• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 octobre 2011

Nouvelle S1000RR 2012 : BMW aiguise son Hypersport !

Nouvelle S1000RR 2012 : BMW aiguise son Hypersport !

Lors de sa sortie en 2009 , la BMW S 1000 RR avait fait l'effet d'une bombe : surpuissante et sophistiquée, l'Hypersport allemande s'est directement hissée au sommet de la catégorie des motos sportives ! Et ses concurrentes peuvent continuer à trembler car en 2012, BMW a décidé d'affûter encore un peu plus sa fine lame... Présentation.

Imprimer

Lors de sa sortie en 2009, la BMW S 1000 RR avait fait l'effet d'une bombe : surpuissante et sophistiquée, l'Hypersport allemande s'est directement hissée au sommet de la catégorie des motos sportives ! Et ses concurrentes peuvent continuer à trembler car en 2012, BMW a décidé d'affûter encore un peu plus sa fine lame... Présentation.

Objectifs 2012 : plus d'exploitabilité et de contrôle

Championne de France Superbike et Superstock en 2010 (lire MNC du 10 décembre 2010 : S 1000 RR, l'Hypersport de tous les records ?), détentrice de plusieurs pole positions en Endurance et d'un second titre en FSBK cette année, la BMW S1000RR a parfaitement réussi son entrée dans le cercle très fermé des motos (hyper)sportives !

Hormis en World Superbike où le succès est étonnamment long à venir, la S 1000 RR ne suscite que joie et fierté chez BMW.

Car non seulement cet "outil" de 193 bourrins rajeunit méchamment l'image de la marque à l'hélice, mais il se vend en outre plutôt bien : 10 200 immatriculations à travers le monde en 2010, soit un score enviable sur un marché en pleine régression !

Sans grande surprise au vu de son étonnant aboutissement - dans la mesure où BMW partait non seulement d'une feuille blanche, mais aussi d'un "atelier" blanc ! -, la S 1000 RR ne reçoit que de légères évolutions en 2012.

A commencer par quelques retouches cosmétiques (coque arrière percée et affinée, greffe de petits appendices aérodynamiques à l'avant, tés de fourche, platines de repose-pieds et carénages latéraux redessinés) et le lancement de nouveaux coloris : un rouge-blanc très "racing" et un bleu-noir très "MotoGP Suzuki" !

Le 4-cylindres en ligne de 999 cc et ses soupapes en titane actionnées par des linguets ne connaît aucun changement majeur. En même temps, ce moteur compact et léger (59,8 kg) développant déjà des valeurs de puissance (193 ch à 13 000 tr/mn) et de couple (112 Nm à 9750 tr/mn) plus que respectables (!), à quoi bon s'échiner à lui trouver quelques watts supplémentaires ?

En revanche, son exploitabilité et son punch à bas régimes ont fait l'objet des soins des motoristes allemands : le tirage de la poignée d'accélérateur a été réduit, la plage de couple optimisée et une dent supplémentaire à été ajoutée à la couronne de transmission secondaire (45 au lieu de 44).

De même, les courbes de puissances attribuées à ses cartographies d'injection paramétrables passent de deux à trois : une toute en douceur pour le mode pluie (la cartographie Rain, désormais bridée à 163 ch au lieu de 152), une autre plus "directe" pour le mode Sport et une troisième spécifique aux modes Race et Slick.

L'échappement a lui aussi reçu quelques changements, tandis que la largeur du conduit d'admission d'air a augmenté de 20% : autant d'améliorations qui permettent à la S 1000 RR 2012 de revendiquer des courbes de couple (trois courbes différentes au lieu de deux en 2011) mieux remplies.

Première moto hypersport de série à proposer un contrôle de traction renseigné (entres autres) par des gyroscopes et un ABS compatible avec une conduite "sportive", la S 1000 RR n'embarque aucune nouvelle béquille électronique en 2012.

Mais là encore il serait injuste de taxer BMW d'immobilisme, puisque la plupart de ses rivales sont encore très loin de son niveau de perfectionnement en la matière.

En revanche, le constructeur a semble-t-il entendu les récriminations de Moto-Net.Com (lire les "Points faibles" de notre Essai de la BMW S1000RR en Full), puisque la fonction anti-wheeling du Dynamic Control Traction (DTC) a été optimisée afin d'offrir plus de douceur lors de son entrée en action. Le contrôle de la motricité bénéficie quant à lui de quelques ajustements visant à améliorer son efficacité sur les modes Race et Slick.

Partie cycle : la S 1000 RR 2012 sera plus agile !

Conçu "à la japonaise", le cadre périmétrique en aluminium de la S 1000 RR millésime 2012 ne connaît pas de profonds changements : ses formes et ses fixations n'évoluent pas, mais certaines de ses cotes ont été revues au profit de la maniabilité et surtout de l'agilité.

Pas vraiment un "camion" à manier, l'Hypersport allemande se montrait en effet légèrement moins vive à rejoindre la corde que certaines des plus incisives de ses rivales (la RSV4 notamment : lire notre Duel Aprilia RSV4R Vs BMW S1000RR).

Mais en 2012, la donne risque de changer : l'empattement a été réduit de 9,3 mm (1422,7 contre 1432 auparavant), tandis que le déport de fourche passe de 32 à 29,5 mm et que le coussinet de logement du bras oscillant est fixé 4 mm plus haut.

Le poids reste contenu à 204 kg en ordre de marche (206,5 avec le Race-ABS), tandis que la capacité du réservoir (17,5 litres) et la hauteur de selle (820 mm) sont eux aussi inchangés.

Les suspensions étrennent quelques modifications destinés à améliorer leur efficacité : la fourche inversée de 46 mm adopte notamment de nouvelles lois hydrauliques et un clapet de moyenne vitesse, tandis que le diamètre de la tige d'amortisseur passe de 14 à 18 mm dans le but d'augmenter le débit d'huile traversant les clapets lors des petits chocs. Et pour réguler finement les amorces de guidonnage, l'amortisseur de direction compte dorénavant dix crans.

Enfin, la console de bord a été modifiée pour offrir plus de luminosité - et donc plus de lisibilité -, tandis que de nouvelles fonctions ont été ajoutées. Sur circuit, la fonction "chrono" peut désormais renseigner le pilote sur son rythme tous les 100 mètres (!) et lui indiquer s'il réalise un temps au tour inférieur ou supérieur à son meilleur chrono.

Natürlich, BMW n'a pas oublié ses utilisateurs routiers : la fonction Speedwarning fait son apparition pour indiquer le dépassement d'une vitesse définie au préalable. Pratique pour les longs trajets, surtout avec une bombe pareille entre les mains...

Les "S1000Ristes" adeptes de longues virées, quelles que soient les conditions météos, apprécieront aussi que des poignées chauffantes (réglables sur deux niveaux) fassent désormais partie des équipements disponibles. Certes, ces éléments sont proposés en option, mais à la connaissance de MNC il s'agit d'une première sur une Hypersport ! Et si les autres constructeurs pouvaient imiter les Allemands, nous n'aurions rien contre : une sportive est déjà suffisament délicate à manier comme ça, alors avec les doigts engourdis...

BMW Motorrad n'a pas encore communiqué la disponibilité ni le prix de sa S 1000 RR 2012, mais il devrait rester proche des tarifs appliqués actuellement : 16 200 € sans le pack "Race-ABS / DTC" (+1230 €) et le shifter (+360 €).

 Vidéo : présentation BMW de la S 1000 RR 2012

Fiche technique BMW S 1000 RR 2012 (Données constructeur)
 
Moteur

  • Type : 4-cylindres en ligne, 4-temps, refroidissement liquide
  • Cylindrée : 999 cc
  • Alésage x course : 80 × 49,7 mm
  • Distribution : double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, commande par
    par linguets individuels disposés en bas
  • Soupapes : Admission 33,5 mm, échappement 27,2 mm
  • Rapport volumétrique : 13 à 1
  • Puissance maxi : 193 ch (143 kW) à 13 000 tr/min (Monde libre), 107 ch à 8 750
    tr/mn (France)
  • Couple maxi : 112 Nm à 9 750 tr/min (Monde libre), 89 Nm à 8 500 tr/mn (France)
  • Alimentation : Injection, gestion numérique BMW Motorrad BMS-KP, papillons 48 mm
  • Démarreur : Électrique  

Transmission

  • Embrayage : Multidisque anti-dribble en bain d'huile à commande mécanique
  • Boîte de vitesses : 6 rapports, sélection par fourchettes et crabots
  • Rapport de réduction primaire : 1 / 1,652
  • Rapport de réduction secondaire : 1 / 2,647
  • Transmission secondaire : Par chaîne 

Partie cycle

  • Cadre : Périmétrique en aluminium, moteur à fonction porteuse
  • Angle tête de direction : 65,99 °
  • Châsse : 98,5 mm
  • Suspension Av : Fourche inversée 46 mm, entièrement réglable
  • Suspension Ar : Combiné ressort/amortisseur central, entièrement réglable
  • Débattement Av : 120 mm
  • Débattement Ar : 130 mm
  • Frein Av : Double disque, 320 mm, étriers fixes radiaux Brembo à 4 pistons
  • Frein Ar : Mono disque, 220 mm, étrier flottant piston unique
  • ABS (option) : BMW Motorrad Race ABS (partiellement intégral et déconnectable)
  • Jante Av : 3,50 x 17 en aluminium coulé
  • Jante Ar : 6,00 x 17 en aluminium coulé
  • Pneu Av : 120/70 ZR17
  • Pneu Ar : 190/55 ZR17 

Dimensions et poids

  • Longueur : 2 056 mm
  • Largeur (avec rétros) : 826 mm
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Empattement : 1422,7 mm
  • Poids à vide : 178 kg
  • Poids en ordre de marche : 204 kg (206,5 avec Race-ABS)
  • Réservoir essence : 17,5 litres 

Informations commerciales

  • Disponibilité : non communiquée
  • Coloris : Rouge-blanc alpin, Bleu "fire" et noir "saphir" dans le réseau BMW
  • Principales options : Coloris réplica Superbike, Race ABS, DTC , alarme antivol, Shifter, poignées chauffantes réglables sur deux niveaux, ligne d’échappement HP en titane avec/sans homologation, ailettes de carénages HP en carbone, enregistreur de données Race HP avec GPS.
  • Prix : Non communiqué
  • Garantie : 2 ans, kilométrage illimité , assistance 24h/24 pendant 3 ans

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 8 commentaires
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Interview Sébastien Poirier (FFMoto) : l’école de moto Circuit Carole For Kids

Géré depuis 2012 par la FFM, le Circuit Carole est très apprécié des motards franciliens, notamment pour week-ends de roulage gratuits. Grâce à sa toute nouvelle école de vitesse moto, il va devenir le manège préféré des enfants de 6 à 14 ans ! Le président Sébastien Poirier nous présente la CCFK !
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en avril 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en avril 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Avril 3 commentaires
La Mutuelle des Motards encourage le recours aux traceurs contre le vol moto

La Mutuelle des Motards élargit ses conditions de garanties concernant les traceurs afin d'encourager ses sociétaires à installer ces dispositifs qui géolocalisent une moto ou un scooter en cas de vol. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...