• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 10 septembre 2015

Nouvelle Confederate P51 Combat Fighter G2 : la Blonde ou la Black ?

Nouvelle Confederate P51 Combat Fighter G2 : la Blonde ou la Black ?

Des motos exclusives et qui sortent de l'ordinaire , de la part de Confederate Motorcycles, c'est plutôt habituel. Mais le radical artisan américain va vraiment loin dans la démesure avec sa nouvelle P51 Combat Fighter, digne descendante de la Combat lancée en 1999 !

Imprimer

Des motos exclusives et qui sortent de l'ordinaire, de la part de Confederate Motorcycles, c'est plutôt habituel. Mais le radical artisan américain va vraiment loin dans la démesure avec sa nouvelle P51 Combat Fighter, digne descendante de la Combat lancée en 1999 !

200 ch et plus de 100 000 € le morceau !

Comme d'habitude avec les motos en provenance du constructeur de Birmingham (Alabama), le look de la nouvelle P51 Combat Fighter (aussi appelée "G2", pour "deuxième génération") laisse carrément sans voix... 

Train avant à parallélogramme, énorme V-twin S&S enserré dans un châssis tout aussi balaise, pneu arrière de 240 mm, jante avant - en carbone, comme à l'arrière - de 19 pouces : le tout laisse béat ou perplexe, mais certainement pas indifférent !

La partie arrière, minimaliste au possible, exhibe un bras oscillant inversé de fort belle facture relié à un mono-amortisseur décalé sur la gauche. Devant cette pièce façonnée dans de l'alu de qualité aéronautique - comme le reste du cadre - débouchent les quatre sorties d'échappement, logées sous le moteur. 

Blonde ou Black ?

La selle monoplace intègre le phare arrière et se voit fixée directement sur l'énorme poutre supérieure du cadre. Celle-ci fait par ailleurs office de réservoir d'essence (14 litres) et accueille aussi la boîte à air. Et pour le prouver, Confederate a installé des hublots transparents au travers desquels le niveau d'essence et le filtre à air sont visibles.

Ça ne sert à rien, mais avouez que ça en jette un max ! Le même procédé est appliqué sur les carters inférieurs du bicylindre en V refroidi par air-huile dont la cylindrée s'élève à... 2163 cc. Soit, en litre, un "petit" 2,2 l : l'équivalent de deux petites voitures citadines de type Twingo ! 

Accouplée à une boîte à cinq rapports - que l'on imagine plutôt "virile" -, cette impressionnante mécanique développerait la bagatelle de 23,54 m/kg de couple et "plus de 200 ch" ! De quoi littéralement arracher du sol les 277 kg annoncés ! Et le sol avec, par la même occasion...

Exclusive jusqu'au bout, la P51 Combat Fighter sera construite à seulement 61 exemplaires, tous assemblés à la main : 31 versions "Blonde" (argent) et 30 "Black" (noir). Le prix ? Délirant, à l'image de la moto et des habitudes de Confederate : 113 900 dollars la Blonde (environ 101 400 €) et 119 500 dollars la Brune Black (environ 106 300 €) !

Galerie photo P51 Fighter Combat 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...