• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 17 novembre 2015

Nouveautés EICMA : la nouvelle Suzuki GSX-R1000 2016 est presque prête !

Nouveautés EICMA : la nouvelle Suzuki GSX-R1000 2016 est presque prête !

Suzuki présente comme prévu sa nouvelle GSX-R1000 2016 au salon de la moto EICMA de Milan... mais dans une version pas tout à fait terminée ! Proche à " 95% " du modèle de série définitif selon nos informations, ce prototype en phase finale marque une profonde rupture avec la "Gex" précédente  et affiche l'ambition claire…

Imprimer

Suzuki présente comme prévu sa nouvelle GSX-R1000 2016 au salon de la moto EICMA de Milan... mais dans une version pas tout à fait terminée ! Proche à "95%" du modèle de série définitif selon nos informations, ce prototype en phase finale marque une profonde rupture avec la "Gex" précédente et affiche l'ambition claire de dominer la catégorie Superbike.

La R1 et la S1000RR en ligne de mire

"Reconquérir la couronne de reine des Superbike", "le plus compact des châssis de GSX-R1000 jamais conçus", "le plus puissant des moteurs de GSX-R jamais construits", "la plus aérodynamique des GSX-R1000 de l'histoire" : même si les constructeurs japonais ne lésinent jamais sur les superlatifs et les formules chocs pour décrire leurs nouvelles motos sportives, l'argumentaire de la GSX-R1000 2016 donne une indication très claire des ambitions de Suzuki !

Plus élancée et compacte, la nouvelle "Gex" est visiblement conçue avec un souci de performance ultime, doublée de petites touches distinguées pas forcément habituelles chez Suzuki comme l'éclairage et les clignos à LED ou encore son shifter qui fonctionne à la montée comme à la descente des rapports, une première sur une moto sportive japonaise.

Le message délivré est sans ambigüité : oubliez la GSX-R1000 (relativement) facile à vivre au quotidien et (relativement) à la traîne face à la concurrence, malgré quelques changements bienvenus en 2012.

Ce nouveau millésime marque une volonté farouche de revenir aux avant-postes de la catégorie hypersport, comme en témoigne aussi l'incroyable marche en avant dont fait preuve Suzuki en termes de sophistication 

Ainsi, alors que la GSX-R1000 partageait avec la Honda CBR1000RR le - peu glorieux - statut de seule Superbike japonaise dépourvue de contrôle de traction, le modèle qui lui succède en exhibe un réglable sur dix niveaux ! Les suspensions Showa inédites - à cartouche séparée à l'avant comme sur la nouvelle ZX-10R - ainsi que les étriers radiaux Brembo sont tout aussi prometteurs.

Un 4-cylindres "totalement nouveau"

Pour reprendre l'aspi de références visées ("la S1000RR et la R1", nous indique Suzuki France), la Gex 2016 reçoit aussi un ABS paramétrable, un accélérateur ride-by-wire, plusieurs cartographies d'injection et même un assistant au départ. A l'intérieur du 4-cylindres "totalement nouveau", Suzuki étrenne deux technologies plus ou moins inédites : des soupapes montées sur linguets comme sur la S1000RR et la R1 (les références ont visiblement été étudiées de près !), mais surtout une distribution variable.

Relancé cette année par Ducati sur la Ducati Multistrada 1200, ce dispositif permet (en théorie...) d'optimiser le remplissage moteur - et donc son rendement et sa consommation - en intervenant sur la levée des soupapes. Déclinée sous des formes différentes sur la GTR1400 et la VFR V-tec, cette technologie fait pour la première fois apparition sur une moto hypersport. MNC prévoyait une riposte affûtée : Suzuki ne nous déçoit pas avec cet arsenal technologique dont la présence était anticipée depuis plusieurs mois

L'instrumentation de cette moto présentée dans une robe similaire à celle de la GSX-RR de MotoGP est inédite et repose sur une console de bord 100% digitale. Le cadre est de type périmétrique en aluminium, tandis que le moteur est gavé par deux rampes d'injection. Gavé jusqu'à quel point ? C'est le mystère : Suzuki garde encore secrètes toutes les données techniques de sa GSX-R1000 2016, y compris son poids ou ses cotes géométriques...

200 ch, 200 kg, presque 20 000 € : la nouvelle trilogie des SBK modernes !

Interrogé par MNC, Dominique Li-Pat-Yuen nous apprend que ses performances mécaniques sont encore à établir définitivement : "en réalité, cette moto présentée à Milan est très proche de la version finale, on est vraiment sur la fin de son développement. A 95%, le modèle présenté correspond au modèle de série et, esthétiquement en tout cas, rien ne changera. Le seul critère à officialiser réside justement dans les spécifications moteur".

Actuellement annoncée pour 185 ch et 203 kg tous pleins faits, la GSX-R 2016 devrait probablement taquiner - voire dépasser - les 200 ch et peut-être passer sous la barre des 200 kg, comme la R1 2015. "Je ne peux pas donner d'ordre de puissance ni de poids précis, mais il est clair que l'objectif étant de rattraper et dépasser la concurrence, notre moto développera au minimum la même puissance que ses rivales désignées"...

Suzuki France nous révèle encore que la présentation officielle de cet ambitieux modèle 2016 interviendrait autour du second semestre 2016, avec une commercialisation prévue dans la foulée. Interrogé sur son prix, le responsable communication de la filiale française botte naturellement en touche, tout en prévenant que cette montée en puissance s'accompagnerait inévitablement d'une inflation.

De 14 599 € actuellement avec l'ABS, la GSX-R devrait par conséquent passer aux alentours 18 000 €, voire un peu plus comme la nouvelle R1 2015 (18 500 €). La "Gex" accessible dans tous les sens du terme - avec laquelle MNC s'est régalé à rejoindre le circuit du Mans (72) par la route - a vraisemblablement vécu...

Outre la frustration de ne pas connaitre ses spécifications exactes, le Journal moto du Net éprouve aussi une pointe de déception face au design assez semblable au précédent millésime alors qu'il s'agit d'une nouveauté majeure... Pour marquer la rupture avec le modèle antérieur, Suzuki aurait pu - dû ? - faire preuve de plus d'audace stylistique, comme l'a justement fait Yamaha avec son YZF-R1 2015 !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Aimer ou ne pas aimer les assistances électroniques a la conduite, c'est selon les gouts de chacun. mais prétendre qu'un motard lambda ne verra jamais la différence entre une moto avec et sans ABS ou avec et sans antipatinage, c'est de l'ignorance ou de la mauvaise foi. Bien au contraire c'est le motard lambda bien plus que le super païlote, qui s'en rendra compte car c'est celui qui maitrise le moins son engin. Motard par tous les temps et sur toutes les routes, je me suis fait des frayeurs au freinage sur toutes mes bécanes (sans ABS) et je me suis même pris une vilaine gamelle sur un blocage de roue avant sous la pluie. Depuis 2 ans je roule en Honda NC700 ABS, tout sauf un monstre, et je ne me suis jamais fait frayeur au freinage quelque soit le temps ou le revêtement. Le plus en sécurité, je n'ai pas besoin de statistiques pour m'en rendre compte. Et personnellement pour rouler sur route, je n’achèterai désormais que des machines avec ABS. Quand a l'antipatinage, je me rappelle de l'essai d'une CBR1000RR il y a 10 ans, son moteur était un vrai bâton de dynamite. pour accélérer sur route ouverte, il fallait sérieusement doser a la poignée. Un tour en Ducati Multistrada 1200 m'a permis de voir immédiatement avec quelle facilité on contrôle l'accélération de ce gros twin même sur le mouillé bien gras. Alors ces systèmes , je ne dis pas que c'est bien ou mal mais ce n'est pas du pipeau Sinon belle machine cette Gex, ça fait plaisir de voir Suzuki remettre cette légende au niveau

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Concept Honda CB-F : le futur roadster 1000 cc, mi-néo mi-rétro

Le 47ème Tokyo Motorcycle Show qui devait ouvrir ses portes ce jeudi 27 mars n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19. Honda a malgré tout dévoilé sa CB-F, concept étroitement dérivé de l'actuelle CB1000R mais au look plus rétro. Présentation.
Roadster 14 commentaires
Un premier Grand Prix moto d'Italie 2020 dès ce week-end, sans Rossi !

Le MotoGP prend l'aspiration - inspiration ! - du Nascar et de la Formule 1 en proposant à ses fans la toute première course de la saison 2020... virtuelle certes, mais avec la majorité des vrais pilotes : Marquez, Quartararo, Vinales, Rins... mais pas Rossi ! Explications.
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !
Les bottes de moto bientôt obligatoires ?

Dix députés emmenés par Bernard Brochand (LR, Alpes-Maritimes) ont soumis à l'Assemblée nationale une proposition de résolution visant à inviter le gouvernement à rendre obligatoire le port de bottes renforcées pour les conducteurs et passagers de deux‑roues motorisés. Explications.
Sécurité routière 18 commentaires
Le Grand Prix d'Espagne Moto GP 2020 est reporté à une date inconnue

Nouvelle victime de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus : le GP d'Espagne MotoGP, prévu du 1er au 3 mai à Jerez, est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19... Explications.
Duel F750 GS Vs Tracer 700 : petits trails, grandes motos routières ?

Nouveau look tranché, aspects pratiques améliorés, bicylindre de 689 cc aux normes Euro5 : la Tracer 700 évolue pour confirmer son succès chez les "petits" trails routiers. Mais la nouveauté Yamaha et sa rivale BMW F750 GS ont-elles les aptitudes nécessaires pour incarner la moto à tout (bien) faire ? Duel MNC.
Tous les Duels 11 commentaires
Face au coronavirus, privilégiez les déplacements à moto !

Alors que toutes les sorties en dehors de son domicile doivent être justifiés via une attestation sur l'honneur en raison du confinement qui touche la France pendant au moins quinze jours à partir de ce mardi 17 mars, MNC suggère de privilégier les déplacements à moto pour limiter la propagation du coronavirus. Pourquoi ? Explications.
Société 3 commentaires
Marché moto février 2020 : la fièvre acheteuse des samedis soir

Comme en janvier, le marché français du motocycle a progressé de +24% en février 2020 ! Et comme le mois dernier, les gros cubes donnent le tournis avec 11 184 immatriculations (+30,1%). Bilan MNC de ce deuxième mois de l'année qui comptait cinq samedis...
L'activité moto peut-elle vraiment continuer malgré le coronavirus Covid-19 ?

Afin de lutter contre la propagation du virus covid-19, la majorité des établissements recevant du public en France sont désormais fermés. Les concessionnaires et ateliers de réparation de motos et scooters peuvent toutefois rester ouverts... en principe. Explications.
Société 7 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...