• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 9 février 2016

Nouveauté moto : les chiffres clés de la Royal Enfield Himalayan

Nouveauté moto : les chiffres clés de la Royal Enfield Himalayan

L'inédite Royal Enfiel Himalayan, en partie découverte par le biais de vidéos de "mise en bouche" , dévoile toutes ses caractéristiques techniques et ses lignes en version définitive. Le trail indien, motorisé par un nouveau monocylindre de 411 cc, verse clairement dans le segment baroudeur.

Imprimer

L'inédite Royal Enfiel Himalayan, en partie découverte par le biais de vidéos de "mise en bouche", dévoile toutes ses caractéristiques techniques et ses lignes en version définitive. Le trail indien, motorisé par un nouveau monocylindre de 411 cc, verse clairement dans le segment baroudeur.

24,5 ch et 32 Nm de couple pour 182 kg 

Comme expliqué précédemment sur MNC, l'Himalayan est mue par un monocylindre 4-temps de 411 cc refroidi par air-huile (l'échangeur est installé en position verticale sur la gauche). Nommé "LS410", ce moteur à course longue (78x86 mm) est faiblement comprimé (9,5:1).

Ce mono apparaît - sans surprise pour une Royal Enfield - assez basique de conception avec sa distribution à simple arbre à cames, son alimentation via un antique carburateur (pas vraiment aux dernières normes !) et sa boîte à 5 vitesses. L'embrayage est en revanche un "moderne" multidisque en bain d'huile.

En toute logique, les performances sont à l'avenant avec une puissance de 24,5 ch à 6500 tr/mn et un couple de 32 Nm à 4000 / 4500 tr/mn.

Des valeurs très proches de nos estimations réalisées à partir des vidéos de teasing de ce trail similaire dans son esprit aux Mash Adventure 400R et SWM Super Dual

Côté partie cycle, l'Himalayan est dotée d'un classique cadre berceau en acier relié à une fourche télescopique de 41 mm diamètre, dont les plongeurs - recouverts de soufflets - s'ébattent sur 200 mm. A l'arrière, le mono-amortisseur travaille sur 180 mm d'amplitude.

Grâce à ce fort débattement, la généreuse garde au sol atteint 220 mm malgré une hauteur de selle "raisonnable" - pour ce genre de moto - de 800 mm. Conçue comme un "vrai" trail, la nouveauté de Madras (Inde) affiche des roues à rayons aux dimensions tout-terrain : 90/90/21à l'avant et 120/90/17 à l'arrière.

Les pneus crantés, le sabot moteur en métal et surtout le poids contenu (182 kg avec les 15 litres d'essence) s'inscrivent parfaitement dans cette optique off-road.

Quiconque est déjà sorti des sentiers battus sait en effet que relever à plusieurs reprises une moto de plus de 200 kg tombée dans la boue est une gageure... Sans même parler des maxi-trails dépassant le quart de tonne !

Le freinage est confié à un simple disque à l'avant pincé par un étrier 2-pistons, tandis que l'arrière exhibe un disque de 240 mm et un étrier avec un piston.

Des périphériques simples et sans fioritures, comme le reste de cette moto au dessin classique, presque "utilitaire" avec son bras oscillant de section carré, ses garde-boue enveloppants, son phare rond et son robuste porte-bagage (galerie photos en bas de page, sous la fiche technique).

Bientôt en Europe avec l'injection et l'ABS ?

La présentation officielle de cette nouvelle Royal Enfield Himalayan est prévue courant février. Son tarif et sa disponibilité seront alors communiqués, ainsi que les marchés auxquels elle se destine. En l'état, sa commercialisation en France paraît compliquée du fait de l'absence d'ABS - obligatoire sur les nouvelles motos de plus de 125 cc en Europe - et de l'alimentation par carburateur, peu compatible avec les récentes normes Euro4.

Fiche technique Royal Enfield Himalayan

Moteur

  • Type : monocylindre 4-temps, refroidi par air-huile,
  • Distribution : simple arbre à cames en tête
  • Cylindrée : 411 cc
  • Alésage et course : 78 mm x 86 mm
  • Alimentation : carburateur
  • Taux de compression : 9,5 : 1
  • Couple du moteur : 32 Nm à 4000 / 4500 tr/mn
  • Puissance : 24,5 ch à 6500 tr/mn

Dimensions

  • Longueur : 2190 mm
  • Largeur : 840 mm de large
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Garde au sol : 220 mm
  • Angle de chasse : NC (non communiqué)
  • Empattement : NC
  • Poids annoncé : 182 kg poids en ordre de marche
  • Capacité du réservoir d'essence : 15 litres (à +/- 0,5 l)
  • Pneu avant : 90/90/21
  • Pneu Arrière : 120/90/17

Partie cycle

  • Cadre : berceau en acier
  • Fourche : télescopique, 200 mm de débattement
  • Suspension arrière : mono-amortisseur, 180 mm de débattement
  • Frein avant : Simple disque de 300 mm, étrier 2-pistons
  • Frein arrière : Simple disque de 240 mm, étrier simple piston

Transmission

  • Transmission finale : par chaine
  • Embrayage : multidisque en bain d'huile
  • Boîte de vitesse : 5 rapports

Informations commerciales

  • Prix : NC
  • Garantie : 2 ans pièces et MO
  • Disponibilité : NC
  • Coloris : Noir ou blanc

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Street Triple 765 RS : le roadster super sport de Triumph 

Triumph revoit complètement ses roadsters mid-size pour la nouvelle année 2017. Premier (top) modèle à passer entre les gants de Moto-Net.Com : la Street Triple 765 RS, plus puissante, plus sophistiquée, plus "race" et plus chère que les versions R et S... Essai !
Essai KTM 1290 Super Adventure S : maxi-trail maxi performant !

Deux ans seulement après sa sortie, la KTM 1290 Super Adventure évolue en profondeur et se diversifie pour mieux occuper le - juteux - segment des maxi-trails. MNC a testé l'ultra-performante déclinaison "S", forte de ses tempétueux 160 ch (!) et de son électronique de pointe. Essai.
Essai Suzuki GSX-R1000R 2017 : la beauté du Gex 

Décroché par les plus récentes motos hypersportives faute de développements depuis une petite dizaine d'années, Suzuki contracte méchamment les muscles pour reprendre la pole position avec sa nouvelle GSX-R1000 2017. MNC a testé sa déclinaison haut de gamme, la GSX-R1000R, sur le somptueux circuit de Phillip Island (Australie). Essai !
Essai Ninja 650 : Kawasaki camoufle sa routière en sportive

En 2017, Kawasaki introduit une nouvelle Ninja ! Pas une pistarde tout juste homologuée pour la route, mais la version carénée du nouveau roadster Z650, qui remplace l'ER-6f au succès très limité en France. La Ninja 650 peut-elle changer la donne ? Essai MNC.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Découvrez les 5 finalistes français du Harley-Davidson Battle of the Kings 2017

Parmi les 48 concessionnaires français inscrits à la Battle of the Kings 2017 pour sortir la meilleure préparation sur base de Roadster Harley-Davidson, les internautes en ont élu cinq pour aller en finale...
Essai Street Triple 765 RS : le roadster super sport de Triumph 

Triumph revoit complètement ses roadsters mid-size pour la nouvelle année 2017. Premier (top) modèle à passer entre les gants de Moto-Net.Com : la Street Triple 765 RS, plus puissante, plus sophistiquée, plus "race" et plus chère que les versions R et S... Essai !
Essai KTM 1290 Super Adventure S : maxi-trail maxi performant !

Deux ans seulement après sa sortie, la KTM 1290 Super Adventure évolue en profondeur et se diversifie pour mieux occuper le - juteux - segment des maxi-trails. MNC a testé l'ultra-performante déclinaison "S", forte de ses tempétueux 160 ch (!) et de son électronique de pointe. Essai.
Accessoires "Machined" par Roland Sands pour les BMW néo-rétros

Les - nombreux - propriétaires de R nineT et futurs acquéreurs de Scrambler, Pure, Racer ou Urban GS vont pouvoir personnaliser leurs motos grâce à de nouvelles pièces spécialement "usinées" par le préparateur californien Roland Sands...
MotoGP - Tests Australie J3 : Vinales de nouveau le maître des essais

Et de trois ! Après voir dominé les essais de Valence (Espagne) en novembre et de Sepang (Malaisie) fin janvier, Maverick Vinales poursuit sur sa lancée à Phillip Island (Australie) ! A un mois du premier Grand Prix au Qatar, l'officiel Yamaha démontre clairement un avantage de vitesse pure. Le champion en titre Marc Marquez, qui fête ses 24 ans ce vendredi, n'est cependant pas loin…
Nouveaux panneaux pour annoncer les radars automatiques

Le bon vieux panneau précédant un radar automatique - dévoilé en 2003 par Nicolas Sarkozy - change à partir du 1er mars 2017, date à partir de laquelle sera déployé une deuxième génération censée être à la fois plus lisible et informative. Ce nouveau panneau reprend la charte graphique de l’ancien, notamment le fond blanc entouré d’un liseré jaune, mais indique désormais la vitesse à respecter.
Marché moto : les compteurs sont remis à moins de zéro

Plus qu'une remise à zéro des compteurs, ce mois de janvier était une mise au point : après l'effervescence de fin 2016, la baisse de -8,2% du marché du motocycle annonce une année 2017 tendue. Pour ses abonnés Premium, Moto-Net.Com dresse le premier bilan de la nouvelle année.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.