• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 mai 2012

Moto GP - France : Lorenzo s'impose devant Rossi

Moto GP - France : Lorenzo s'impose devant Rossi

Jorge Lorenzo a réalisé une course d'exception lors du Grand Prix de France 2012 : sur le mouillé, le Majorquin a collé presque dix secondes à ses plus proches poursuivants, Valentino Rossi et Casey Stoner. L'Italien et l'Australien se sont offerts une incroyable bagarre, dont Rossi est sorti vainqueur pour signer son premier podium depuis un an.

Imprimer

Jorge Lorenzo a réalisé une course d'exception lors du Grand Prix de France 2012 : sur le mouillé, le Majorquin a collé presque dix secondes à ses plus proches poursuivants, Valentino Rossi et Casey Stoner. L'Italien et l'Australien se sont offerts une incroyable bagarre, dont Rossi est sorti vainqueur pour signer son premier podium depuis un an.

Départ : C'est sur une piste détrempée par la pluie qui tombe quasiment sans discontinuer depuis ce matin au Mans que le départ du GP de France est donné. Dani Pedrosa signe le holeshot devant Casey Stoner, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi.

Coup dur pour Randy de Puniet : son ART patine au démarrage sur la grille, part violement sur la droite et entraîne le Français à la chute en pleine ligne droite, devant "son" public !

Le n°14 parvient à repartir avec sa seconde moto pendant que Lorenzo dépasse les deux Honda officielles et s'empare des commandes.

Stoner sent la menace et passe très rapidement son coéquipier pour ne pas perdre le contact avec Lorenzo qui accélère.

Moins rapide que les deux hommes de tête, Pedrosa "bouchonne" Valentino Rossi qui se fait insistant et parvient à doubler. Le n°26 se retrouve aux prises avec Dovizioso, Crutchlow et Bradl qui se tiennent en quelques dixièmes.

A l'aise sur le tracé sarthois, Jorge Lorenzo semble surfer sur le bitume du Mans : l'officiel Yamaha  compte déjà 3,645 sec d'avance sur Casey Stoner au bout de quatre tours ! A l'opposé, son coéquipier Ben Spies - lui aussi victime d'une belle dérobade au départ - est 14ème, avec 21,773 secondes de retard sur Lorenzo.

Le Texan, qui navigue derrière les CRT de Petrucci et Pasini, décide de rentrer aux stands : apparemment victime d'un souci avec la visière de son casque, le n°11 change d'écran et repart. 

Collé dans le dosseret de selle de Stoner, Rossi réalise des merveilles avec la Ducati et signe le meilleur tour en course !

Pour la première fois de la saison, le n°46 voit s'offrir à lui la possibilité de battre le futur retraité australien : hors de question de la laisser passer ! Sauf que Stoner ne s'en laisse pas conter : le n°1 réplique avec un incroyable chrono en 1'45.885 (sur le mouillé au Mans, ça cause !) et prend ses distances avec son "meilleur ennemi".

Lui aussi très actif, Cal Crutchlow dépasse son coéquipier Dovizioso dans la chicane Dunlop, quitte à le tasser au changement d'angle : sacré manoeuvre sur le mouillé ! Dans la foulée, le Britannique se fait insistant sur Rossi, dont le feu rouge (un équipement désormais obligatoire en cas de pluie) semble ne pas fonctionner.

Crutchlow passe la Ducati GP12 de l'Italien dans les premières courbes du circuit, aussitôt imité par Dovizioso qui profite de sa lancée pour taxer son coéquipier !

La réplique de "Dovi" donne des idées à Rossi qui sort le grand jeu pour s'offrir Crutchlow au freinage du Chemins aux Boeufs. Le pilote Ducati compte bien ne pas s'en tenir là et attaque Dovizioso qui lui résiste.

Solidement installé en tête de la course, Lorenzo descend sous les 1'45 pour se mettre à l'abri de la remontée entreprise par Stoner : l'officiel Yamaha possède désormais 3,576 secondes d'avance sur la Honda-Repsol. Suivent Dovizioso, Rossi et Crutchlow qui se battent comme si la piste était sèche ! Un peu plus de 6 secondes plus loin, Pedrosa précèdent le rookie Stefan Bradl tandis que Hayden apparaît au huitième rang à 26,789 secondes du leader.

A dix tours de l'arrivée, Cal Crutchlow "croise l'avant" et part au tapis : le flamboyant pilote Tech3 ne se blesse pas et parvient à repartir, alors que Rossi double son coéquipier avec le panache qui a fait de lui un nonuple champion du monde. Alors qu'il compte à ce moment plus de trois secondes de retard sur Stoner, le n°46 produit son effort et réalise le meilleur tour en course en 1'44.614 !

L'écart entre la Honda n°1 et la Ducati n°46 fond progressivement : à cinq tours de l'arrivée, Rossi est revenu à 1,3 sec de Stoner qui perd un peu de temps en doublant un attardé qui tarde à se ranger pour le laisser passer.

Les deux champions du monde se retrouvent roue dans roue à quatre tours de l'arrivée : l'Italien double l'Australien à l'entrée de la Dunlop, mais Stoner "recroise" la trajectoire et reprend son bien !

Le niveau du baston entre les deux hommes est tel que Dovizioso part à la faute en tentant de suivre : le n°4 repart juste devant son coéquipier, tandis que... Randy de Puniet chute de nouveau !

Arrivée : Transcendé, Valentino Rossi double Casey Stoner sur un changement d'angle, mais Stoner repasse ! L'Italien réitère dans la chicane Dunlop à l'entame du dernier tour, et cette fois l'officiel HRC ne peut pas répliquer : de toute évidence, la Honda RC213V a moins de motricité en sortie de courbe que la Desmosedici GP12.

Conscient de la dangerosité de son rival, "Vale" accélère pour garder Stoner à distance : l'Aussie ne parvient pas à rester dans le sillage du Docteur qui franchit la ligne d'arrivée en seconde position à 9,905 secondes du superbe vainqueur, Jorge Lorenzo.

Dans la ligne droite des stands, Rossi et Stoner se serrent la main et se félicitent mutuellement pour l'incroyable duel qu'ils ont offert aux spectateurs.

Pendant ce temps, "Jorgueuil" savoure son troisième succès au Mans en MotoGP : le Majorquin a dominé son sujet de bout en bout et reprend la tête du championnat du monde par la même occasion : très bonne journée pour le pilote Yamaha !

James Ellison termine la course du Mans en tant que premier pilote CRT avec son ART (Aprilia Racing Technology) devant Mattia Pasini, Aleix Espargaro, Michele Pirro, Yonny Hernandez, Ben Spies, Chris Vermeulen et Ivan Silva. Au classement officieux des CRT, c'est Aleix Espargaro qui domine devant Pasini et son coéquipier Randy de Puniet.

Résultats du Grand Prix de France MotoGP 2012

  1. Jorge LORENZO Yamaha 49'39.743
  2. Valentino ROSSI Ducati +9.905
  3. Casey STONER Honda +11.298
  4. Dani PEDROSA Honda +29.361
  5. Stefan BRADL Honda +32.477
  6. Nicky HAYDEN Ducati +32.842
  7. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +59.759
  8. Cal CRUTCHLOW Yamaha +1'05.152
  9. Hector BARBERA Ducati +1'07.846
  10. Alvaro BAUTISTA Honda +1'13.193
  11. James ELLISON ART +1'26.663
  12. Mattia PASINI ART +1'27.633
  13. Aleix ESPARGARO ART 1 Tour
  14. Michele PIRRO FTR 1 Tour
  15. Yonny HERNANDEZ BQR 1 Tour
  16. Ben SPIES Yamaha 1 Tour
  17. Chris VERMEULEN Suter 2 Tours
  18. Ivan SILVA BQR 2 Tours

Non classés :

  • Danilo PETRUCCI Ioda 4 Tours
  • Randy DE PUNIET ART 6 Tours
  • Karel ABRAHAM Ducati 17 Tours

Classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2012

  1. Jorge LORENZO Yamaha 90
  2. Casey STONER Honda 82
  3. Dani PEDROSA Honda 65
  4. Cal CRUTCHLOW Yamaha 45
  5. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 44
  6. Valentino ROSSI Ducati 42
  7. Stefan BRADL Honda 35
  8. Alvaro BAUTISTA Honda 35
  9. Nicky HAYDEN Ducati 33
  10. Hector BARBERA Ducati 26
  11. Ben SPIES Yamaha 18
  12. Aleix ESPARGARO ART 12
  13. Mattia PASINI ART 6
  14. Randy DE PUNIET ART 6
  15. James ELLISON ART 5
  16. Colin EDWARDS Suter 4
  17. Danilo PETRUCCI Ioda 4
  18. Michele PIRRO FTR 4
  19. Yonny HERNANDEZ BQR 3
  20. Ivan SILVA BQR 1

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

La Honda CB750 Hornet face à ses rivales : en direct de notre essai !
Essai vidéo Moto Morini Seiemmezzo 650 STR et SCR

MNC est brièvement passé au guidon des Moto Morini Seiemmezzo (six et demi en italien) en région Bourgogne, fief de l'importateur SIMA, avec de bonnes surprises à la clé : le roadster STR et le Scrambler SCR cumulent les atouts à prix serré ! Essai vidéo des nouveautés du groupe chinois Zhongneng.
Essai et vidéo Trident 660 : l’entrée haut de gamme de Triumph

Lancée en 2021, la petite Trident 660 connaît un gros succès, notamment en France où elle est la meilleure vente de Triumph. Moto-Net.Com brave le froid pour saisir les points forts et faibles de ce "lovely" roadster au 3-cylindres petit mais costaud, à la partie cycle simple et efficace, et au tarif élevé... au niveau de ses rivaux ! Vidéo et essai MNC.
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Johann Zarco doit concrétiser pour sa troisième saison chez Ducati Pramac

Au tour de l'équipe satellite Ducati-Pramac de lancer sa saison 2023, sur les mêmes bases que la précédente : Johann Zarco et Jorge Martin profitent du soutien direct de l'usine sur leur Desmosedici. Le pilote cannois espère continuer à élever son niveau pour enfin décrocher sa première victoire en MotoGP. Explications et objectifs.
Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Marché moto et scooter : les constructeurs dressent leur bilan 2022

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2022. Marché du neuf en bonne santé malgré le Covid long, marché de l’occasion en ébullition, location mise en avant, stationnement payant, deux-roues électrique, contrôle technique : voici le point de vue des pros.
Mort du cascadeur moto Robbie Knievel

Le cascadeur moto Robert Edwards Knievel II - connu sous le nom de Robbie Knievel - s'est éteint le 13 janvier d'un cancer du pancréas à Reno, dans le Nevada (États-Unis). Le fils du célèbre Evel Knievel avait 60 ans et plusieurs sauts extrêmes à son actif…
Marché moto 2022 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan très, très complet du marché français du motocycle en 2022 ! Voici le sommaire...
John McGuinness, pilote Honda au Tourist Trophy à 51 ans !

Le pilote anglais John McGuinness souffle sur ses 51 bougies le 16 avril prochain, un mois avant d'à nouveau cravacher la CBR1000RR-R de Honda Racing UK sur les routes des courses North West 200 et Tourist Trophy ! Casque bas, "McPint".
Ipone Continental Cup 2023 : gentlemen arsouilles en Royal Enfield

Une coupe réservée aux Royal Enfield Continental GT : l'initiative de l'importateur SIMA peut surprendre, mais suscite au contraire l'intérêt grâce à son joyeux esprit. Cinq dates et quatre circuits sont au programme de la deuxième saison de l'Ipone Continental Cup 2023. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...