• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ABANDON
Paris, le 18 novembre 2011

MotoGP : Suzuki se retire des Grands Prix moto !

MotoGP : Suzuki se retire des Grands Prix moto !

Après Kawasaki, c'est au tour de Suzuki de renoncer à disputer le championnat du monde des Grands Prix MotoGP. Ce retrait, décrit comme une suspension temporaire en vue d'un retour en 2014, décime encore un peu plus le maigre plateau Moto GP 2012...

Imprimer

Trois saisons seulement après le départ de Kawasaki (lire MNC du 9 janvier 2009), la catégorie reine perd un nouvel acteur majeur : Suzuki. Le blason d'Hamamatsu a confirmé ce matin ce qui semblait de plus en plus inévitable : "Suzuki Motor Corporation a décidé de suspendre temporairement sa participation aux Grands Prix MotoGP de courses sur route à partir de 2012".

Tardant à prendre position pour la prochaine saison, la marque était au centre de toutes les rumeurs depuis plusieurs mois (lire notamment MNC du 17 novembre 2011). Malgré les progrès de la GSV-R et d'Alvaro Bautista, unique pilote engagé par la marque en 2011, Suzuki est le seul constructeur à ne pas avoir dévoilé de 1000 cc : sentant le vent tourner, l'Espagnol s'est d'ailleurs empressé de trouver refuge chez Honda-Gresini sitôt la saison terminée !

"Cette suspension est la conséquence de circonstances difficiles principalement causées par la récession prolongée dans les pays développés, une dépréciation historique du yen et des catastrophes naturelles répétées", explique Suzuki dont la dernier titre en catégorie reine remonte à 2000 (Kenny Roberts Junior) et la dernière victoire au GP de France 2007 (lire 21 mai 2007).

Avançant à tâtons depuis l'introduction du 4-temps en MotoGP, Suzuki n'est jamais parvenu à faire de sa GSV-R une machine ultra-compétitive. Malgré des investissements importants (le V4 Suzuki est le premier à avoir eu recours au rappel de soupapes pneumatique) et l'embauche de pilotes expérimentés comme Loris Capirossi de 2008 à 2010, la GSV-R est la seule japonaise 4-temps, avec la Kawasaki ZX-RR, à ne s'être jamais imposée sur le sec.

Malmenée par la crise et sans doute quelque peu découragée par l'absence de résultats concrets, la firme nippone a donc choisi de stopper son engagement en MotoGP. Un programme dont les coûts étaient amenés à encore augmenter sensiblement, puisque la réglementation 2012 oblige les constructeurs à concevoir de nouveaux prototypes cubant non plus 800 mais 1000 cc.

Suzuki en Grands Prix moto

Suzuki a remporté ses premiers Grands Prix moto en 1962 en catégorie 50 et 125 cc. Au sein du championnat du monde des Grands Prix, la marque totalise 30 victoires en 50 cc, 35 en GP125, 90 en 500 cc / MotoGP, 9 en 750 cc et 67 en side-cars. En catégorie reine, Suzuki compte 7 titres constructeurs et 5 titres pilotes. La dernière couronne mondiale de Suzuki dans le plus prestigieux des championnats du monde moto remonte à 2000, avec le sacre de Kenny Roberts Jr en en 500 cc (4 victoires, 9 podiums et 258 points marqués).

Le blason d'Hamamatsu - qui compte pas moins de 230 victoires en Grands Prix (lire encadré ci-contre) - espère être en mesure de revenir en Moto GP dès 2014 et affirme se concentrer "sur le développement d'une machine de course compétitive" dans cet objectif.

Laissant la catégorie reine aux seules Ducati, Honda et Yamaha d'usine ou semi-officielles, ainsi qu'aux quelques Claiming Rule Team (CRT) qui feront leur début la saison prochaine, Suzuki tire - officiellement de manière temporaire… - le rideau sur une aventure débutée en 1960 en Grands Prix moto.

Une décision préoccupante et dommageable, tant pour les aficionados de la marque et du MotoGP que pour les membres du team et... Randy de Puniet ! Après ses convaincants essais avec la GSV-R, le Français avait en effet bon espoir de courir en Moto GP en 2012 au guidon de la Suz' (lire MNC du 10 novembre 2011)...

Suzuki précise qu'elle continuera à être présente en motocross et qu'elle "soutiendra les compétitions de courses sur route des machines de série, en obtenant l’homologation FIM et la coopération du fournisseur de ses kits de développement de pièces racing".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 4 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...