• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 11 avril 2017

Mars équilibre le premier trimestre 2017 du marché moto et scooter

Mars équilibre le premier trimestre 2017 du marché moto et scooter

Le marché français du motocycle, chamboulé par le passage à la norme Euro4 des motos et scooters cet hiver, boucle le premier trimestre 2017 par un mois de mars encourageant : +4,2% en 125 cc et +14,9% en gros cubes ! Chiffres, graphiques et analyses dans ce nouveau le bilan MNC.

Imprimer

Page 1 - Mars équilibre le premier trimestre 2017

À fin février 2017, le marché du motocycle (motos et scooters de plus de 50 cc) affichait en France une pénible mais prévisible baisse de -8% comparé à janvier/février 2016. Un mois plus tard, la situation est entièrement redressée : les ventes au premier trimestre ont progressé de +0,9% ! Que s'est-il passé le mois dernier ?

Moto-Net.Com note tout d'abord que la météo qui influe largement sur la présence des motards sur les routes - et donc dans les concessions - a été favorable : "les températures ont été très printanières tout au long du mois, plaçant mars 2017 au premier rang des mois de mars les plus chauds sur la période 1900-2017", observe Météo France dans son propre bilan mensuel.

"En moyenne sur la France et sur le mois, la température a atteint 11°C, soit 2,3°C de plus que la normale", ont calculé les experts Miami météo. Des gants (obligatoires !) mi-saison pouvaient donc suffire pour aller bosser en scooter ou vadrouiller à moto... ou bien aller acheter une monture toute neuve et la roder dans la foulée !

Si il fallait impérativement s'équiper de gants étanches dans la moitié sud de la France, ce n'était pas nécessaire "de la Bretagne au sud de la Normandie ainsi que des Hauts-de-France aux frontières du Grand-Est, où les précipitations ont été déficitaires". D'après Météo France, l'excédent pluviométrique a tout de même atteint 20% en moyenne sur la France.

Euro4 booste les constructeurs

L'an dernier, les utilisateurs de deux-roues avaient essuyé des conditions météo bien moins clémentes. Mais c'est surtout le gouvernement qui avait plongé le marché moto dans la tourmente puisque faute de validation du "rétrofit", de nombreuses machines de plus de 100 chevaux restaient bloquées dans les concessions depuis le début de l'année...

Aussi faut-il relativiser la "reprise" perçue en mars 2017. D'autant que le mois qui vient tout juste de s'écouler comptait un jour ouvrable de plus que mars 2016 (23 Vs 22), soit 4,5% de temps en plus pour faire immatriculer sa moto en préfecture. Les concessions, elles, sont restées ouvertes le même nombre de jours (23).

On peut néanmoins se satisfaire de la sortie ce printemps de nombreuses nouveautés 2017 : la norme Euro4 a été l'occasion pour les constructeurs de faire évoluer l'ensemble de leurs gammes, voire de révolutionner certains modèles !

Sur le marché des 125 cc, les immatriculations sont reparties à la hausse en mars (+4,2% par rapport à l'an dernier) mais la balance du premier trimestre reste déficitaire : -607 immatriculations (-7%). Si le leader Honda roule très fort, Yamaha et Piaggio n'arrivent pas à suivre et de nombreux constructeurs sont à la peine : toute la seconde moitié du Top 10 est dans le négatif...

Chez les "+ de 125" au contraire, la majorité des compteurs sont dans le vert, à commencer par celui de Kawasaki ! Les marques européennes Triumph, Ducati, KTM et Husqvarna sont également dynamiques. Dans le Top 10, Harley-Davidson et Suzuki sont les seuls à ne pas progresser. Au global, les grosses cylindrées sont en hausse de +14,9% sur mars, +3,9% sur les trois premiers mois.

Le détail et l'analyse complète de l'évolution du marché durant le mois de mars 2017 sont disponibles en pages suivantes pour nos lecteurs premium ou en achat ponctuel : bonne lecture !

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.