• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MONDIAL SUPERSPORT 2018
Paris, le 11 décembre 2017

Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.

Imprimer

Christophe Guyot, team manager du GMT94, confirmait la semaine dernière ses ambitions en Mondial Supersport 2018 avec Mike di Meglio, qu'il fait rouler en endurance mondiale depuis 2016. L'ancien champion du monde 125, vainqueur cette année des 24H Motos du Mans, des 8H d'Oschersleben, des 8H de Slovaquie et du Bol d'Or, remplaçait alors Lucas Mahias, parti disputer le championnat du monde Supersport pour devenir... champion du monde 2017 !

Le "nouveau challenge" du GMT94, triple champion du monde d'endurance (2004, 2014 et 2017) - qui avait déjà aligné David Checa en Mondial Supersport 2006 et 2007 puis en Mondial Superbike 2008 - est donc de faire courir Mike di Meglio en Mondial Supersport sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance, au guidon de la Yamaha YZF-R6 n°94 préparée par le GMT94".

Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

En l'état actuel des calendriers, Mike devra faire une croix sur la course des Pays-Bas le 22 avril (en même temps que les 24H Motos, deuxième épreuve du championnat du monde d'endurance 2017/2018), sur la manche italienne à Imola le 13 mai (le même jour que les 8 Heures du Slovakia Ring ) et sur l'épreuve tchèque le 10 juin (pendant les 8 Heures d'Oschersleben).

"Une équipe d'endurance est plus performante lorsque ses trois pilotes sont engagés dans un programme de vitesse", explique Christophe Guyot : "le GMT94 s'est toujours investi dans la discipline. Après les titres nationaux de Kenny Foray en 2015 (Stock 1000) et de David Checa en 2016 (Superbike), nous ne pouvions manquer l'opportunité de revenir à nos origines, le WorldSBK. C'est le nouveau règlement qui nous a séduits. Il permet à tous les teams d'être compétitifs. Dorna, promoteur du championnat, nous a ouvert la porte et sera conciliant face à un calendrier défavorable cette année. Mike di Meglio est talentueux et motivé. Il s'investit beaucoup pour tenter de surmonter notre apprentissage face à de redoutables concurrents". 

"Bien sûr, je rêve d'abord du titre mondial EWC avec David Checa et Niccolò Canepa", précise de son côté Mike Di Meglio. "J'aimerais tant être le premier pilote sacré à la fois en Grand Prix et en EWC. Avec David en championnat de France Superbike, Niccolò comme pilote d'essais WorldSBK et moi en WorldSSP, nous serons au top. Je devrai manquer quelques courses de WorldSSP en raison du calendrier. C'est dommage, mais nous devons tous apprendre et faire preuve d'humilité même si nos ambitions sont grandes. Je suis hyper motivé, et tellement heureux de renouer avec la vitesse mondiale. Merci au GMT94, à Yamaha, à Dorna et à la FFM, laquelle m'a toujours accompagné. J'espère que nous ferons de belles courses".

Né le 17 janvier 1988 à Toulouse (31), Mike di Meglio, qui s'apprête à fêter ses 30 ans, a commencé les Grands Prix moto 125 en 2003 avant de devenir champion du monde de la discipline en 2008 dès le GP d'Australie. Monté en 250 l'année suivante puis en Moto2 jusqu'en 2015, il devient pilote d'essai MotoGP en 2016 puis intègre le GMT94, qui s'offre son troisième titre de champion du monde d'endurance en 2017.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Ca c'est une belle surprise ! Je suis content de voir que Mike sera là presque toute la saison en Supersport : avec Lucas et Jules ça va nous faire un sacré trio pour briguer les avants-postes ! Même si dans le cas de Mike ça va être un peu plus difficile compte tenu de l'apprentissage express qu'il va devoir faire avec son team du WSSP d'aujourd'hui, nul doute qu'ils ont le talent pour faire quelque chose de bien... Vivement que la saison démarre !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Business 1 commentaire
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 4 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 14 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...