• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 juin 2012

Moto GP : la règle des débutants est en sursis...

Moto GP : la règle des débutants est en sursis...

La "Rookie Rule", cette règle interdisant à un débutant d'accéder à une équipe officielle pour sa première année en MotoGP, va selon toute vraisemblance être abrogée prochainement. Ce qui permettrait à Honda d'aligner Marc Marquez aux côtés de Dani Pedrosa en 2013, conformément à la volonté

Imprimer

La "Rookie Rule", cette règle interdisant à un débutant d'accéder à une équipe officielle pour sa première année en MotoGP, va selon toute vraisemblance être abrogée prochainement. Ce qui permettrait à Honda d'aligner Marc Marquez aux côtés de Dani Pedrosa en 2013, conformément à la volonté du HRC et de son puissant sponsor titre, le pétrolier espagnol Repsol.

Honda-Respol exige, Ezpeleta transige, la FIM avalise...

Jusqu'ici opposé à la modification de ce point de règlement destiné à favoriser les teams satellites, Carmelo Ezpeleta semble désormais disposé à faire machine arrière et à modifier - une fois de plus - le règlement MotoGP pour satisfaire aux insistantes demandes de Honda-Repsol.

Le patron de Dorna Sports, le promoteur du MotoGP, a ainsi déclaré en Grande-Bretagne que cette "Rookie Rule" n'avait "probablement plus lieu d'être étant donné les changements qu'a récemment connus la grille de la catégorie reine, avec notamment l'arrivée des CRT (Claiming Rule Team, NDRL) en 2011".

Créée en 2008 pour permettre aux équipes non officielles d'aligner un top pilote avant qu'il ne rejoigne un team d'usine, cette règle a déjà connu plusieurs "ajustements", comme de très nombreuses clauses réglementaires imposées par Dorna et validées sans réserve par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) ces dernières années.

En 2010 par exemple, Ben Spies s'était vu refuser l'accès au team Yamaha Factory (au plus grand bonheur de Tech3 !) en raison de son statut de "rookie", alors qu'Alvaro Bautista a débuté en MotoGP la même année sur une Suzuki officielle au prétexte que le blason d'Hamamatsu ne possédait pas de team satellite.

Officieusement, ce passe-droit accordé à Suzuki permettait aussi au patron de Dorna de conserver les faveurs du constructeur japonais, qui commençait déjà à réfléchir à un possible retrait de la catégorie reine.

Mais pour le coup, on ne peut pas vraiment dire qu'Ezpeleta ait été récompensé pour ses largesses puisque Suzuki s'est retiré des Grands Prix dès la fin de la saison suivante (lire MNC du 18 novembre 2011)...

La voie royale pour Marc Marquez

Interrogé sur les raisons de ce soudain revirement, Carmelo Ezpeleta a précisé que les teams satellites auraient eux aussi plaidés en faveur d'un changement pour assurer "une meilleure répartition des talents" et que l'abrogation de la "Rookie Rule" leur permettrait d'avoir "plus de chances de retenir leurs pilotes", tandis que les teams officiels "auraient davantage de choix".

Une position pour le moins étonnante de la part des teams satellites, dans la mesure où l'annulation de cette règle signifie concrètement que les pilotes les plus prometteurs ne seront plus contraints de débuter en MotoGP via Tech3, LCR, Pramac ou Gresini et chercheront directement à signer un contrat dans les teams d'usine...

En revanche, cette abrogation quasi actée fait bien entendu les affaires des teams officiels, et notamment de Honda qui va pouvoir pallier le départ de Casey Stoner en alignant le jeune espagnol Marc Marquez au sein du HRC, conformément aux exigences de son sponsor titre Repsol qui soutient déjà le chouchou des médias et sponsors ibériques en Moto2 !

Dorna, la FIM, l'IRTA (l'association des teams MotoGP) et la MSMA (l'association des constructeurs MotoGP) seraient en principe d'accord pour que la "Rookie Rule" soit abrogée l'an prochain, mais ils devront "attendre la décision finale de la Commission Grand Prix", rapporte le site officiel du MotoGP.

Ce qui constitue une mascarade d'un fort beau gabarit, puisque cette Commission Grand Prix est composée d'un représentant nommé par... Dorna, la FIM, l'IRTA et la MSMA !

Ou comment les intérêts commerciaux éclipsent les intérêts sportifs d'une discipline qui tourne en rond sans parvenir à séduire de nouveaux partenaires, notamment à cause de son instabilité réglementaire... A suivre de près sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Présentation de la nouvelle moto Triumph Tiger 660 Sport

La nouvelle Tiger 660 Sport marque l'arrivée de Triumph sur le segment des motos trails-GT de moyenne cylindrée à partir du roadster Trident 660. Cette nouveauté de 81 ch, compatible permis A2, sera disponible en février 2022 au prix de 9095 euros. Présentation. 
Horaires et objectifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP 2021



Fabio Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dès ce week-end, alors que les pilotes font leur retour sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix d'Emilie Romagne MotoGP, 16ème course de la saison 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !
Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   
Essais 1 commentaire
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
Présentation de la nouvelle moto néo-rétro Kawasaki Z650RS 2022

Le populaire petit roadster de Kawasaki se décline comme annoncé en version classique Z650RS pour 2022, avec des performances et une partie cycle identiques. Seuls l'habillage et les équipements transforment cette nouvelle moto néo-rétro accessible au permis A2 sous les 8500 euros. Présentation et liste de ses rivales.
 
Roadster 2 commentaires
KTM rappelle ses motos à moteur monocylindre LC4 de 2018 à 2020

Un joint de récepteur d'embrayage défectueux est à l'origine d'une vaste campagne de rappel sur toutes les motos KTM propulsées par le monocylindre LC4 des millésimes 2018 à 2020. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...