• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 16 novembre 2011

Nouveautés moto 2012 : tout sur la MV Agusta Brutale 675

Nouveautés moto 2012 : tout sur la MV Agusta Brutale 675

Vedette du stand MV Agusta à Milan, le roadster trois-cylindres Brutale 675 est annoncé aux alentours de 9000 euros pour le mois de mars 2012 ! Cette nouveauté étroitement dérivée de la F3 (lire notre Présentation de la F3 675 ) revendique 115 ch et 163 kg à sec : après la Triumph Daytona, c'est au tour du Street Triple d'être clairement…

Imprimer

Vedette du stand MV Agusta à Milan, le roadster trois-cylindres Brutale 675 est annoncé aux alentours de 9000 euros pour le mois de mars 2012 ! Cette nouveauté étroitement dérivée de la F3 (lire notre Présentation de la F3 675) revendique 115 ch et 163 kg à sec : après la Triumph Daytona, c'est au tour du Street Triple d'être clairement visé par la stratégie de conquête des Italiens...

Le bon produit sur le bon segment

Jusqu'ici élitiste et vieillissante, l'offre MV Agusta fait l'objet d'un repositionnement bienvenu : en partie grâce aux fond injectés par Harley-Davidson, l'emblématique F4 et la gamme Brutale n'ont notamment jamais été aussi accessibles. Mieux : la gamme du constructeur de Varese s'étoffe avec des nouveautés en phase avec les demandes du marché moto.

Brutale RR 1090

MV Agusta lance son roadster ultime : la Brutale RR 1090. Annonçant 158 ch et 100 Nm de couple, son 4-cylindres de 1078 cc est le bloc le plus puissant de toute la gamme Brutale : nul doute que la présence d'un embrayage antidribble et d'un contrôle de traction paramétrable sur 8 niveaux n'aura rien de superflue !

Côté partie-cycle, cette Brutale RR 1090 reçoit un treillis tubulaire en acier, des étriers radiaux monoblocs Brembo et des suspensions entièrement réglables (fourche inversée Marzocchi et amortisseur Sachs). Elle sera disponible à la fin du mois contre 18 800 € (prix en Italie) en rouge argent, gris et noir mat ou dans une inédit tri-coloris "America" (blanc, rouge, bleu).

Après avoir découvert sa prometteuse Supersport F3 675, MV Agusta lance ainsi son attendue déclinaison Naked : la Brutale 675 qui offre un ticket d'entrée moins intimidant et plus abordable à la gamme Brutale (lire encadré ci-contre).

Propulsé par le trois-cylindres en ligne de la F3 dégonflé de 128 à 115 ch - soit encore 9 de plus que la Street Triple -, ce roadster de 675 cc possède aussi quasiment la même partie cycle que la nouvelle Supersport MV.

Annonçant 71 Nm de couple à 10 600 tr/mn (la Triumph en crache 68 à 9200 tr/mn), la Brutale 675 reprend à son compte le châssis tubulaire en acier avec des platines en alu de la F3 675. Et ses périphériques sont à peine moins évolués : le freinage est confié à des étriers radiaux Brembo et l'amortissement à Marzocchi (avant) et Sachs (arrière).

Afin de contenir les coûts, MV Agusta a cependant fait le choix d'éléments moins prestigieux : la fourche inversée de 43 mm n'est pas réglable et le mono-amortisseur ne peut s'ajuster qu'en pré-charge. 

Légère (163 kg à sec selon MV), cette Brutale 675 possède un empattement similaire à la F3 675 (1380 mm) et un réservoir d'essence d'une contenance de 17,5 litres. Des valeurs encore une fois très proches de celles de la Street Triple (167 kg à sec, 1410 mm et 17,4 litres)...

En revanche, là où cette nouveauté transalpine se différencie nettement de sa rivale anglaise - et de ses autres concurrentes ! -, c'est au chapitre des équipements électroniques : la Brutale 675 devient en effet le premier roadster de moyenne cylindrée à proposer de série un anti-patinage paramétrable sur huit niveaux !

Dotée de la gestion électronique MVICS (Motor & Vehicle Integrated Control System) récemment découverte sur la F3 675, la Brutale 675 possède un accélérateur sans câble de type Ride By Wire et propose pas moins de cinq cartographies d'injection : quatre sélectionnables au commodo gauche et une dernière qu'il est possible de paramétrer à sa guise !

Au regard du très - trop ? - alléchant tarif promis par MV Agusta (8990 € en Italie en mars 2012), tant de sophistication et d'ingénierie (le vilebrequin est contrarotatif et la boîte à cassette comme sur la M1 de MotoGP !) ont d'ailleurs de quoi laisser songeur...

Car pour le coup, à seulement un peu plus de 1000 € de plus qu'une Street Triple, cette Brutale 675 et sa fiche technique renversante semblerait presque "trop belle pour être honnête"... A suivre de près sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Fiche technique MV Agusta Brutale 675

Moteur

  • Type : trois cylindres en ligne, 4-temps, double arbres à cames en tête
  • Cylindrée : 675 cc
  • Alésage et course : 79*45,9 mm
  • Alimentation : Injection électronique commandée par accélérateur ride-by-wire
  • Taux de compression : 12:1
  • Couple du moteur : 71 Nm à 10 600 tr/mn
  • Puissance : 115 ch à 12 500 tr/mn

Dimensions

  • Longueur : 2030 mm
  • Hauteur de selle : 812 mm
  • Garde au sol : 125 mm
  • Chasse : 95 mm
  • Empattement : 1380 mm
  • Poids : 163 kg à sec
  • Capacité du réservoir d'essence : 17,5 litres
  • Pneu avant : 120/70/17
  • Pneu Arrière : 180/55/17

Partie cycle

  • Cadre : Châssis treillis tubulaire en acier et platines en aluminium
  • Fourche : Inversée de 43 mm
  • Suspension arrière : Mono-amortisseur Sachs réglable en précharge
  • Frein avant : Double disques flottant de 320 mm, étriers radiaux Brembo quatre pistons (maître-cylindre radial Nissin)
  • Frein arrière : Mono-disque de 220 mm, étrier deux pistons

Transmission

  • Transmission finale : Par chaîne
  • Embrayage : Multidisques à bain d'huile avec commande mécanique
  • Boîte de vitesse : Six rapports

Informations commerciales

  • Prix : 8 990 € en Italie
  • Garantie : Deux ans pièces et MO
  • Disponibilité : A partir de mars 2012 dans le réseau MV Agusta
  • Coloris : Pearl White / Matt Metallic Gold (blanc et or) Red / Silver (rouge et argent) Matt Magno Grey / Matt Anthracite (noir-gris)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

KTM rappelle ses motos à moteur monocylindre LC4 de 2018 à 2020

Un joint de récepteur d'embrayage défectueux est à l'origine d'une vaste campagne de rappel sur toutes les motos KTM propulsées par le monocylindre LC4 des millésimes 2018 à 2020. Explications.
Présentation de la nouvelle moto Triumph Tiger 660 Sport

La nouvelle Tiger 660 Sport marque l'arrivée de Triumph sur le segment des motos trails-GT de moyenne cylindrée à partir du roadster Trident 660. Cette nouveauté de 81 ch, compatible permis A2, sera disponible en février 2022 au prix de 9095 euros. Présentation. 
Rentrée studieuse pour le marché français du motocycle en septembre 2021 

5808 immatriculations en 125 cc, 10 550 en grosses cylindrées : la rentrée dans les concessions françaises a été moins bonne que l’an passé, mais nettement supérieure à celle de 2019. Mais si rappelez-vous, cette époque où masque et pass sanitaire n’étaient pas nécessaires pour faire son marché… de la moto et du scooter !
Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   
Essais 1 commentaire
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
Présentation de la nouvelle moto néo-rétro Kawasaki Z650RS 2022

Le populaire petit roadster de Kawasaki se décline comme annoncé en version classique Z650RS pour 2022, avec des performances et une partie cycle identiques. Seuls l'habillage et les équipements transforment cette nouvelle moto néo-rétro accessible au permis A2 sous les 8500 euros. Présentation et liste de ses rivales.
 
Roadster 2 commentaires
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...