• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 mai 2012

Moto GP - France : Lorenzo s'impose devant Rossi

Moto GP - France : Lorenzo s'impose devant Rossi

Jorge Lorenzo a réalisé une course d'exception lors du Grand Prix de France 2012 : sur le mouillé, le Majorquin a collé presque dix secondes à ses plus proches poursuivants, Valentino Rossi et Casey Stoner. L'Italien et l'Australien se sont offerts une incroyable bagarre, dont Rossi est sorti vainqueur pour signer son premier podium depuis un an.

Imprimer

Jorge Lorenzo a réalisé une course d'exception lors du Grand Prix de France 2012 : sur le mouillé, le Majorquin a collé presque dix secondes à ses plus proches poursuivants, Valentino Rossi et Casey Stoner. L'Italien et l'Australien se sont offerts une incroyable bagarre, dont Rossi est sorti vainqueur pour signer son premier podium depuis un an.

Départ : C'est sur une piste détrempée par la pluie qui tombe quasiment sans discontinuer depuis ce matin au Mans que le départ du GP de France est donné. Dani Pedrosa signe le holeshot devant Casey Stoner, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi.

Coup dur pour Randy de Puniet : son ART patine au démarrage sur la grille, part violement sur la droite et entraîne le Français à la chute en pleine ligne droite, devant "son" public !

Le n°14 parvient à repartir avec sa seconde moto pendant que Lorenzo dépasse les deux Honda officielles et s'empare des commandes.

Stoner sent la menace et passe très rapidement son coéquipier pour ne pas perdre le contact avec Lorenzo qui accélère.

Moins rapide que les deux hommes de tête, Pedrosa "bouchonne" Valentino Rossi qui se fait insistant et parvient à doubler. Le n°26 se retrouve aux prises avec Dovizioso, Crutchlow et Bradl qui se tiennent en quelques dixièmes.

A l'aise sur le tracé sarthois, Jorge Lorenzo semble surfer sur le bitume du Mans : l'officiel Yamaha  compte déjà 3,645 sec d'avance sur Casey Stoner au bout de quatre tours ! A l'opposé, son coéquipier Ben Spies - lui aussi victime d'une belle dérobade au départ - est 14ème, avec 21,773 secondes de retard sur Lorenzo.

Le Texan, qui navigue derrière les CRT de Petrucci et Pasini, décide de rentrer aux stands : apparemment victime d'un souci avec la visière de son casque, le n°11 change d'écran et repart. 

Collé dans le dosseret de selle de Stoner, Rossi réalise des merveilles avec la Ducati et signe le meilleur tour en course !

Pour la première fois de la saison, le n°46 voit s'offrir à lui la possibilité de battre le futur retraité australien : hors de question de la laisser passer ! Sauf que Stoner ne s'en laisse pas conter : le n°1 réplique avec un incroyable chrono en 1'45.885 (sur le mouillé au Mans, ça cause !) et prend ses distances avec son "meilleur ennemi".

Lui aussi très actif, Cal Crutchlow dépasse son coéquipier Dovizioso dans la chicane Dunlop, quitte à le tasser au changement d'angle : sacré manoeuvre sur le mouillé ! Dans la foulée, le Britannique se fait insistant sur Rossi, dont le feu rouge (un équipement désormais obligatoire en cas de pluie) semble ne pas fonctionner.

Crutchlow passe la Ducati GP12 de l'Italien dans les premières courbes du circuit, aussitôt imité par Dovizioso qui profite de sa lancée pour taxer son coéquipier !

La réplique de "Dovi" donne des idées à Rossi qui sort le grand jeu pour s'offrir Crutchlow au freinage du Chemins aux Boeufs. Le pilote Ducati compte bien ne pas s'en tenir là et attaque Dovizioso qui lui résiste.

Solidement installé en tête de la course, Lorenzo descend sous les 1'45 pour se mettre à l'abri de la remontée entreprise par Stoner : l'officiel Yamaha possède désormais 3,576 secondes d'avance sur la Honda-Repsol. Suivent Dovizioso, Rossi et Crutchlow qui se battent comme si la piste était sèche ! Un peu plus de 6 secondes plus loin, Pedrosa précèdent le rookie Stefan Bradl tandis que Hayden apparaît au huitième rang à 26,789 secondes du leader.

A dix tours de l'arrivée, Cal Crutchlow "croise l'avant" et part au tapis : le flamboyant pilote Tech3 ne se blesse pas et parvient à repartir, alors que Rossi double son coéquipier avec le panache qui a fait de lui un nonuple champion du monde. Alors qu'il compte à ce moment plus de trois secondes de retard sur Stoner, le n°46 produit son effort et réalise le meilleur tour en course en 1'44.614 !

L'écart entre la Honda n°1 et la Ducati n°46 fond progressivement : à cinq tours de l'arrivée, Rossi est revenu à 1,3 sec de Stoner qui perd un peu de temps en doublant un attardé qui tarde à se ranger pour le laisser passer.

Les deux champions du monde se retrouvent roue dans roue à quatre tours de l'arrivée : l'Italien double l'Australien à l'entrée de la Dunlop, mais Stoner "recroise" la trajectoire et reprend son bien !

Le niveau du baston entre les deux hommes est tel que Dovizioso part à la faute en tentant de suivre : le n°4 repart juste devant son coéquipier, tandis que... Randy de Puniet chute de nouveau !

Arrivée : Transcendé, Valentino Rossi double Casey Stoner sur un changement d'angle, mais Stoner repasse ! L'Italien réitère dans la chicane Dunlop à l'entame du dernier tour, et cette fois l'officiel HRC ne peut pas répliquer : de toute évidence, la Honda RC213V a moins de motricité en sortie de courbe que la Desmosedici GP12.

Conscient de la dangerosité de son rival, "Vale" accélère pour garder Stoner à distance : l'Aussie ne parvient pas à rester dans le sillage du Docteur qui franchit la ligne d'arrivée en seconde position à 9,905 secondes du superbe vainqueur, Jorge Lorenzo.

Dans la ligne droite des stands, Rossi et Stoner se serrent la main et se félicitent mutuellement pour l'incroyable duel qu'ils ont offert aux spectateurs.

Pendant ce temps, "Jorgueuil" savoure son troisième succès au Mans en MotoGP : le Majorquin a dominé son sujet de bout en bout et reprend la tête du championnat du monde par la même occasion : très bonne journée pour le pilote Yamaha !

James Ellison termine la course du Mans en tant que premier pilote CRT avec son ART (Aprilia Racing Technology) devant Mattia Pasini, Aleix Espargaro, Michele Pirro, Yonny Hernandez, Ben Spies, Chris Vermeulen et Ivan Silva. Au classement officieux des CRT, c'est Aleix Espargaro qui domine devant Pasini et son coéquipier Randy de Puniet.

Résultats du Grand Prix de France MotoGP 2012

  1. Jorge LORENZO Yamaha 49'39.743
  2. Valentino ROSSI Ducati +9.905
  3. Casey STONER Honda +11.298
  4. Dani PEDROSA Honda +29.361
  5. Stefan BRADL Honda +32.477
  6. Nicky HAYDEN Ducati +32.842
  7. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +59.759
  8. Cal CRUTCHLOW Yamaha +1'05.152
  9. Hector BARBERA Ducati +1'07.846
  10. Alvaro BAUTISTA Honda +1'13.193
  11. James ELLISON ART +1'26.663
  12. Mattia PASINI ART +1'27.633
  13. Aleix ESPARGARO ART 1 Tour
  14. Michele PIRRO FTR 1 Tour
  15. Yonny HERNANDEZ BQR 1 Tour
  16. Ben SPIES Yamaha 1 Tour
  17. Chris VERMEULEN Suter 2 Tours
  18. Ivan SILVA BQR 2 Tours

Non classés :

  • Danilo PETRUCCI Ioda 4 Tours
  • Randy DE PUNIET ART 6 Tours
  • Karel ABRAHAM Ducati 17 Tours

Classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2012

  1. Jorge LORENZO Yamaha 90
  2. Casey STONER Honda 82
  3. Dani PEDROSA Honda 65
  4. Cal CRUTCHLOW Yamaha 45
  5. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 44
  6. Valentino ROSSI Ducati 42
  7. Stefan BRADL Honda 35
  8. Alvaro BAUTISTA Honda 35
  9. Nicky HAYDEN Ducati 33
  10. Hector BARBERA Ducati 26
  11. Ben SPIES Yamaha 18
  12. Aleix ESPARGARO ART 12
  13. Mattia PASINI ART 6
  14. Randy DE PUNIET ART 6
  15. James ELLISON ART 5
  16. Colin EDWARDS Suter 4
  17. Danilo PETRUCCI Ioda 4
  18. Michele PIRRO FTR 4
  19. Yonny HERNANDEZ BQR 3
  20. Ivan SILVA BQR 1

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Zarco au HRC en 2020 ? Aucune piste "concrète", répond l'ancien pilote KTM

Johann Zarco, mis à pied mardi par KTM un mois après avoir demandé sa rupture de contrat, est pourtant bien présent deux jours plus tard au GP d'Aragon... Ce qui alimente toutes les rumeurs sur l'avenir du talentueux pilote français, comme celle de le voir remplacer Jorge Lorenzo l'an prochain au HRC sur la MotoGP Honda officielle...
Pilotes et équipes 2020 9 commentaires
Quartararo fera-t-il chanter La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon, 20 ans après celle de Laconi ?

Cette semaine marque un anniversaire très particulier pour les fans de Grands Prix moto : les 20 ans de la dernière victoire d'un pilote français en catégorie reine, signée par Régis Laconi en 1999... Fabio Quartararo - né la même année ! - peut-il lui aussi faire entonner La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon ? MNC y croit !
GP d'Aragón 6 commentaires
Rupture Zarco / KTM : les dessous d'un (dés)accord perdant-perdant aux lourdes conséquences...

Mis à pied avant même la fin de sa première saison sur la MotoGP KTM, Johann Zarco se retrouve dos au mur pour 2020... Mais le constructeur autrichien aussi, rappelle KTM France interrogé par MNC ! Le point sur cette situation "Karrément Trop Mauvaise" pour les deux parties.
Pilotes et équipes 2020 27 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

En complément de notre essai complet de la nouvelle R1 2020 sur le circuit de Jerez, MNC a interrogé le directeur de la division moto de Yamaha Motor Europe, Clément Villet. Interview vidéo.
Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.
H2Z : le futur roadster Kawasaki à moteur compressé ?

Kawasaki révèle dans une vidéo de teasing l'arrivée d'un nouvelle moto dans sa série Z, qui sera motorisée par le 4-cylindres à compresseur de sa H2. Cette possible "H2Z" suralimentée risque de malmener les actuels gros bras dans la catégorie des roadsters sportifs...
Nouveautés 2020 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...