 et une chute de -42% comparé à octobre 2020. Mais les résultats fluctuent grandement entre les marques.

D'une manière générale toutefois, entre les changements d'heure, d'ambiance et de température, les titulaires du permis A1 ou B semblent s'être écartés des petites motos et scooters thermiques... au profit de petites trottinettes ou grosses voitures électriques ? Une chose est certaine : ce ne sont pas les trois-roues accessibles aux automobilistes qui les ont remplacés (-29,3% par rapport à novembre 2019).

Les "plus de 125 cc" aussi ont souffert ce onzième mois : alors qu'ils avaient dépassé les 100 000 unités dès le début du mois d'octobre, les gros cubes n'ont progressé en novembre "que" de 5 291 immatriculations, soit une baisse de -20,8% comparé à novembre 2019 et une glisse de -41% par rapport à octobre 2019.

Dans le Top10 des constructeurs de grosses cylindrées cette fois, les résultats sont un peu plus homogènes : huit enregistrent des baisses plus ou moins accusées de leurs ventes comparées à l'an dernier, tandis que deux progressent, mais grâce à de nombreuses immatriculations de modèles Euro4...

Découvrez MNC Premium

Marre des pubs intrusives sur MNC ? Ça tombe bien, nous aussi ! Pour à peine le prix d'un ticket à gratter (encore perdant !) par mois, abonnez-vous à MNC Premium pour lire nos infos sans publicités, accéder à toutes nos archives depuis 1999, soutenir notre indépendance et profiter d'avantages exclusifs (invitations au GP de France, WorldSBK, 24 Heures Motos, etc.), sans oublier les cadeaux et réductions chez nos partenaires !

.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !