• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2015
Milan (Italie), le 4 novembre 2014

Nouveauté 2015 EICMA Milan : le trail BMW s'appelle S1000XR

Nouveauté 2015 EICMA Milan : le trail BMW s'appelle S1000XR

Surpris à maintes reprises par les vilains-paparazzis-pas-beaux, le nouveau trail maxisportif BMW n'avait de secret que le nom (ou presque) : S1000XR. Présentation Moto-Net.Com depuis le stand du constructeur bavarois à Milan.

Imprimer

Un trail de 160 ch

Comme dit le proverbe : "jamais deux sans trois"... Découvert en 2010 sur la sportive S1000RR mis à jour en 2015 puis assagi - mais pas trop ! - sur le roadster l'an dernier, le 4-cylindres de 999 cc allemand est désormais disponible sur un "trail" maxisportif.

Dénommé S1000XR, ce modèle BMW très attendu reprend tel quel le moteur du "Simple R". Comme lui donc, "il débite 118 kW (160 ch) à 11 000 tr/min et développe un couple maximal de 112 Nm à 9 250 tr/min", estiment les ingénieurs de la marque à l'hélice.

Les assistances électroniques sont également reconduites : la "XR" reçoit d'origine deux modes de pilotage (Road et Rain) ainsi que l'antipanage ASC, qui peuvent être complétés par les modes Dynamic et Dynamic Pro et par le contrôle de traction dynamique (DTC) via l'option "Modes de pilotage Pro".

Pour rappel, le moulin à eau réglé sur Rain ne développe "plus que" 146 chevaux et réagit plus doucement aux coups de gaz. Comme en mode Road, "le décollement de la roue avant à l'accélération est supprimé". Les modes Dynamic, plus réactifs, autorisent les roues arrière.

Il est toutefois peu probable que les utilisateurs de cette moto s'amusent à lever leur roue avant à tout bout de champ route. Pour limiter les "wheelings" intempestifs, l'élégant bras oscillant de la XR est 65 mm plus long (670 en tout) que celui de la R. De ce fait, les clients potentiels seront plus sensibles à un autre argument de l'option Modes de pilotages Pro...

Avec cette option, la S1000XR troque son "simple" ABS BMW Motorrad (partiellement intégral et déconnectable) monté de série contre l'ABS Pro qui, "dans un premier temps, a été proposé comme option disponible en post-équipement pour le modèle de pointe parmi les hypersportives de BMW Motorrad, la HP4", souligne BMW.

"Maintenant, l'ABS Pro fait son entrée sur la nouvelle S 1000 XR et, donc, sur une moto construite en grande série", se félicite BMW. "Pour déterminer la prise d'angle de la moto, le système fait appel aux signaux - taux de roulis et de lacet ainsi qu'accélération transversale - fournis par l'ensemble des capteurs desservant aussi le contrôle de traction dynamique DTC et la suspension pilotée ESA dynamique de la nouvelle S1000XR".

L'ESA dynamique est une autre option sur laquelle lorgneront certainement les gros rouleurs attirés par cette nouvelle déclinaison du 4-cylindres : avec elle, BMW promet "un confort d'amortissement inédit et un comportement dynamique extrêmement stable, même lorsque la moto s'incline en virage".

Mais même dépourvues de pilotage électronique, les suspensions de la S1000XR devraient assurer un confort remarquable, encore meilleur que celui déjà satisfaisant de la S1000R. Basés sur les éléments du roadster justement, la fourche et l'amortisseur de la XR bénéficient de plus grands débattements (150 mm à l'avant et 140 mm à l'arrière).

Le cadre périmétrique en alu a lui aussi reçu son lot de modifications : "l'angle de tête de direction est de 64,5°, soit 0,8° de moins que sur la S1000R", rapporte l'usine de Berlin, "alors que la chasse fait 117 mm, soit 18,5 mm de plus que celle du roadster". Au total donc, "l'empattement s'est accru de 109 mm pour atteindre 1 548 mm".

Ces changements importants - 11 cm de plus entre la roue avant et la roue arrière, ce n'est pas rien ! - se traduisent d'après BMW "par une motricité et une stabilité directionnelle accrues en pilotage sportif sur route (amortisseur de direction de série au passage, NDLR), ainsi que par une tenue de cap infaillible à vitesse élevée sur autoroute, même à deux et avec les bagages".

Pour les valises justement, il faudra piocher dans le catalogue d'options, "natürlich". Et il faudra malheureusement aussi accepter de fixer sur la boucle arrière spécifique à la XR de vilains supports métalliques... "Ach", les supports intégrés seront pour la prochaine fois.

Un porte-bagages aurait avantageusement remplacé les poignées passager livrées de série. Cet élément fera partie du pack Tourisme comprenant également l'ESA dynamique, les poignées chauffantes, le pré-équipement pour système de navigation avec multi-contrôleur... et la béquille centrale !

Un second pack, le Dynamique, regroupera l'option Mode de pilotages Pro (DCT et ABS Pro inclus), le Shifter Pro, les clignotants à LED et le régulateur de vitesse. Ce dernier pourrait bien s'avérer salutaire dans la mesure où BMW estime que son pare-brise réglable sur deux positions "ainsi que le carénage avant offrent un confort magistral jusque dans la plage des vitesses supérieures"...

De même, la position de conduite "droite et décontractée permet au pilote de rouler à chaque instant dans le confort et la décontraction, tout en l'autorisant à adopter un rythme sportif sans devoir accepter la moindre perte de précision"... MNC a hâte de vérifier !

Comme sur le roadster, la liaison au sol est assurée par des pneus de 120/70 ZR 17 à l'avant et 190/55 ZR 17 à l'arrière, tandis que le freinage est confié aux mêmes double disques de 320 mm et étrier 4-pistons à fixation radiale (AV) et simple disque de 265 et étrier simple piston (AR).

BMW aurait eu tort d'en changer étant donné les compliments de Moto-Net.Com au sujet de la S1000R ! Bien qu'il affiche 21 kg de plus que le roadster sur la balance BMW, la version surélevée de 228 kg tous pleins faits devrait être stoppée en moins de temps qu'il n'en faut pour lire cette fin de phrase qui se termine là-maintenant-tout-de-suite !

Situé à 840 mm de hauteur, soit 26 mm de plus que la "R", la selle d'origine de la "XR" n'offre aucun réglage. Elle peut néanmoins être remplacée gratuitement mais en départ d'usine seulement par une version basse (hauteur non précisée).

"Lorsqu'elle est équipée de l'ESA dynamique", prévient Béhème, "la S1000XR peut aussi être surbaissée pour que les petits gabarits puissent manipuler plus facilement la nouvelle aventurière sportive. Dans ce cas, le débattement est de 120 millimètres à l'avant et de 110 à l'arrière".

Déclinée dans deux coloris Rouge "Racing" ou en Blanc "Lignt", cette nouvelle BMW débarquera dans les concessions françaises à un tarif encore inconnu : restez connectés !

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
T'ain ! ça va envoyer du bois ! 160 cv dans les chemins avec armes et baggages ! T'as raison Le Gnac , la comm. c'est de plus en plus souvent n'importe quoi ,mais elle n'engage que ceux qui y croient !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Jusqu'à quand va t on s'obstiner a appeler ces machines des "trails" alors que ce sont tout simplement les routières polyvalentes d'aujourd'hui. Rappelons que trail signifie sentier ou chemin en anglais, donc l'appelation "trail routier" est déjà un oxymore. De ce point de vue Ducati a trouvé la bonne appellation: Multistrada, la moto adaptée a toutes les routes contrairement aux autres routières plus exclusives Dans nos pays on ne peut vraiment rouler que sur les petites routes secondaires, loin des grands axes, ces motos ont toute leur place et se vendent logiquement très bien.... mais arrêtons de les appeler "trail" Moi qui adore les trails, les vrais, et qui utilise toujours une DR 650SE, ça m'énerve!!!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !