• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 11 février 2014

Moto GP : le team officiel Ducati pourrait s'aligner en Open

Moto GP : le team officiel Ducati pourrait s'aligner en Open

Evoquée cet hiver avant d'être officiellement démentie par les dirigeants du team, la possibilité que Ducati engage ses quatre MotoGP au sein de la nouvelle (sous) catégorie Open reprend du poil de la bête suite aux résultats mi-figue mi-raisin signés à Sepang ...

Imprimer

Evoquée cet hiver avant d'être officiellement démentie par les dirigeants du team, la possibilité que Ducati engage ses quatre MotoGP au sein de la nouvelle (sous) catégorie Open reprend du poil de la bête suite aux résultats mi-figue mi-raisin signés à Sepang...

Une option "intéressante"

Selon Paolo Ciabatti, directeur du projet MotoGP de Ducati, cette option est "intéressante", notamment si l'on se réfère aux excellentes prestations réalisées par Aleix Espargaro sur sa FTR-Yamaha (4ème derrière Marquez et les deux M1 officielles).

"Nous allons évaluer toutes les informations que nous avons", poursuit le dirigeant italien (à la droite de Cal Crutchlow ci-contre) en rappelant que le projet initial de Ducati était bien d'aligner trois Desmosedici en catégorie "Factory" et une en "Open" : deux GP14 avec Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow en tant que pilotes officiels, une avec Andrea Iannone dans le team satellite Pramac, et enfin une GP13 dans la nouvelle classe "Open" confiée à Yonny Hernandez (Pramac).

"C’est que nous avions annoncé et c’est toujours notre plan", affirme Ciabatti en faisant référence à un communiqué officiel envoyé par Ducati début janvier, dans lequel les Rouges démentaient élaborer "d'autres plans concernant l'option Open" que ceux initialement prévus avec la moto d'Hernandez.

Mais entre-temps, les ingénieurs et les décideurs ont pu constater en Malaisie que la nouvelle GP14 n'avait pas encore comblé l'écart face aux prototypes Honda et Yamaha. Pire : les Ducati officielles se sont faites déboîter par la "presque M1" d'Aleix Espargaro et n'étaient pas si loin des RCV1000R, les motos développées par Honda pour la classe Open (5 dixièmes entre Crutchlow et Hayden).

D'où cette idée d'aligner les quatre Desmosedici en "Open" afin de profiter d'un règlement moins restrictif du point de vue capacité d'essence (24 litres au lieu de 20 pour les Factory), mais surtout en termes de développement moteur.

Plus d'essence, de moteurs et surtout de possibilités de développement

Pour mémoire, les motos engagés en Open ont l'obligation d'utiliser le boîtier unique mis au point par Magneti Marelli et tous ses logiciels gérant les aides au pilotage. En contrepartie, elles peuvent emporter plus de carburant en course, utiliser un pneu arrière plus tendre et changer 12 fois de moteur dans la saison.

A l'opposé, les motos Factory (Honda RC213V, YZR-M1 et - jusqu'ici - Ducati GP14) peuvent continuer à utiliser leur propres logiciels (installés dans le boîtier Magneti pour faire bonne mesure), mais elles sont restreintes en essence, en gamme de pneus (pas de super tendre) et surtout en moteurs : non seulement leur quota ne s'élève qu'à 5 blocs, mais ils ne peuvent pas être développés en cours de saison car ils sont scellés...

C'est en particulier ce point qui pousse aujourd'hui Ducati à examiner attentivement la solution "Open", car il apparaît évident qu'il lui sera très difficile d'améliorer significativement la moto sans pouvoir intervenir sur le moteur. Comment, par exemple, travailler librement sur la répartitions des masses s'il n'est plus possible de déplacer le V4 faute de pouvoir changer ses points d'ancrage ?

D'après Ciabatti, Ducati devrait définitivement se fixer avant les prochains tests à Sepang, prévus à la fin du mois : "ce n’est pas que je ne veux pas donner de réponse, mais notre moto (la GP14, NDLR) est toute neuve", tempère-t-il en bottant en touche.

"Nous avons eu des réactions positives. Il y a des domaines dans lesquels nous avons encore beaucoup à faire mais Dovi (Andrea Dovizioso, NDLR) n’était qu’à 8 dixièmes du meilleur temps et je pense que c’est positif".

Reste que cette décision ne sera pas simple à prendre, car si sportivement s'engager en Open représente sans doute une opportunité intéressante pour Ducati, en termes d'image ce n'est pas la même donne. Pas sûr en effet que ses sponsors, dont le géant Marlboro, se montrent réellement ravis de ce "déclassement", tout comme les pilotes officiels de la marque Rouge...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 10 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
La sécurité routière belge demande aux automobilistes de faire attention aux motards

Pendant le mois de juillet, 300 panneaux d'affichage de 10 m2 sont disposés sur les routes et autoroutes en Belgique pour sensibiliser les automobilistes à la présence des motards dans la circulation... Explications.
Les nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020 sont prêtes pour la victoire et Euro5

Yamaha profite du passage aux normes Euro5 pour apporter de notables évolutions à sa R1 et sa déclinaison luxe R1M. La plus sensationnelle des Superbike japonaises s'offre également une ligne davantage calquée sur la MotoGP de Rossi. Présentation, explications, tarifs et vidéo.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 3 commentaires
206 vies épargnées grâce aux 80 km/h, selon le ministre de l'intérieur

Le ministère de l'intérieur, en charge de la Sécurité routière, annonce que 206 vies auraient été sauvées grâce à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h depuis un an sur le réseau secondaire. Christophe Castaner en appelle à leurs responsabilités les départements qui préparent le retour aux 90 km/h...
Radars 14 commentaires
Tout ce qu'il faut savoir sur le Simple Fest 2019 de la Mutuelle des Motards

La deuxième édition du Simple Fest aura lieu dans les arènes de Pérols, près de Montpellier (34), du 22 au 24 août 2019. Programme, concerts, horaires : demandez le programme de ce festival de moto, de musique et d'expositions organisé par la Mutuelle des Motards.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2019. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...