• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2010
Paris, le 14 novembre 2009

Nouvelle MV Agusta F4 1000 R : le mythe ressuscité !

Nouvelle MV Agusta F4 1000 R : le mythe ressuscité !

Depuis la présentation de la première ébauche de la F4 750 en 1997, jamais MV Agusta n'avait osé retoucher au génial coup de crayon de Massimo Tamburini. C'est aujourd'hui chose faite avec une F4 1000 R résolument moderne et toujours aussi séduisante !

Imprimer

Nouvelle MV Agusta F4 1000 R : le mythe ressuscité !

Claudio Rizzotto, responsable de la communication MV Agusta, nous l'avoue sans ambages sur son stand du Salon de Milan : "revoir une machine aussi emblématique et aboutie que notre F4 n'a pas été facile !" (lire les premières informations concernant la nouvelle F4 du 3 novembre 2009).

Et pourtant, la mythique enseigne du comte Giovanni Agusta s'est finalement décidée à relever le défi ! Et c'est avec une impatience teintée d'un certain respect que les premiers visiteurs du 67ème Salon de Milan ont attendu que le rideau rouge cède la place aux lignes de cette nouvelle MV Agusta F4 1000 R 2010...

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Usant et abusant de tous les superlatifs, la prestigieuse marque italienne n'hésite pas à insister sur cette épineuse problématique à laquelle ont dû faire face les ingénieurs et les 28 personnes du centre de design basé à San Marin : "la perfection peut-elle être améliorée ?, s'interroge le dossier de présentation de l'Hypersport de Varese...

Et là où une telle affirmation pourrait s'avérer pompeuse pour bon nombre de machines, force est d'admettre que les lignes sculpturales de la F4 placent la création de Massimo Tamburini au sommet de la pureté esthétique motorisée, occultant même son statut de moto pour l'ériger au rang des oeuvres d'art...

Néanmoins, le mythe commençait à souffrir d'une décennie passée sans connaître le moindre rafraîchissement, malgré une série de déclinaisons toutes aussi rares qu'onéreuses et plusieurs montées en cylindrées : de 750 cc à la fin des années 2000, le 4-cylindres est passé à 998, puis à 1078 cc sur la 312RR et l'élitiste F4 CC vendue... 100 000 € !

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Même si son design reste dans le coup, le comportement dynamique de cette sportive caractérielle au pilotage physique marquait le pas face à une concurrence toujours plus exploitable et affûtée. Résultat : à près de 21 000 €, la MV Agusta tendait gentiment à "sentir la naphtaline", de l'aveu même de Claudio Rizzotto...

186,3 ch, 192 kg à sec, 18 500 € : la F4 dévoile de fortes ambitions !

Dès le premier regard sur cette nouvelle F4 1000 R, le soulagement fait place à la curiosité : MV Agusta n'a pas dénaturé sa diva italienne, objet de tous les fantasmes. Sa robe subtilement remaniée perpétue la légende tout en évoluant vers plus de modernisme.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

La F4 1000 R 2010 adopte une partie avant plus effilée et dynamique. Et si sa poupe reconduit avec bonheur ses fameuses quadruples sorties, elles abandonnent leurs formes rondes aux profits d'embouts carrés toujours aussi suggestifs.

Peaufinée dans ses moindres détails (jusqu'à la béquille portant fièrement le logo MV Agusta !), l'italienne fait appel aux leds pour ses clignotants stylisés, intégrant même des appendices aérodynamiques !

Salon de Milan : la passion et les idées sont en Italie ! Salon de Milan : la passion et les idées sont en Italie !

Salon de Milan : la passion et les idées sont en Italie ! Salon de Milan : la passion et les idées sont en Italie !

Les entrées d'air gagnent en volume, à l'inverse du phare au format "poly-elliptique" qui, associé à la technologie Xénon, permet de grappiller de précieux grammes tout en améliorant l'aérodynamisme et l'éclairage.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Recouvrant presque jalousement le 4-cylindres de 998 cc, les carénages sont réalisés en plastiques légers pour contenir le poids et le tarif de cette nouvelle égérie de la marque : 3 kg auraient d'ailleurs été gagnés sur l'habillage, dont 300 g sur la bulle redessinée ! Cette nécessaire cure d'amincissement passe aussi par le réservoir de 17 litres, plus court pour favoriser l'ergonomie et plus bas et plus léger de 1,2 kg.

La fourche inversée Marzocchi (full réglable, of course !) de 50 mm n'est pas en reste avec son poids contenu, tandis que l'emploi du titane sur les soupapes d'admission et le carter moteur redessiné et allégé de 600 g participent eux aussi à un allégement général estimé à "10 kg" par MV Agusta.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Une belle prouesse, bien que les 192 kg à sec de l'italienne n'égalent pas encore les 199 kg tous pleins d'une Honda CBR1000RR. Mais le point le plus important pour MV Agusta était surtout de rendre la machine à la fois plus performante, mais aussi plus exploitable et accessible. Du côté des chiffres, le pari paraît bien engagé puisque la F4 1000 R 2010 affiche 186,3 ch à 12 900 tr/mn et 114 Nm de couple à 9 500 tr/mn en version libre. Elle s'échangera contre "18 500 € prix public conseillé en Europe", nous précise Claudio Rizzotto, soit près de 2 500 € de moins que le modèle précédent !

L'électronique au service du pilote

"MV Agusta souhaite conserver son image prestigieuse. Nos produits continueront à viser le segment haut de gamme, mais il est nécessaire de rendre nos motos plus compétitives face à la concurrence", poursuit le porte-parole de la marque.

MV Agusta ne vendra pas son âme au diable, mais face à ses nombreuses difficultés financières - la marque est actuellement mise en vente par son récent propriétaire, Harley-Davidson -, le constructeur semble décider à mettre un peu d'eau dans son Chianti et à ne plus tout miser sur l'élitisme. Ceci posé, la F4 1000 R n'a rien d'une ritale au rabais, comme le démontrent ses étriers Brembo monoblocs à fixation radial et son splendide monobras qui gagne 2 cm en longueur pour améliorer la motricité.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Simplement, MV n'a pas hésité à faire appel à des solutions techniques moins onéreuses comme l'amortisseur arrière entièrement réglable en provenance de chez Sachs et le maître-cylindre Nissin "spécialement produit aux standards MV Agusta", précise tout de même la marque.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

100% MV Agusta, le moteur conserve l'alésage et la course du précédent modèle, mais les Italiens n'hésitent pas à parler d'un tout nouveau bloc... Et pour cause : si le quatre-cylindres en ligne reconduit les soupapes radiales développées avec Ferrari au démarrage du projet F4, le vilebrequin est entièrement redessiné pour abaisser de 50% son inertie, tandis que l'italienne adopte des conduits d'admission à longueurs variables favorisant le couple à bas régimes et la puissance maxi.

Fort de ses deux injecteurs par cylindre et de sa boîte à air optimisée, le moulin de la F4 1000 R ne demande qu'à respirer à pleins poumons pour démontrer le potentiel de son électronique embarquée : MV Agusta a équipé sa F4 d'une centrale Magneti Marelli ultra-sophistiquée qui gère à la fois l'injection, la longueur des conduits d'admission, la valve à l'échappement, l'anti-patinage MK II Traction Control (huit niveaux d'action) et deux cartographies d'injection (Sport ou Pluie) !

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Dotée d'un embrayage anti-dribble et d'un tableau de bord entièrement digital annoncé comme ultra-léger et bourré d'informations (lire la partie instrumentation de la fiche technique), la F4 1000 R reconduit son réglage d'inclinaison de la colonne de direction pour satisfaire les pilotes plus exigeants qui apprécieront de surcroît le châssis rigide de type treillis tubulaire en acier.

Vivement l'essai !

Revisitée, modernisée, plus performante et même plus fiable grâce à un circuit d'huile redessiné et à une pompe à eau plus légère (- 60 g) qui permet d'améliorer le refroidissement du moteur de 65% à basses et moyennes vitesses, la MV Agusta F4 1000 R s'annonce surtout plus exploitable grâce à un comportement plus "lissé" et de nombreuses aides électroniques.

EICMA de Milan : MV Agusta F4 1000 R, le mythe ressuscité !

Ajoutez à cela un châssis revu pour plus de vivacité et de résistance à la torsion, une motricité soignée par le biais d'un amortisseur plus progressif, un bras oscillant allongé de 20 mm - sans toucher à l'empattement de 1 430 mm grâce à un point de fixation situé plus en avant - et un 4-cylindres dont les 186 ch seraient désormais tous parfaitement exploitables... et vous comprendrez que la lutte fait déjà rage au sein de la rédaction de Moto-Net.Com pour savoir qui aura l'honneur de prendre les commandes de la belle pour un essai, avant sa commercialisation prévue en début d'année 2010...

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Magnifique! Ils ne se sont pas loupés chez MV et si le moteur est à la hauteur ainsi que la partie cycle (bref qu'elle puisse concurrencer les autres sportives) à ce tarif elle risque de faire un malheur. Après Aprilia et sa RSV4 et prochainement BMW, décidément les motos sportives riment avec europe et en plus elles ont la classe! Je n'ai rien contre les R1 et les gsxR mais franchement quand on en voit une qui se retourne? Une MV, une aprilia là on se retourne et souvent on s'arrête! C'est beau tout simplement! Et en plus ça marche, on est loin des années 70!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !