• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTO TOUR 2016 - ARRIVÉE
Nice (06), le 8 octobre 2016

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Au terme de ces 3000 kilomètres de baston contre la fatigue, les aléas de la route et le chrono, après la victoire de la dernière étape, Lionel Richier remporte le Moto Tour 2016 au guidon de la MT-10 Yamaha Best of Bikes. De son côté, Sébastien Lagut sauve l’honneur au guidon de la S 1000 R du team BMW Motorrad Tecmas en terminant cette étape finale sur la deuxième marche du podium. Pierre Lemos (KTM 1290 Superduke), troisième de cette journée, conserve sa place de deuxième du rallye au classement final.

Imprimer

Dès le premier chrono au col du Turini ce matin, Lionel Richier au guidon de sa Yamaha MT-10 annonce clairement la couleur en remportant cette première spéciale du jour. Le pilote Best of Bike termine avec plus de 6 secondes d'avance sur la BMW S 1000 R de Sébastien Lagut, en course pour cette étape finale bien qu’il n’ait plus grand-chose à espérer pour le classement général après sa mise hors course hier (3’56,37 pour Lionel, 4’02,39 pour Sébastien). En troisième position on retrouve le courageux Kevin Cheylan aux commandes de sa Ducati 939 Hypermotard, venu s’intercaler devant un Pierre Lemos prudent (KTM 1290 Superduke) qui assure sa place de dauphin du général provisoire...

Une journée viroleuse !

A Valberg, deuxième spéciale chrono de la boucle du jour, c’est Sébastien Lagut qui décroche le meilleur temps en 2’36,62, près de 4 dixièmes devant Lionel Richier (2’36,99). Nicolas Willems (Yamaha MT-09) est troisième en 2’42,36.  Remarquable troisième Yamaha et quatrième temps pour Stéphane Aloisi au guidon de son scooter  Yamaha T-Max 530 (2’43,78), un centième devant le cinquième chrono qui revient à Jeremy Barnoin (KTM 990 SMT). Pierre Lemos, qui continue à lever le pied pour assurer sa seconde place sur le podium final, se place sixième dans la spéciale de Valberg, trois dixièmes plus loin.

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Il ne reste plus qu’un seule spéciale avec un deuxième passage sur les 6 kilomètres chronométrés au col du Turini : sauf problème mécanique ou chute, Lionel Richier est désormais intouchable ! 3 ou 400 (voire plus...) virages et autres épingles plus loin, nous revoici à la spéciale du Turini pour un ultime chrono de cette treizième édition du Moto Tour. Lagut ne fait pas de détail et s’octroie de nouveau le meilleurs temps, près de 6 dixièmes devant Richier. C’est bien d’assurer une place d’honneur, mais il ne faut pas non plus s’endormir sur ses lauriers (surtout avant même d'avoir ces lauriers !) et Pierre Lemos en remet une petite couche pour ne pas trop faire fondre son avance sur le troisième du provisoire. Cette troisième place du Moto Tour 2016 reviendra à Nicolas Willems (Yamaha MT-09).

Un Moto Tour qui comptait beaucoup moins de "pros" que d’habitude, ce qui aura permis de révéler certains talents comme Nicolas Willems, bien sûr, mais également Jérémy Barnoin qui termine au pied du podium à moins de 30 secondes de la troisième marche au terme de cette semaine de dingues !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Bravo à Kevin Cheylan (Ducati 939 Hypermotard), l’éclopé avec son épaule en vrac, qui aura non seulement terminé le rallye mais en cinquième position de surcroît ! Barbara "Super Woman" Collet place sa Yamaha MT-07 en septième position (logique : elle aurait peut-être fait le podium avec une MT-03, ou gagné en MT-01 ?)

Grégory Roblin et Andrea Huau, premier Duo sur Triumph Stret Triple 675, se retrouvent en neuvième position du scratch final, juste devant le deuxième Duo : Michael Brely et  Laurence "Bianca" Tedesco qui mène leur Suzuki 600 GSR en tête de la catégorie 600 ! A demain pour un tour d’horizon sur tous les podiums : restez connectés !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

Moto Tour J7 - Nice : Lionel Richier vainqueur !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Stefan Bradl remplace Marc Marquez à Brno

C'est désormais officiel : Marc Marquez ne sera pas en mesure de rouler pour le GP de République tchèque dimanche à Brno... Explications.
Les inquiétudes du futur patron de Rossi en MotoGP

Razlan Razali, patron de l'équipe Yamaha Petronas-SRT, avoue avoir douté de sa future recrue Valentino Rossi après sa première course décevante au GP d'Espagne, mais le retour du Docteur sur le podium au GP d'Andalousie a rassuré le dirigeant malais ! Bilan.
Marc Marquez réopéré à l'épaule : nouveau forfait en vue à Brno ?

Non, les pilotes MotoGP ne sont pas des surhommes... Marc Marquez doit se rendre à cette douloureuse évidence alors qu'il passera les prochaines 48 heures en observation à l'hôpital de Barcelone, où son humérus droit a de nouveau été opéré suite aux efforts trop importants réalisés pendant sa précédente convalescence. Explications.
Nouveaux coloris, Euro5 et améliorations sur les motos BMW 2021

BMW commence la présentation de ses nouvelles motos 2021, qui se fera comme chaque année en deux temps : les nouveaux coloris et les équipements en été, puis les "vraies" nouveautés en automne. Lever de rideau.
L'usine MBK de Yamaha, premier producteur de deux-roues motorisés en France

A l'arrêt pendant deux mois en raison du coronavirus, MBK Industrie tourne de nouveau à plein régime : ses 544 salariés assemblent jusqu'à 22 motos XSR700 par heure sur les chaînes de Saint-Quentin (02), signale fièrement son propriétaire Yamaha. Explications.
Horaires et enjeux du Grand Prix de République tchèque MotoGP 2020

La troisième course du championnat du monde des Grands Prix MotoGP a lieu ce week-end sur le circuit de Brno, en République tchèque. Fabio Quartararo sera-t-il capable d'enchaîner une troisième victoire d'affilée ? Marquez sera-t-il parfaitement remis de ses blessures ? Rossi poursuivra-t-il sur sa lancée ? Présentation, horaires et déclarations.
 Bilan des 80 km/h : doit mieux faire... ou différemment ?

Deux ans plus tard, la baisse de la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central a-t-elle atteint son objectif de 300 à 400 vies épargnées par an ? Non : le bilan officiel de la Sécurité routière fait état de 349 morts évitées… en 20 mois. Explications et réflexions.
Radars 3 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...