• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 10 août 2016

Moto GP : tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Autriche au Red Bull Ring

Moto GP : tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Autriche au Red Bull Ring

Le circuit du Red Bull Ring à Spielberg accueille ce week-end le Grand Prix d'Autriche, dixième épreuve du championnat MotoGP 2016 , après la traditionnelle trêve estivale de trois semaines. Marc Marquez attaque la rentrée avec le meilleur bulletin, fort de ses 48 (bons) points d'avance sur Lorenzo et 59 sur Rossi...

Imprimer

Le circuit du Red Bull Ring à Spielberg accueille ce week-end le Grand Prix d'Autriche, dixième épreuve du championnat MotoGP 2016, après la traditionnelle trêve estivale de trois semaines. Marc Marquez attaque la rentrée avec le meilleur bulletin, fort de ses 48 (bons) points d'avance sur Lorenzo et 59 sur Rossi...

Marquez prêt à rester le premier de la classe !

De retour en Autriche après 18 ans d'absence (lire encadré ci-dessous), le MotoGP débute la deuxième partie de la saison sur un tracé inédit, le Red Bull Ring, tout juste reconnu au cours de deux journées de tests organisées après le GP d'Allemagne. 

F1 Vs MotoGP : les différences au Red Bull Ring

Le circuit du Red Bull Ring est l'un des rares du calendrier à accueillir les deux catégories reine des sports mécaniques : la Formule 1 en juillet et la MotoGP ce week-end. L'occasion de s'intéresser aux différences de performances entre les monoplaces turbocompressée de 1600 cc et les motos de 1000 cc atmosphérique.

Premier constat, identique à celui réalisé sur les tous autres tracés : la F1 va nettement plus vite que la MotoGP, avec un meilleur tour réalisé par Lewis Hamilton en qualifications 1'06.228 contre 1'23.240 pour Andrea Iannone lors des essais de découverte MotoGP. Soit 17 secondes d'écart ! Même si le chrono de l'italien va sans doute être battu, au moins en qualifications, l'écart restera proche des 15 secondes. La raison de cette différence tient évidemment à la puissance supérieure de la F1 et à sa capacité à mieux l'utiliser grâce à ses quatre larges pneus et ses importants appuis aérodynamiques.

Ces caractéristiques permettent entre autres à la monoplace de passer en courbes nettement plus vite (179 km/h contre 134 dans le virage 8 !), mais aussi de freiner plus fort, plus tard et moins longtemps, sans craindre de perdre l'avant comme en MotoGP. Brembo, qui fournit les deux catégories, l'illustre avec ses données : les F1 passent 17% du tour à freiner à Spielberg contre 29% pour les MotoGP.

La force exercée au freinage atteint jusqu'à 5 G (!) sur les F1 contre 1,5 G pour les MotoGP. Cette décélération monstrueuse est à l'origine de distances de freinage presque deux fois plus courtes : 77 mètres contre 144 mètres dans le virage n°5 selon Brembo.

Le Red Bull Ring est situé à Spielberg, au coeur de la magnifique région autrichienne de Murtal, à environ 200 km de Vienne. Construit en 1969 au milieu des montagnes, ce circuit vallonné a été entièrement redessiné en 1996.

A l'époque appelé "A1-Ring", il vit un certain Valentino Rossi y signer son premier podium en GP. Son tracé de 4,318 km n'a pratiquement pas changé depuis cette date. 

Devenu propriété de Red Bull, il a cependant subi tout un lot de transformations et de mises aux normes pour accueillir la Formule 1 et le MotoGP (lire ci-contre). Pour autant, les murs placés près du bord de piste posent d'évidents problèmes de sécurité, pointés du gant par la plupart des pilotes MotoGP lors des tests de reconnaissance...

Tous s'accordent aussi à dire qu'il s'agit d'un tracé très rapide et assez intéressant, malgré le peu de virages proposés : seulement deux "vraies" courbes à gauche et une cassure du même côté ainsi que sept courbes à droite. Son développement particulier de type "Stop and Go", tout comme sa vitesse élevée au tour, favorisent les surpuissantes Ducati, largement dominatrices du test de découverte avec Iannone en tête

Marc Marquez et Dani Pedrosa, parmi les rares pilotes absents de ces essais avec Smith et Espargaro, devront de leur côté s'appuyer sur les sensations collectées en juin lors de leurs tours réalisés avec la RC213V-S (la MotoGP de route Honda) pour aborder cette reprise.

Ce désavantage ne semble pas effrayer le leader du championnat, qui voit même quelques similitudes entre le Red Bull Ring et Austin, l'un des ses circuits préférés sur lequel il compte quatre victoires d'affilée ! En d'autres termes, Marquez aborde la seconde partie de saison confiant et déterminé. Logique au regard de ses presque deux victoires d'avance au provisoire !

Déclarations des pilotes MotoGP avant le GP d'Autriche 2016 

Marc Marquez, Honda-Repsol: "Les vacances se sont bien passées. Nous sommes partis en congés, rassurés par le bon travail accompli durant les neuf premières courses. J'ai pu me reposer et passer du temps avec mes amis à la plage. La deuxième moitié de saison s'annonce très intense, ce qui nécessitera un gros travail et une concentration absolue. Pour s'y préparer au mieux, j'ai aussi fait des séances de supermotard et du vélo. J'ai vraiment hâte de retrouver ma moto et le tracé du Red Bull Ring. J'ai eu l'occasion de rouler sur cette piste à deux occasions. Même si je n'ai pas pu attaquer comme je voulais sans ma RC213V, j'ai beaucoup apprécié. Certaines portions me rappellent Austin. Vous devez freiner très fort pour ralentir la moto et tourner le plus rapidement possible. Et puis il y a ce dernier secteur très rapide. Je pense que c'est une superbe destination pour le MotoGP, je suis impatient de m'y rendre. L'approche est totalement différente sur un nouveau circuit car vous devez vous y adapter le plus vite possible. Je suis également très fier puisque mon fan club viendra se joindre aux fans autrichiens. J'espère que le soleil sera au rendez-vous, mais je suis convaincu que nous aurons un bon week-end".

Jorge Lorenzo, Yamaha-Movistar : "Après une pause estivale, l’heure est venue de reprendre la compétition au Red Bull Ring, circuit que nous avons pu découvrir il y a trois semaines le temps d’un test. Je me suis reposé quelques jours aux Baléares et puis j’ai repris l’entraînement afin d’être préparé au mieux pour la deuxième partie de saison. Je reconnais que la situation est un peu délicate car Marc a une petite avance au championnat (si peu : 48 points, NDLR !), mais nous allons faire au mieux comme toujours pour tenter de réduire l’écart. Nous nous battrons jusqu’à bout".

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar : "La pause a été longue et je me suis bien reposé ! J’ai pris des vacances mais j’ai continué à m’entraîner. Je suis maintenant impatient de repartir en piste et de faire de mon mieux sur la seconde partie de la saison. Nous avons fait de bonnes courses jusqu’ici. Certaines d’entre elles auraient pu mieux se passer mais nous avons prouvé que nous sommes rapides. Le circuit d’Autriche est très bien et les tests se sont bien passés. Les deux longues lignes droites ne nous aident pas vraiment mais nous aurons le temps de progresser durant le week-end. Nous allons faire de notre mieux pour être sur le podium".

Les chiffres clés du GP d'Autriche 2016

  • Le championnat du monde des Grands Prix moto n'avait plus fait escale en Autriche depuis 1997.
  • 22 Grands Prix se sont tenus sur le tracé du Salzburgring, le premier en 1971. Cette année-là, Giacomo Agostini (MV Agusta) avait triomphé avec plus d'un tour d'avance sur Keith Turner en 500 cc. L'Italien l'avait également emporté en 350 cc. Silvio Grassetti (MZ), Ángel Nieto (Derbi) et Jan de Vries (Kreidler) s'étaient quant à eux respectivement illustrés en 250, 125 et 50 cc.
  • Mick Doohan est le dernier vainqueur d'une course 500 cc sur cette piste, en 1994. L'australien s'était imposé avec une vitesse moyenne de 194 km/h ! Ces hautes vitesses furent jugées trop dangereuses, sonnant l'arrêt de l'exploitation de cette piste en GP, déjà boycottée en 1977 suite à un accident mortel en 350 cc...
  • Le Grand Prix d'Autriche s'est ensuite déroulé sur le A1-Ring en 1996 et 1997, dernière année où les Grands Prix ont fait halte dans ce pays.
  • Doyen du plateau, Valentino Rossi est le seul pilote à avoir déjà roulé sur l'A1-Ring, aujourd'hui renommé Red Bull Ring suite au rachat par la boisson énergisante. Le nonuple champion du monde y avait d'ailleurs signé le tout premier podium de sa carrière, en 1996, avec la troisième position en 125 cc. L'année suivante, Rossi avait failli s'imposer avant de s' incliner pour 4 millièmes face à Noboru Ueda.
  • Le Red Bull Ring, nouveau tracé qui accueille aussi la Formule 1, est le 27ème circuit à accueillir une course MotoGP. L'Autriche est en outre le 19ème pays inscrit au calendrier en catégorie reine.
  • Andrea Dovizioso disputera ce week-end en Autriche son 250ème Grand Prix. Le pilote Ducati deviendra ainsi le dixième pilote avec le plus de départs. Il sera par ailleurs le plus jeune concurrent à franchir ce cap à 30 ans et 144 jours. L'Italien, qui a fait sa première apparition sur la scène internationale en 2001 au Mugello, n'a raté aucune course depuis ses débuts en tant que pilote titulaire.
  • En se classant troisième du Grand Prix d'Allemagne, Andrea Dovizioso inscrivait par ailleurs le 100ème podium de Ducati en catégorie reine. Sur ce total, près de la moitié sont à mettre au crédit de Casey Stoner (42) ! Bruno Spaggiari, troisième à Imola en 1972, est le premier à avoir hissé la marque italienne sur le podium.
  • Marc Márquez a décroché la 62ème pole position da sa carrière en Allemagne. Seuls deux pilotes ont fait mieux : Jorge Lorenzo et Valentino Rossi qui comptent chacun 63 pole positions.
  • Marc Márquez, vainqueur du GP d'Allemagne, détient 47 podiums en catégorie reine, soit un de moins que la légende Mike Hailwood.
  • Après son triomphe au Sachsenring (son 53ème), Marc Márquez ne pointe plus qu'à une longueur de Mick Doohan… à seulement 23 ans !
  • Márquez compte par ailleurs 27 succès en catégorie reine, ce qui le positionne au neuvième rang, juste derrière son coéquipier Dani Pedrosa. Honda a signé un doublé victorieux à Assen puis au Sachsenring. La dernière fois que la marque japonaise avait accompli une telle performance remonte à 2014.
  • A l'inverse, aucun pilote Yamaha ne figurait sur le podium des deux dernières courses : une première depuis 2007.

Dani Pedrosa, Honda-Repsol : "J'ai pu passer du temps avec mes amis durant les vacances, mais l'heure est venue de se re-concentrer sur le travail qui nous attend. Nous avons eu l'occasion, dans le cadre d'un tournage en juin dernier, de faire quelques tours du Red Bull Ring au guidon de RC213V-S. Ce circuit est situé au milieu des bois, l'endroit est vraiment joli. Le tracé en lui-même est court mais assez intéressant puisque certaines portions sont très larges alors que d'autres sont au contraire très étroites. Le fait qu'il n'y ait qu'une seule trajectoire rend les dépassements assez difficiles. Mais il y a deux ou trois freinages très appuyés où il est possible de passer car la piste le permet. Il y a aussi beaucoup plus de virages à droite qu'à gauche et de très longues lignes droites, le tout accompagné d'un dénivelé plutôt sympa. Il sera intéressant de voir comment notre moto se comporte sur ce nouveau tracé. J'espère que notre travail nous permettra d'y décrocher un bon résultat".

Maverick Vinales,Suzuki-Ecstar : Cette pause estivale m'a permis de reprendre des forces et de me reconcentrer. Je me suis accordé quelques moments de détente, mais je me suis également beaucoup entraîné car je souhaitais être préparé au mieux en vue de la reprise. Nous avons signé de bons résultats en début de saison, mais il nous manque encore un petit quelque chose pour être mieux placé. Nous devons continuer de travailler afin de parvenir à tirer le meilleur de notre moto. Nous avons eu l'occasion de rouler au Red Bull Ring en juillet et mes premières impressions avaient été plutôt positives. Le circuit est très rapide avec de grosses accélérations et des freinages très appuyés. Le moteur y est extrêmement sollicité. Suzuki a grandement progressé sur ce point comparé à l'an passé mais certains de nos concurrents, qui disposent de plus de puissance (Ducati évidemment, NDLR !), y seront plus à leur aise. Nous aurons en revanche un avantage dans les courbes rapides. Je pense que nous devrons jouer là-dessus pour trouver les meilleurs réglages et ainsi tirer notre épingle du jeu".

Andrea Dovizioso, Ducati : à suivre, restez connectés !

Andrea Iannone, Ducati : "Le Red Bull Ring est un tout nouveau tracé, mais nous avons rapidement su y trouver nos marques lors du test mené en juillet. Nous avons toujours été devant durant ces deux journées. Le circuit est très beau et il semble parfaitement convenir à notre Ducati Desmosedici GP. J’ai eu un d’emblée un bon feeling avec la moto sur cette piste, c’est un point extrêmement positif en vue du Grand Prix".

Jack Miller, Honda Marc VDS : Après une pause détente cet été, je suis impatient de reprendre la course en Autriche et de consolider les performances des trois courses précédentes (10ème en Catalogne, 1er aux Pays-Bas et 7ème en Allemagne, NDLR). Je finis la première moitié de la saison d'excellente manière, il sera donc important de maintenir l'élan. Découvrir la piste en Autriche avant ce week-end était important, et je pense être en mesure d'entrer dans un bon rythme de course. Nous devons attendre de découvrir l'allocation des pneus de Michelin, mais la durée de vie des pneus n'a pas été un problème pour moi (certains pilotes ont détruits leurs pneus en seulement 7 ou 8 tours, notamment sur Ducati, ce qui a forcé Bibendum à développer des gommes asymétriques plus résistantes pour ce week-end, NDLR).

Ce sera une course intéressante parce qu'il s'agit d'une piste propice à la puissance. Cela devrait favoriser les motos rouges (les Ducati, NDLR !) un peu plus que notre Honda mais comme toujours, je suis prêt et motivé pour donner le meilleur. D'autant qu'il s'agit de ma première course de l'année à laquelle je me rend avec beaucoup de confiance et à 100% de ma condition physique".

Loris Baz, Ducati-Avintia : "Les vacances ont été bonnes, mais j'ai passé la plupart du temps à m'entraîner dur pour récupérer de la force et de la mobilité dans mon pied avant la seconde moitié de la saison. Bien sûr, j'ai pris quelques jours off pour véritablement me détendre, mais j'ai ensuite repris l'entraînement la semaine dernière (notamment dans le célèbre Ranch de Valentino Rossi, suite à l'invitation lancée n°46 à venir adonner au dirt track avec les pilotes de l'Academy VR46 pendant deux jours, NDLR).

"Je veux commencer en force la seconde moitié de saison, parce que les neuf premières courses ont été assez frustrantes pour nous. On n'a jamais affiché notre véritable potentiel. Je veux retrouver de bonnes sensations dans ma moto et j'ai hâte de commencer le GP d'Autriche, même si je pense que la différence avec les Factory sera trop marquée ce week-end. Sur cette piste, le moteur ainsi que les ailerons seront importants. Quoi qu'il en soit, il faudra qu'on mette la tête dans le guidon pour se battre pour une arrivée dans le top 10. On a la moto pour cela, il faut juste qu'on l'exploite au mieux."

Bradley Smith, Yamaha-Tech3 : La pause de trois semaines a été agréable pour moi. Même si j'ai pris un peu de temps pour me détendre, cela faisait très longtemps que je ne m'était pas entraîné aussi dur pour être prêt à revenir à la place où je dois être dans la seconde moitié de la saison. Cette année a été difficile à certains moments, mais j'espère rebondir, comme je l'ai fait en 2014, afin de terminer ma dernière année avec l'équipe Monster Yamaha Tech3 de manière positive (Smith rejoint KTM l'an prochain, de même que son coéquipier Pol Espargaro, NDLR). Je suis certain que les choses peuvent prendre une meilleure tournure dès ce week-end en Autriche, même si je pense que la course sera très serrée. J'ai bien préparé cette course en m'entraînant récemment avec ma R1M, mais j'ai hâte de rouler dessus avec ma M1 de MotoGP (comme Honda-Repsol, Tech3 n'a pas participé au test MotoGP à Spielberg, NDLR)".

Piero Taramasso - Manager Deux-roues Michelin Motorsport : "Nous avons effectué des tests récemment au Red Bull Ring et on a beaucoup appris sur le comportement des pneumatiques. Le tracé est intéressant avec seulement deux virages à gauche et sept à droite. Nous avons conçu des pneus adaptés à cette configuration particulière (plus durs sur le flanc droit, NDLR). J'espère que nous n'aurons pas des conditions météo aussi difficiles que lors des deux dernières manches. Mais si tel est le cas, nous sommes prêts. C'est toujours une belle expérience de découvrir un nouveau circuit et je suis sûr que les fans autrichiens seront nombreux dans les tribunes pour assister à leur premier Grand Prix depuis près de 20 ans".

Horaires du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2016

Vendredi 12 août

  • Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 2 MotoGP : de 14h05 à 14h50

Samedi 13 août

  • Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50

Dimanche 14 août

  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ Course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00

Les records MotoGP au Red Bull Ring : aucun record officiel pour l'instant, puisque le tracé est nouveau.

        .

        .

        .

        A lire aussi sur le Journal moto du Net

        Essai vidéo Yamaha MT-07 2021

Pour compléter notre essai de la nouvelle Yamaha MT-07 2021, voici la vidéo tournée sur les petites routes entre Marseille, Cassis et la Ciotat.
        890 Duke "tout court" : le roadster KTM perd son R mais pas ses nerfs !

Une petite année après sa 890 Duke R, KTM lance une seconde version de son roadster "maxi-mid-size" à un tarif un peu moins élevé, au moteur un poil moins velu (dispo en A2) et à la selle un soupçon moins haute. Mais la 890 Duke reste très musclée et sophistiquée... Présentation et vidéo.
        Harley-Davidson dévoile ses nouvelles motos 2021

Les Harley-Davidson Street Bob, Fat Boy, Street Glide, Road Glide et Road King évoluent gentiment pour 2021, tandis que la luxueuse gamme Custom Vehicle Operations (CVO) se perfectionne. Présentations.
        Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
        Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
        Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
        Bilan annuel complet 1 commentaire
        Marché moto 2020 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Quelles sont les motos préférées des motards français ? Moto-Net.Com épluche pour ses lecteurs Premium le Top 300 des ventes 2020 en France et classe les meilleurs modèles selon quinze catégories : roadster, trail, néo-rétro, custom, routière, sportive, 125, scooter... et électrique ? Bilan.

        Soutenez le Journal moto du Net

        Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

        ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

        Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

        Calendrier MotoGP 2020

        Reports et annulations : calendrier mis à jour

        Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
        Intersaison : Tests MotoGP
        GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

        Nouvelles dates

        GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
        GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
        GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
        GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
        GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
        GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
        GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
        GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
        GP de France moto 11 octobre : GP de France
        GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
        GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
        GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
        GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
        Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

        Courses annulées

        GP moto des Amériques  GP des Amériques
        GP moto d'Italie  GP d'Italie
        GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
        GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
        GP moto de Finlande  GP de Finlande
        GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
        GP moto du Japon  GP du Japon
        GP moto d'Australie  GP d'Australie
        GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
        GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
        GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

        SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

        • En savoir plus...