• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
VERT
le 16 janvier 2002

Paris - Morvan

Avril 1999Véritable nid à virolos sur des routes enchanteresses,
parsemée de lacs paisibles et de sombres forêts de sapins, le Morvan semble avoir été
créé de toutes pièces pour les motards. Le tout à 1h30 de Paris !

Imprimer
  L E S   R O U T E S
EN BREF

Période
idéale :

Mai/juin, mais l'été est bien aussi. Se méfier du mois de mars, car même s'il fait
beau, les routes peuvent être mouillées dans les bois. Quant à l'automne, c'est
désarmant de beauté, mais réservé à ceux qui ont un point de chute dans le coin car
il fait nuit à 17h…


Engin idéal :

Préférer une cylindrée intermédiaire genre 600, 750, voire 900. Eviter les divisions
Panzer du type 1100 CBR, 1100 ZZR, Pan European, etc. Sur ce genre de tracé,
elles peuvent devenir fatigantes à la longue. Les roadsters se sentiront bien, les
sportives pourront carrément exploser, les sport-GT seront dans leur élément, et les
customs devront concilier angle de chasse et sorties de virages parfois plus serrés que
prévus. Quant aux trails, ils compenseront une partie cycle un peu limite par leurs
bonnes suspensions. A la longue, ça peut être appréciable.


Conseils :

Si comme moi vous êtes paresseux, déhanchez le plus souvent possible lors des prises
d'angles, vous soulagerez vos bras et vos poignets. Par contre, si vous êtes en duo, les
multiples contre-braquages seront inévitables, et ça risque de tirer un peu en fin de
journée…

 VERT

Paris - Morvan

Pour inaugurer cette rubrique Routes, Moto-Net a choisi d'explorer le Morvan. Véritable nid à virolos sur des routes enchanteresses, parsemée de lacs paisibles et de sombres forêts de sapins, cette région semble en effet avoir été créée de toutes pièces pour les motards... Le tout à 1h30 de Paris !

A Paris (Porte d'Orléans), prendre
l'A6 direction Lyon, sortie "Auxerre Nord".

A Auxerre, prendre la N151
direction Nevers/Clamecy.

Route rapide et très agréable, mais méfiez-vous tout de même d'un éventuel radar
entre Courson et Coulanges-sur-Yonne. Si vous arrivez à Coulanges-sur-Yonne
à l'heure du déjeuner, vous pouvez aller à la Grange Batelière, restau situé à la
sortie du bled en direction de Clamecy (à droite, en face de la Fondation
St-Henry, 100 m après le passage à niveau): Menu à 75 FF (11,43 euros) avec
vin, fromage, café et dessert compris. En cas de fermeture, possibilité de manger à la
Poussardière, restaurant situé à Pousseaux, 2 km après Coulanges-sur-Yonne.

A Clamecy, les sensations pointent
le bout de leur nez sur la D951 direction Vézelay, puis sur la D957
direction Avallon.

Vous trouverez sur ce tronçon un bitume nickel, une succession de grandes courbes
rapides, bref, une ambiance de circuit hallucinante pour les possesseurs de sportives ou
sport-GT. Il convient néanmoins de se méfier du train avant un peu léger de certains
roadsters à vocation sportive.

A Avallon, on reste dans un registre
similaire en empruntant la D944 en direction de Lormes.

Là encore, tronçon absolument magnifique, les virolos sont déments et plus rapprochés.

A l'intersection avec la D977 bis,
deux possibilités selon l'état de fatigue du personnel navigant. Les deux vous mènent
à Château-Chinon.

1ère possibilité

Partir à gauche en direction de Vauclaix/Montsauche sur la D977 bis. A Vauclaix,
prendre la D944 à droite, direction Barrage de Panessière/Château-Chinon.
Succession de superbes virages sur une route en bon état. Inutile de s'arrêter aux
abords du Lac de Panessière, le Lac des Settons est prévu au programme. A Château-Chinon,
buvez un coup en sachant quand même que la moto, le Morvan et la bière ne font pas bon
ménage. Pour ceux qui seraient partis très tôt le matin, possibilité de manger au
Vieux Morvan. Le panorama de la salle du restau n'est pas dégueulasse (gauche caviar
oblige : c'était le restau attitré de Mitterrand dans la région), et les tarifs
sont accessibles à toutes les bourses. On peut éviter le Musée du Septennat, à moins
de fantasmer sur les grosses bites en ivoire et autres testicules de girafe incrustées de
diamant !

2ème possibilité

Aller jusqu'à Corbigny par la D977 bis, puis emprunter la D985
jusqu'à Châtillon-en-Bazois. C'est plus tranquille mais loin d'être nul, bien au
contraire. A Châtillon-en-Bazois, partir à gauche en direction de Château-Chinon
par la D978. Attention, il y a parfois un radar à mi-chemin. A part ça, la route
est parfaite, et vous rappellera à certains endroits la D951 évoquée plus haut
entre Clamecy et Vézelay. Avis aux parties cycles rigides assorties de
D207, BT56, etc. ! Sur cette même route, ne manquez surtout pas de prendre de
l'angle dans les enfilades qui vous mènent à Château-Chinon. Car dans cette
perspective réjouissante, la DDE a installé deux voies parfaitement lisses pour votre
plus grand plaisir. Même les moins habitués d'entre-vous y trouveront leur compte.

Quittez Château-Chinon par un tout
petit bout de D944, direction Corbigny/Lormes. A la sortie de Château-Chinon,
empruntez la D37 direction Montsauche-les-Settons. C'est champêtre, pas
fréquenté et carrément magnifique. Les virages n'en finissent pas de se succéder sur
une route qui a cependant mal supporté l'hiver rigoureux 98/99 : restez
vigilants ! N'allez pas tout de suite jusqu'au village de Montsauche. En
effet, le Lac des Settons vaut le déplacement, et même une baignade selon la
saison. Renfilez ensuite votre cuir et roulez jusqu'à Montsauche. A partir de là,
encore deux possibilités pour revenir vers Clamecy.

1ère possibilité

Empruntez la D236 direction Dun-les-Places, puis la D6 direction Lormes,
et enfin la D42 direction Dormessy/Clamecy. L'itinéraire est splendide,
mais un peu technique quand on s'est déjà tapé tout ce qui précède…

2ème possibilité

Depuis Montsauche, prendre la D977 bis jusqu'à Corbigny, puis la D985
direction Dormessy/Clamecy. L'avantage de cet itinéraire réside dans son
équilibre. La D977 bis jusqu'à Corbigny est certes très technique et
requiert des aptitudes certaines au pilotage, mais après vous pourrez jouir de la
fluidité et de la rapidité de la D985 jusqu'à Clamecy. Méfiez vous quand
même de la présence éventuelle d'un radar à Montceaux-le-Comte. A partir de Clamecy,
vous pouvez improviser sur des routes de catégorie "champêtre technique", mais
il se peut que vous préfériez retourner à Auxerre par la N151 (je vous assure
qu'on ne s'en lasse pas !). Ensuite reprendre l'A6 jusqu'à Paris. Si
vous êtes allergiques aux péages, la N6 est jouable par Sens, mais ne
présente pas grand intérêt. Quitte à faire un détour, préférez lui la N19
par Troyes, puis l'A4 jusqu'à la Porte de Bercy.

Benjamin Guillaume

© Moto-Net n°2 -
Avril 1999

 LIRE AUSSI :

Toutes les routes de Moto-Net

 

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Routière 2 commentaires
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 4 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 3 commentaires
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 4 commentaires
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...