• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVELLES REGLES 2019
Paris, le 4 juillet 2018

Nouveau règlement MotoGP sur les ailerons et la centrale inertielle en 2019

Le règlement MotoGP 2019 évolue sur la centrale inertielle et les ailerons

La commission Grand Prix s'est réunie pendant le GP des Pays-Bas pour modifier le règlement MotoGP 2019, notamment en ce qui concerne les carénages aérodynamiques et la centrale inertielle (IMU). Décryptage.

Imprimer

Le premier changement touche à la centrale inertielle - aussi appelée centrale à inertie - qui permet de mesurer précisément et en temps réel la position des MotoGP selon plusieurs axes. Cette Inertial Measurement Unit (IMU) sera désormais commune à tous les constructeurs, qui ne pourront plus développer leur propre système pour en tirer un avantage spécifique.

Cette mesure est la suite logique de l'unification progressive de l'électronique des prototypes de la catégorie reine débutée en 2014, avec pour effets positifs un resserrement du niveau des motos. Décriée par les constructeurs qui y voient une entrave à leur liberté créative, cette électronique commune profite en revanche au spectacle, avec moins d'écarts dus à la seule technologie.

La preuve lors du fantastique GP des Pays-Bas 2018 ce week-end, au cours duquel pas moins de sept pilotes se sont arsouillés comme des "sauvages" pendant toute la course sur quatre motos différentes : Marquez et Crutchlow sur Honda, Rins sur Suzuki, Viñales et Rossi sur Yamaha, Dovizioso et Lorenzo sur Ducati. Encore plus fort : seulement 16,0143 secondes séparent le vainqueur Marquez du 15ème Pedrosa, soit "le top 15 le plus serré de l'histoire en catégorie reine", selon les statistiques du promoteur Dorna !

Le cas des "carénages aérodynamiques"

La commission Grand Prix s'est aussi de nouveau intéressée à l'épineux domaine de l'aérodynamisme des MotoGP, en particulier les protubérances installées sur leur partie avant pour améliorer la traînée et la stabilité. Rappelons qu'il convient aujourd'hui de parler de "carénages aérodynamiques" et non plus d'ailerons, officiellement bannis depuis 2017 !

Problème : les constructeurs continuent à développer des appendices qui ressemblent à s'y méprendre aux anciens ailerons, en se basant sur une lecture très arrangeante du règlement. Ainsi, tant que leurs "faux ailerons" forment une sorte de tunnel fixé à l'habillage par chacune de ses extrémités, ils seraient autorisés car considérés comme partie intégrante des carénages !

Depuis, c'est le flou artistique concernant ces fameux carénages aérodynamiques dont les formes et les dimensions changent pratiquement d'une course sur l'autre, au nez et à la barbe des organisateurs qui avaient tenté de brider l'imagination des constructeurs en limitant à trois le nombre de carénages par saison...

Là encore, les services course Aprilia, Ducati, Honda, KTM, Suzuki et Yamaha ont rapidement trouvé la parade : certes, le règlement limite les possibilités à trois jeux de carénages différents, mais aucun article ne stipule qu'ils doivent rester tels quels... Par conséquent, selon les besoins, les ailerons passent d'un carénage à un autre ou sont tout simplement démontés, créant un nombre infernal de combinaisons possibles !

D'où la décision de la commission Grand Prix d'introduire en 2019 de nouvelles règles, comme l'interdiction "d’enlever ou d’échanger d’importantes pièces aérodynamiques". De nouvelles limites de dimensions et de "combinaisons entre les différentes parties" seront par ailleurs imposées. 

"Le processus d’approbation de ces carénages s’appuiera sur ce qui aura été fait la saison précédente et sera plus objectif", prévient la commission... à qui MNC souhaite bien du courage pour remettre de l'ordre dans ce qui apparaît comme une flagrante dérive réglementaire !

L'âge minimum abaissé pour le vainqueur de la Red Bull Rookies Cup

Enfin, il a été décidé d'étendre au vainqueur de la Red Bull Rookies Cup la possibilité d'intégrer les Grands Prix dès l'âge de 15 ans, comme cela se pratique déjà pour le vainqueur du Moto3 espagnol (CEV), rebaptisé "championnat du monde junior".

On se souvient que c'est grâce à cette exception qu'un certain Fabio Quartararo avait pu débuter à 15 ans en Grands Prix Moto3, et non à 16 ans comme l'exige le règlement international.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 11 commentaires
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
  • En savoir plus...