• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 novembre 2013

Nouveautés 2014 : la Yamaha SR400 fait le show à l'EICMA !

Nouveautés 2014 : la Yamaha SR400 fait le show à l'EICMA !

Comme annoncé en juillet dernier , Yamaha a profité du salon de la moto EICMA de Milan pour exposer une préparation réalisée par Wrenchmonkees sur une base de SR400. Cette Yard Built 400 S.R GibbonSlap célèbre les 35 ans du petit monocylindre d'Iwata, qui s'offre une seconde jeunesse en Europe où il sera de nouveau importé en 2014.

Imprimer

Comme annoncé en juillet dernier, Yamaha a profité du salon de la moto EICMA de Milan pour exposer une préparation réalisée par Wrenchmonkees sur une base de SR400. Cette Yard Built 400 S.R GibbonSlap célèbre les 35 ans du petit monocylindre d'Iwata, qui s'offre une seconde jeunesse en Europe où il sera de nouveau importé en 2014.

SR400 : l'ancien au goût du jour...

Dérivée de la SR500 de 1978, la SR400 est une authentique moto rétro aux lignes classiques - pour ne pas dire "utilitaires" - dont la carrière se poursuivait au Japon uniquement. Conscient que ce type de motos répond à la fois aux nouvelles spécificités du permis moto européen A2 et à l'intérêt grandissant des motards européens pour le vintage, Yamaha a décidé de la relancer en Europe en 2014.

Annoncée comme le "fer de lance" de la gamme Sport Heritage - une nouvelle famille créée par Yamaha autour des XV950, XJR1300 et Vmax -, la SR400 est propulsée par un antique monocylindre 4-temps de 399 cc refroidi par air, dont les deux soupapes sont entraînées par un simple arbre à cames en tête.

Faiblement comprimé (8,5:1) et affichant des performances modestes (23,2 ch et 27,4 Nm de couple), ce bloc est "techniquement presque identique à l'original", reconnaît Yamaha.

Ses seules concessions au progrès se situent au niveau de l'admission (filtre à air et soupape d'admission plus gros), de l'alimentation (l'injection remplace le carburateur), de l'allumage et de l'échappement qui adopte un inévitable catalyseur. Pour le reste, c'est du pareil au même : le monocylindre conserve jusqu'à son démarreur au kick, avec décompresseur ! Les nostalgiques de la "belle époque" apprécieront. Les "d'jeuns" que Yamaha espère séduire en leur proposant une authentique ancienne facilement personnalisable, peut-être un peu moins...

La partie cycle est du même tonneau avec un cadre berceau semi-dédoublé en tubes d'acier relié à une fourche télescopique non réglable à l'avant et à deux combinés-amortisseurs à l'arrière. Petite subtilité technique : le lubrifiant moteur est contenu dans le tube principal du châssis, ce qui permet de se passer d'un carter d'huile.

Le freinage est assuré par un disque de 298 mm pincé par un étrier deux pistons à l'avant et par un tambour à l'arrière. Sur le papier, cela devrait suffire à stopper cette moto annoncée à 174 kg tous pleins faits et équipée de pneus étroits en 18 pouces (90 mm à l'avant, 110 à l'arrière). Mais il ne faut sans doute pas s'attendre à la puissance et à la constance d'une MT-09...

Au chapitre des aspects pratiques, la longue selle biplace - moelleuse au touché - compte parmi les points positifs, tout comme la béquille centrale de série et la poignée de maintien chromée. D'une contenance réduite (12 litres), le réservoir en goutte d'eau pourrait offrir une autonome satisfaisante si la consommation est "aux diapasons" des performances mécaniques.

La SR400 2014 sera proposée en gris mat et en noir, à une date et à un tarif que MNC n'a pour l'instant pas pu obtenir auprès de Yamaha Motor France.

Yard Built 400 S.R GibbonSlap et SR400 B.S.R

Pour fêter le retour en Europe de cette SR400, Yamaha exposait à Milan deux très belles préparations : la Yard Built 400 S.R GibbonSlap, annoncée sur Moto-Net.Com cet été, et la magnifique SR400 B.S.R sur laquelle le blason d'Iwata avait gardé le secret.

Conçue par Wrenchmonkees en collaboration avec Kedo (un spécialiste allemand des pièces détachées), la GibbonSlap transforme la sage SR400 en méchant scrambler.

Le préparateur danois a notamment greffé au modèle d'origine de gros pneus à tétines, un très bel échappement en titane façon mégaphone, une selle monoplace entourée de sacoches, avant de repeindre le tout en noir.

Conformément à la démarche Yard Built mise en place par Yamaha (lire notamment MNC du 16 novembre 2012), cette préparation est conçue pour donner l'envie de personnaliser sa moto aux futurs propriétaires de SR400. Des pièces et des accessoires dérivés de ce projet seront donc proposés à cet effet à partir du printemps 2014.

Encore plus impressionnante par son degré de finition hallucinant et son côté artisanal, la SR400 B.S.R est une projet sans visée commerciale réalisée par un préparateur japonais. Installé dans le centre de Tokyo depuis 16 ans, ce faiseur nippon préfère garder l'anonymat, malgré tout l'intérêt suscité par sa création...

Pratiquement méconnaissable, la SR400 d'origine a vu son réservoir céder la place à un modèle façonné à la main, tandis que le guidon relevé et la fourche Ceriani plus allongée que l'origine donnent au train avant une vague allure de chopper.

L'échappement en forme de cône, les jantes à rayons croisés - sur lesquelles sont montés des pneus larges - et le garde-boue arrière tronqué complètent cette préparation qui a attiré du monde sur le stand Yamaha !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 8 commentaires
Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 12 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2020

Pour compléter son bilan marché 2020, Moto-Net.Com interroge les principaux constructeurs de moto et scooters sur de problématiques multiples : impact du coronavirus et gestion de la crise, évolutions du marché et des clients, norme Euro5 et permis A2, modèles futurs et avenir des salons... Interviews MNC.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...