• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVELLE F3
Milan (Italie), le 5 novembre 2010

Nouvelle MV Agusta F3 : tremble, Daytona 675 !

Nouvelle MV Agusta F3 : tremble, Daytona 675 !

Pour la deuxième année consécutive, MV Agusta a monopolisé l'attention des amateurs de motos sportives au salon EICMA de Milan : après la splendide F4 1000R, MV Agusta créé l'événement avec sa F3, une Supersport mue par un trois-cylindres de 675 cc !

Imprimer

Annoncée en septembre (lire notamment MNC du 20 septembre 2010 : premières photos officielles de la MV Agusta F3), la Supersport MV Agusta a enfin pointé le bout de son ravissant faciès au Salon de la moto EICMA de Milan 2010 !

Pour le constructeur de Varese, l'événement est tel que sur le vaste stand MV Agusta, seule cette F3 était exposée à l'intérieur d'un écrin constitué de draps blancs. Comme le souligne Claudio Rizzotto, responsable sport et relations presse de la marque pour les pays francophones : "il n'était pas question de mettre ne serait-ce qu'une gomme à côté de notre F3" (voir notre interview vidéo ci-contre en haut à droite).

Une mise en scène assez osée et finalement très latine, mais qui fait mouche tant le prix du m2 dans les salons internationaux incite habituellement les constructeurs à caser l'intégralité de leur gamme, quitte à créer un véritable "Tétris" de modèles plus ou moins récents !

Seule sur son podium (avec l'incontournable hôtesse au regard de braise !), la Supersport italienne s'exhibe dans la traditionnelle robe rouge et argent chère à la marque : la moto est incroyablement fine et sa triple sortie d'échappement ultra-courte ne fait que renforcer cette sensation de compacité.

Directement inspirée du coup de crayon inauguré sur la F4 1000R au même endroit l'année précédente (lire notre Présentation de la MV Agusta F4 1000R 2010), cette F3 possède des lignes fluides et une classe folle, de son somptueux monobras à son phare oblong en passant par son châssis mêlant treillis tubulaire en acier et platines en aluminium.

Comme sa grande soeur, elle fait naturellement appel à de prestigieux composants : fourche inversée Marzocchi entièrement ajustable, disques et étriers de freins radiaux Brembo. En revanche, la présence d'un amortisseur Sachs et d'un maître cylindre radial Nissin démontre que les Italiens savent désormais preuve de pragmatisme pour rationaliser les coûts.

Un pas en avant considérable, tant l'ostentatoire profusion d'éléments luxueux sur les MV Agusta a jusqu'à présent limité leur succès à une niche composée de riches passionnés capables, par exemple, de débourser 100 000 euros pour une F4 1080 cc.

MV Agusta et le trois-cylindres

Sur les 37 titres mondiaux acquis par la marque en vitesse, pas moins de dix sont à mettre au crédit de machines propulsées par un trois-cylindres. Déclinés en 350 cc puis en 500 cc, les trois-pattes MV ont notamment permis à un certain Giacomo Agostini de forger sa légende en Grands Prix à partir du milieu des années 60. Cette architecture a aussi été utilisée dans les années 70 par Kawasaki (H1 et H2) et Aprilia en MotoGP. En revanche, si MV tente aujourd'hui de se réapproprier le concept, seuls Triumph et Benelli ont persévéré avec le trois-cylindres en ligne, là où la production moderne de MV Agusta est depuis longtemps associée à des quatre-cylindres en ligne.

Évidemment, tout est une question de mesures et de là à sous-traiter le châssis ou le moteur à un obscur bouclard en Asie, il y a un pas : l'ouverture à de nouveaux marchés doit se faire dans le respect du patrimoine de la "Meccanica Verghera Agusta" pour conserver sa légitimité. Dans cet esprit, la F3 s'équipe d'un trois-cylindres en ligne, une architecture utilisée avec succès sur les machines de course du comte Agusta dans les années 70 (lire encadré ci-contre).

Selon les responsables de la marque, ce moteur serait "le plus court, le plus étroit et le plus compact de sa catégorie". A Moto-Net.Com, ce qu'on remarque surtout, c'est qu'avec sa cylindrée de 675 cc, ce "tri-pattes" est le moulin qui ressemble le plus à celui de la Triumph Daytona 675 (lire notamment notre Essai de la Daytona 675 2009).

Pour s'en différencier, la F3 revendique un degré de sophistication jamais atteint dans la catégorie Supersport : accélérateur sans câble de type Ride-by-Wire - comme sur les Yamaha R6 -, cartographies d'injection paramétrables et surtout un contrôle de motricité baptisé MV TC (MV Traction Control). Un dispositif qui commence à peine à se généraliser sur les plus modernes et puissantes Hypersports !

La présence de ce équipement inédit sur une sportive de moyenne cylindrée s'explique par la puissance développée par le moteur italien : bien que MV Agusta tienne à garder secrètes la quasi intégralité des spécifications techniques, Claudio Rizzotto nous a confirmé que la F3 sortirait 144 ch... soit 15 ch de plus que la plus puissante des Superports (la Yamaha YZF- R6), 16 de plus que la Triumph et seulement 5 de moins qu'une GSX-R 750 !

Le couple de ce moteur reste à ce jour inconnu, tout comme le poids précis de la moto : notre interlocuteur nous assure cependant qu'il serait situé juste sous la barre des 170 kg à sec (162 kg pour la Daytona).

Quant au prix, les responsables MV Agusta le situent dans une fourchette allant de 11 500 à 12 000 euros : un tarif bien placé (11 320 euros pour la Triumph et 12 399 euros pour la Yamaha) pour cette nouveauté 2011 qui devrait arriver dans les concessions MV Agusta fin 2011.

Enfin, un bonheur n'arrivant jamais seul, MV Agusta nous a confirmé le lancement d'un déclinaison roadster de cette F3 en 2012, histoire de s'attaquer cette fois à la Triumph Street Triple ! Et juste avant l'arrivée de cette "B3", la famille Brutale à quatre-cylindres s'agrandira avec la Brutalina, une déclinaison moins luxueuse de l'explosif roadster sportif MV vendu 12 000 euros !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 3 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 15 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Retrouvez les caractéristiques principales des nouveautés moto et scooter révélées sur le Journal moto du Net et celles à venir : présentations, prix, dates de sortie, prospectives et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique pour tout savoir sur les deux et trois-roues 2021, c'est évidemment sur Moto-Net.Com !
Nouveautés 2021 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 9 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 10 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 12 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 70 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...