• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 29 décembre 2011

Moto Guzzi 1200 Stelvio 8V Vs BMW R 1200 GS : le trône vacille !

Moto Guzzi 1200 Stelvio 8V Vs BMW R 1200 GS : le trône vacille !

Indétrônable depuis sa sortie en 2004, la BMW R 1200 GS règne d'une main de fer sur la catégorie des gros trails. Mais la Moto Guzzi Stelvio 8V a fourbi ses armes et pourrait bien créer la surprise... Essai comparatif entre mer et campagne.

Imprimer

Confort et sobriété

La Stelvio se fait donc immanquablement damer le pion en mode arsouille... mais il n'y a pas que ça dans la vie ! Les deux gros trails se prêtent aussi aux grandes virées, seul ou à deux. Et là, la Moto Guzzi a des arguments de poids à faire valoir !

Tout d'abord, elle s'avère indéniablement plus confortable. Ses suspensions sont plus moelleuses que celles de la GS et sa selle est aussi plus agréable dans la durée. En outre elle protège mieux le pilote, tant au niveau du buste que des jambes. On regrettera juste l'absence de protège-mains qui n'apparaissent pas dans le catalogue des options - on les trouvent sur la version NTX -, alors qu'ils sont proposés dans celui - très fourni - de la GS.

L'autre grosse nouveauté de cette Stelvio 2011, c'est son réservoir de 32 litres. La consommation moyenne de 6,8 l/100 km laisse donc espérer une autonomie théorique de près de 470 km ! Avec "seulement" 20 litres, la Béhème nous aura quand même permis de faire 300,7 km, au prix de quelques sueurs froides...

MNC s'est fait piéger par l'A16 et son fameux tronçon de plus de 80 km sans station, obligé de faire les dix derniers kilomètres avec le trip indiquant l'autonomie restante bloqué sur zéro ! La moto était alors censée être totalement à sec, mais nous n'avons pourtant mis que 18,54 litres sur les 20 théoriques... C'est toujours bon à savoir !

Le chameau transalpin

Toujours dans une optique de voyage au long cours, la Stelvio et la GS sont pré-équipées pour emporter des valises latérales. Elles proposent en outre de larges porte-bagages d'autant plus efficaces que les points d'ancrage sont nombreux.

Mention spéciale à la BMW : la selle passager se retire pour doubler la surface du porte-bagages ! Mais cela se fait au détriment du coffre sous la selle, qu'on ne trouve que sur la Guzzi. Il n'est pas très grand mais on peut quand même y loger la trousse à outils et un bloque-disque ou un petit U.

Et madame dans tout ça ?

Ces gros trails font partie des motos les plus agréables pour voyager à deux, exception faite de la difficulté que rencontreront les plus petites passagères à se hisser sur la haute selle.

Une fois installées toutefois, elles savoureront leurs selles moelleuses, leurs larges poignées passager et la position des jambes pas du tout repliées. Le grand débattement de suspension arrière optimise encore plus le confort. La molette de précharge de l'amortisseur est parfaitement accessible sur la Stelvio. Sur la GS, le réglage se fait au guidon par le biais de la suspension pilotée ESA.

Enfin pour les grands voyageurs en duo, on conseillera de s'équiper d'un top-case, gage de tranquillité pour monsieur comme pour madame lors des grosses accélérations dont sont capables ces deux motos.

En réussissant à combler une bonne partie du fossé qui séparait la BMW R 1200 GS de ses concurrentes, la Moto Guzzi 1200 Stelvio 2011 nous a très agréablement surpris. Bien sûr, l'Allemande reste une référence en efficacité pure, mais elle fait payer ses prestations au prix fort !

Avec options ?

Avec son antipatinage de série et son ABS (cette option est à 800 €), la Stelvio s'affiche à 14 290 €, soit le prix de base de la GS : 14 250 €. Or pour peu que vous vous laissiez tenter par le catalogue des options plus ou moins indispensables comme l'ABS, l'antipatinage ASC, l'ESA et le témoin de pression des pneus RDC, la note peut vite s'envoler à tire-d'aile sur la BMW !

La BMW R1200 GS de notre essai culmine ainsi à 17 415 €, soit plus 3 000 € de plus que la Moto Guzzi Stelvio 1200 8V... De quoi équiper l'Italienne au top ou se payer de belles vacances en sa compagnie !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine avec 1925 km (GS), 5835 km (Stelvio) au compteur
  • Parcours : 800 km
  • Routes : routes, autoroutes, Paris et banlieue
  • Pneus : Metzeller Tourance EXP (BMW)
    Pirelli Scorpion Trail (Guzzi)
  • Conso : R1200GS 6,6 l/100 km, Stelvio 6,8 l/100 km
  • Autonomie avant réserve : 230 km (BMW), 360 km (Guzzi)
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS BMW R 1200 GS

 
  • Efficacité redoutable
  • Sentiment de sécurité
  • Polyvalence
 
 
 

POINTS FORTS MOTO GUZZI STELVIO 8V

 
  • Autonomie sidérante
  • Facilité naturelle
  • Twin vraiment péchu
 
 
 

POINTS FAIBLES BMW R 1200 GS

 
  • Gabarit imposant
  • Prix avec options
  • Protection perfectible
 
 
 

POINTS FAIBLES MOTO GUZZI STELVIO 8V

 
  • Poids avec le plein
  • Embrayage dur
  • Pas d'indicateur de rapport engagé
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !