• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 26 octobre 2013

Moto GP Japon Qualifs : Lorenzo sort du brouillard

Moto GP Japon Qualifs : Lorenzo sort du brouillard

Jorge Lorenzo s'est offert la pole position du Grand Prix du Japon 2013 lors d'une exceptionnellement longue séance de qualifications MotoGP sur le circuit du Motegi. Bravant des conditions météo dans un premier temps exécrables, le Majorquin place sa Yamaha en position de pointe devant la Honda de Marquez et la Ducati d'Hayden.

Imprimer

Jorge Lorenzo s'est offert la pole position du Grand Prix du Japon 2013 lors d'une exceptionnellement longue séance de qualifications MotoGP sur le circuit du Motegi. Bravant des conditions météo dans un premier temps exécrables, le Majorquin place sa Yamaha en position de pointe devant la Honda de Marquez et la Ducati d'Hayden.

Lorenzo et Marquez tout de suite dans le coup

Suite à l'annulation des premières séances d'essais libres vendredi, puis de celles prévues ce matin en raison du mauvais temps, ces qualifications d'une durée rallongée à 75 minutes ont tout d'abord permis aux pilotes de prendre leurs repères : il s'agissait en effet de leur premier roulage depuis leur arrivée au Motegi (lire MNC du 26 octobre 2013 : pas d'essais, mais des qualifications rallongées) !

GP du Japon : des conditions apocalyptiques…

Déjà ébranlé par le typhon Francisco (lire notamment MNC du 25 octobre 2013), le Japon doit désormais faire face à la menace du tsunami : une vague de "faible ampleur", selon la télévision japonaise, a atteint la côte nord-est samedi matin. Ce tsunami a été engendré par un séisme de magnitude de 7,1 qui a eu lieu dans l'océan Pacifique dans la nuit de vendredi à samedi, à environ 300 kilomètres des côtes.

Une vague de "40 centimètres" a notamment atteint Soma, une ville côtière de la préfecture de la tristement célèbre centrale nucléaire Fukushima qui est située à environ deux cents kilomètres du circuit du Motegi. Aucune victime et aucun dégât ne sont pour l'heure à déplorer.

Plus important encore : aucune réplique d'ampleur n'a été mesurée ou prévue pour l'instant, engendrant par conséquent la levée de l'alerte au tsunami samedi matin.

Des conditions apocalyptiques qui amènent cependant à se poser la question de la pertinence de poursuivre coûte que coûte une compétition de moto…

Une situation inédite et stressante pour les pilotes, à qui il a été demandé de prendre la mesure du circuit sous une pluie battante et de rapidement claquer une pendule pour s'assurer une bonne place sur la grille. Le tout dans l'urgence puisque la direction de course a décidé de procéder de cette façon dans le courant de la matinée. Bonjour l'angoisse dans les boxes, où personne ne savait réellement à quoi s'attendre et comment préparer au mieux les motos…

Débutée sur un bitume complètement trempé, cette séance a toutefois vu les conditions de piste progressivement s'améliorer : bien que le bitume soit resté humide jusqu'au bout, la trajectoire a séché suite aux passages répétés des MotoGP (et avant elles, des Moto3), ce qui a permis de considérablement hausser le rythme dans les dernières minutes.

Jorge Lorenzo s'est montré le plus à l'aise dans ces conditions en bouclant un tour en 1'53.471 dans son 24ème passage, à moins de dix secondes de son record absolu claqué l'an passé sur la piste nippone en 1'44.969. Le Majorquin remporte sa quatrième pole de la saison, sa deuxième consécutive après celle signée en Australie samedi dernier.

Derrière lui, à 0,658 sec, apparaît Marc Marquez, qui s'offre une superbe deuxième place malgré deux séances de "jardinage" sans gravité. Alors qu'il joue sa seconde "balle de match" vers le titre mondial, l'Espagnol ne s'est pas laissé impressionné par les conditions et a fait en sorte de mener sa Honda vers le haut du classement sur les terres de son employeur.

Un programme à géométrie variable !

Nicky Hayden complète la première ligne avec sa Ducati, démontrant une fois encore la compétitivité de la MotoGP italienne dans ces conditions délicates. L'Américain accuse néanmoins un retard d'une seconde sur Lorenzo et devance Dani Pedrosa d'un cheveu : seulement 0,003 sec séparent les deux pilotes !

Valentino Rossi s'est qualifié en cinquième position à 1,261 sec de la pole : contrairement à ce qu'il annonçait jeudi, la pluie n'a pour l'instant pas vraiment profité à l'Italien… Le n°46 précède Dovizioso et Bautista, qui a chuté sans gravité à quelques minutes du drapeau à damiers.

Aleix Espargaro fait honneur à son "titre" de meilleur pilote CRT de la saison 2013 qu'il a obtenu en Australie en se qualifiant au neuvième rang, à seulement un dixième de la Honda semi-officielle de Stefan Bradl. L'Allemand est cependant convalescent suite à sa chute à Sepang qui l'avait contraint à déclarer forfait à Phillip Island. Randy de Puniet est 17ème sur la grille.

Comme expliqué ce matin, les pilotes devraient bénéficier d'une séance d’essais exceptionnelle dimanche matin avant les courses, dont la distance totale ne devrait pas être modifiée. L'organisateur a néanmoins ajouté prudemment que "le programme reste provisoire et sujet à d’éventuels changements suivant l’évolution de la météo".

Moto 2 : Kallio sur le séchant

Mika Kallio a signé sa deuxième pole de la saison lors des qualifications Moto2, la dernière séance d'essais de la journée au Motegi qui s'est déroulée sur une piste pratiquement sèche. Le Finlandais s'élancera demain devant le Belge Xavier Simeon et le Français Johann Zarco.

Pol Espargaro et Scott Redding, respectivement premier et deuxième au championnat, ne pointent qu'en septième et quinzième position sur la grille. Louis Rossi s'est de son côté qualifié au 28ème rang.

Moto 3 : Alex Rins en pole

Très vite le plus rapide malgré l'abondance d'eau sur la piste, Alex Rins a maintenu son avantage et signe sa septième pole de la saison Moto3 2013 avec près d'une seconde d'avance sur Maverick Vinales et Alex Marquez. Luis Salom, leader du championnat avec cinq points d'avance sur Rins, s'est qualifié quatrième.
 
Du côté des Français, Alexis Masbou apparaît à la 20ème place et Alan Techer à la 27ème.

Grille de départ du Grand Prix MotoGP du Japon 2013

  1. Jorge LORENZO Yamaha 1'53.471
  2. Marc MARQUEZ Honda 1'54.129 0.658 / 0.658
  3. Nicky HAYDEN Ducati 1'54.539 1.068 / 0.410
  4. Dani PEDROSA Honda 1'54.542 1.071 / 0.003
  5. Valentino ROSSI Yamaha 1'54.732 1.261 / 0.190
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati 1'55.036 1.565 / 0.304
  7. Alvaro BAUTISTA Honda 1'55.135 1.664 / 0.099
  8. Stefan BRADL Honda 1'55.610 2.139 / 0.475
  9. Aleix ESPARGARO ART 1'55.719 2.248 / 0.109
  10. Yonny HERNANDEZ Ducati 1'55.998 2.527 / 0.279
  11. Cal CRUTCHLOW Yamaha 1'56.058 2.587 / 0.060
  12. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha 1'56.125 2.654 / 0.067
  13. Bradley SMITH Yamaha 1'57.114 3.643 / 0.989
  14. Colin EDWARDS FTR Kawasaki 1'57.297 3.826 / 0.183
  15. Andrea IANNONE Ducati 1'57.347 3.876 / 0.050
  16. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 1'57.540 4.069 / 0.193
  17. Randy DE PUNIET ART 1'57.715 4.244 / 0.175
  18. Hiroshi AOYAMA FTR 1'57.994 4.523 / 0.279
  19. Michael LAVERTY ART 1'58.540 5.069 / 0.546
  20. Luca SCASSA ART 1'58.802 5.331 / 0.262
  21. Claudio CORTI FTR Kawasaki 1'59.617 6.146 / 0.815
  22. Hector BARBERA FTR 1'59.646 6.175 / 0.029
  23. Damian CUDLIN PBM 2'00.982 7.511 / 1.336
  24. Bryan STARING FTR Honda 2'02.712 9.241 / 1.730
  25. Lukas PESEK Ioda-Suter 2'02.932 9.461 / 0.220

Horaires provisoires du Grand Prix du Japon 2013 (à confirmer selon la météo)

Dimanche 27 octobre. Attention : décalage à l'heure d'hiver en France (-1h) ! A 3h00 heure de Paris, il sera 2h00.

  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00 heure locale (2h40 à 2h00 heure de Paris)
  • Départ course Moto3 : 11h00 heure locale (3h00 heure de Paris)
  • Départ Course Moto2 : 12h20 heure locale (4h20 heure de Paris)
  • Départ course MotoGP : 14h00 heure locale (6h00 heure de Paris)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...