• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CETTE FOIS C'EST LA BONNE
Paris, le 12 octobre 2018

Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Yamaha ne sera plus seul sur le segment des motos Supersport en 2019 : Kawasaki créé la surprise en relançant son emblématique ZX-6R 636 ! Très proche de l'ancien modèle, la Ninja hérite de quelques évolutions et d'aménagements mécaniques pour répondre à Euro4. Présentation, disponibilité et tarifs.

Imprimer

On se souvient qu'en 2013, Kawasaki avait lourdement investit sur le segment "supersport-route" avec une ZX-6R 636 revue de fond en comble, qui renouait avec "sa" cylindrée de 636 cc abandonnée depuis cinq ans. Le blason d'Akashi espérait séduire les amateurs de balades musclées restés sur leur faim avec une "simple" 600, mais qui hésitaient à passer sur une surpuissante 1000.

Hélas, cette approche pourtant pertinente n'avait pas rencontré le succès escompté. D'une part à cause de l'effondrement des ventes de motos sportives en général, d'autre part en raison du tarif particulièrement salé de la bombinette verte : à 13 200 € avec l'ABS en 2013, la Zak' était à peine moins chère qu'une Suzuki GSX-R1000 de l'époque...

La carrière de la ZX-6R 636 s'est de ce fait arrêtée avec l'arrivée des normes Euro4 le 1er janvier 2017, malgré toutes ses qualités : bonnes suspensions, ergonomie convenable et moteur réussi. Conformément à la législation, les concessionnaires ont ensuite écoulé les stocks jusqu'à l'année suivante.

Le retour de la vengeance !

Alors, c'en était fini de la "636" ? On aurait pu le penser... Mais non ! Kawasaki réanime sa saga en 2019 avec une moto légèrement modifiée et surtout adaptée aux nouvelles normes ! Le premier changement est d'ordre physique, avec des lignes calquées sur les actuelles Ninja 400 et ZX-10R.

Le résultat, comme souvent chez Kawasaki, est plus tranchant qu'élégant, surtout dans son coloris vert avec bandes jaunes... Disons que ce nouvel opus ne rompt pas avec la tradition d'esthétisme "torturée" propre aux différents millésimes de ZX-6R : souvenez-vous notamment du modèle 2002 avec son entrée d'air béante !

Sous les carénages, le 4-cylindres est identique à celui de 2013 à l'exception de l'échappement et l'injection - revus pour Euro4 - et du ratio de transmission : les motoristes ont retiré une dent au pignon (15 au lieu de 16) pour booster les relances. Les performances sont similaires : 136 ch et 70,8 Nm avec l'admission d'air forcée, mais un shifter simple effet (montée des rapports) fait son apparition de série aux côtés de l'antipatinage réglable et des modes de puissance.

 

Le châssis périmétrique en aluminium n'a pas bougé, pas plus que l'amortissement qui reste confié à une très bonne fourche Showa SFF-BP de 41 mm et un amortisseur du même fabricant, le tout entièrement réglable. Le poids en revanche passe de 194 à 196 kg, la faute essentiellement à l'échappement compatible Euro4.

Prix et disponibilité

  • Prix en noir Metallic Flat Spark / noir Ebony : 11 699 €
  • Prix en vert Lime Green / noir Ebony / gris Metallic Graphite (KRT Edition) : 11 899 €
  • Disponibilité : novembre 2018

La Kawasaki ZX-6R 636 2019 se distingue également par sa nouvelle instrumentation, une bulle redessinée et une selle rapprochée du poste de pilotage. Très proche techniquement de l'ancien modèle, cette nouvelle version s'affichera au prix de 11 699 € en noir Metallic Flat Spark / noir Ebony et de 11 899 € en vert Lime Green / noir Ebony / gris Metallic Graphite (KRT Edition), tandis que sa rivale, la Yamaha R6, flirte pour sa part avec les 14 000 € (13 999 €).

Notons enfin que Kawasaki a dévoilé cette nouveauté 2019 au Mondial de la Moto de Paris à la surprise générale, ce qui porte à cinq les nouvelles motos vertes exposées Porte de Versailles avec les Ninja 125 et Z125, la H2 et la ZX-10R, sans oublier la Z900 préparée à la sauce Café Racer par MRS Oficina. Kawa met les petits plats dans les grands pour les motards français ! 

Les points clés de la ZX-6R 636 2019

  • Evolution du modèle 2013 : châssis, moteur et périphériques identiques
  • Echappement et injection revus pour Euro4
  • Transmission finale raccourcie : le pignon passe de 16 à 15 dents (couronne en 43 comme en 2018)
  • Puissance et couple similaires : 136 et 70,8 Nm avec l'air forcé
  • Intégration de série d'un shifter simple effet (montée des rapports sans débrayer)
  • Antipatinage à 3 niveaux, 2 modes moteur et ABS électronique (idem 2018)
  • Cadre périmétrique en aluminium, avec énorme bras oscillant (idem 2018)
  • Etriers de freins radiaux 4-pistons Nissin, avec disques de 310 mm (idem 2018)
  • Nouveaux pneus Bridgestone Battlax S22 (S20 en 2013)
  • Selle raccourcie et rapprochée du poste de pilotage
  • Augmentation de poids de 194 à 196 kg en ordre de marche
  • Nouvelle instrumentation monochrome LCD avec désormais une jauge à essence
  • Bulle redessinée
  • Levier d'embrayage désormais réglable
  • Ligne générale calquée sur actuelles Ninja
  • Pré-câblage prévu dans le cokpit pour une prise 12V optionnelle
  • Coloris : vert et gris ou noir
  • Prix en noir Metallic Flat Spark / noir Ebony : 11 699 €
  • Prix en vert Lime Green / noir Ebony / gris Metallic Graphite (KRT Edition) : 11 899 €
  • Disponibilité : novembre 2018

Galerie photo ZX-6R 636 2019

 

Vidéo promotionnelle ZX-6R 636 2019

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo de la Triumph Tiger 660 Sport 2022

MNC s'est rendu à Albufeiura (Portugal) pour tester la nouvelle Tiger 660 Sport sous le soleil d'Algarve : le point en vidéo sur les qualités et faiblesses de cette nouveauté 2022 Triumph, en complément de notre essai complet à lire sur le Journal moto du Net. Essai vidéo.
Essai Triumph Tiger 660 Sport : des atouts plein la Manche

Un semi-carénage avec bulle réglable, des suspensions rehaussées, une position redressée : et voilà la Triumph Trident 660 transformée en Tiger 660 Sport pour "Tracer" sa voie chez les roadsters routiers haut sur pattes ! Essai de cette nouveauté d'outre-Manche bourrée d'atouts… et de quelques limites.   
Essai Speed Triple 1200 RR : le maxiroadster Triumph en Road Racer

Les Anglais ne font jamais rien comme tout le monde et Triumph nous le prouve à nouveau : au lieu de créer une toute nouvelle Daytona 1000 cc potentiellement déclinée en maxiroadster maxisportif, la firme d’Hinckley se base sur son Speed Triple pour sortir une sportive de route au look café racer, la Speed Triple 1200 RR... Essai.
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...