• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 13 juillet 2018

Marché moto et scooter 2018 : première mi-temps réussie pour la France

Marché moto et scooter 2018 : première mi-temps réussie pour la France

Le premier semestre 2018 s'est bien déroulé pour le marché français du motocycle : en six mois, 91 520 immatriculations ont été enregistrées (+6,7%). Les 125 cc ont bien accéléré, mais les grosses cylindrées s'illustrent avec leur meilleur score des dix dernières années... Bilan !

Imprimer

Page 5 - Marché + de 125 : 66 060 immats (+4,8%)

Yamaha a légèrement baissé de régime entre mai (2951 immats) et juin 2018 (2832). Par rapport à l'excellent mois de juin 2017 - marqué par l'arrivée du (des) nouveau(x) Tmax 530 -, les Bleus d'Iwata s'inclinent aussi, de -19,7%. Mais ils restent bien plus performants que leurs adversaires !

Au premier semestre en effet, Yamaha a écoulé pas loin de 50% de véhicules en plus que chacun de ses trois principaux adversaires : 12 457 immatriculations pour Yam (-0,9% Vs 1er semestre 2017), contre 8756 pour Honda (+7,2%), 8596 pour BMW (-5,9%) et 8425 pour Kawasaki (-2,4%).

La meilleure vente en France de motocycle de plus de 125 cc reste la MT-07. Le petit roadster, revu pour 2018, se permet de rendre un peu les gaz en juin : 827 immats contre 925 en mai. Ses poursuivantes gardent leur vitesse de "croizière", deux fois inférieure : 415 pour la Z650 et 436 pour la Z900.

Le "roadstar" de Yamaha est de nouveau accompagné par deux coéquipiers au mois de juin : le Tmax et la Tracer 900 s'échangent leurs deuxième et troisième places. Le maxisccooter maxi-adoré des français consolide au passage sa quatrième place au cumul, loin devant ses rivaux : le X-Adv 750 (1134 points pour l'équipe Honda) et Xmax 300 (838 pour Yamaha, encore).

Troisième meilleure vente de Yamaha en France, la Tracer 900 (aidée de sa nouvelle version GT) pique la septième place du général à la R1200GS Adventure. Les deux motos ne jouent pas dans la même catégorie ? Sur le plan tarifaire c'est certain. Et puis la Yam' n'est aussi baroudeuse dans l'âme... Mais pour du moto-boulot-dodo, le match est ouvert !

La MT-09 place une petite accélération au mois de juin (268 immats) et dribble aussi le maxi-maxitrail BMW. Le roadster "maxi-mid-size" sophistiqué et peaufiné en 2018 (version SP !) n'a toutefois pas les jambes pour aller chercher la Zed "neuf sans aides" : 1212 immatriculations en tout pour le Yam-miam, 2113 pour le Kawa-bunga.

À égalité ou presque avec Kawasaki à fin mai 2018 (respectivement 6812 et 6807 immats !), Honda a pris l'avantage juste avant que la mi-temps ne soit sifflée : 8765 à 8569 ! Les Rouges de Tokyo sont d'ailleurs les seuls à avoir progressé au mois de juin : 1944 immats en 2018 contre 1774 en 2017 (+9,6%).

La plus grosse vente de Honda en France est toujours la "petite" CB500F : dans le Top 5 de juin grâce à ses 333 immatriculations, le roadster de - véritable - moyenne cylindrée se rapproche également du Top 5 au cumul, actuellement bouclé par la "grosse" R1200GS.

Au rayon trail justement, on note aussi en queue du Top 15 général la présence de la CB500 version X avec 754 immats. La nouvelle version de la V-Strom 650 n'est pas très loin avec 659 immatriculations, tandis que la haute routière Tracer 700 ralentit légèrement cette année (655 immats). L'Himalayan 410 a proportionnellement beaucoup de succès (514 immats), plus que la Versys 650 (507).

Chez Honda toujours, le X-Adv 750 a réalisé un bon sixième mois : il saute de la 12ème place en mai à la 7ème en juin avec 329 ventes supplémentaires. Le "scootrail" passe devant une certaine R1200GS dont il s'inspire en termes de philosophie (SUV pour citadins pressés), mais reste loin du Tmax avec qui il partage d'autres valeurs essentielles (accessibilité, praticité et facilité).

Pourtant dans le même esprit "baroudeur des villes" que le X-Adv, l'Africa Twin dérape hors du Top 15 en juin. L'arrivée de l'Adventure Sports lui permet toutefois d'améliorer son score au premier semestre : 836 immats cette année contre 735 l'an passé. La version DCT progresse aussi d'une centaine d'immats (655 ces six derniers mois).

Huitième meilleure vente de grosses cylindrée en mai, la CB1000R est remplacée en juin dans le Top 15 mensuel par la GoldWing : 177 nouvelles "GL1800" ont convaincu les motards français. Avec ses 607 immatriculations, le 6-cylindres nippon (toutes versions confondues) s'incline néanmoins face à son homologue allemand monté sur les K1600B, GT et GTL (respectivement 234, 264 et 260 immats).

Deuxième constructeurs de gros cubes au premier semestre 2017, BMW se satisfait de !a troisième place cette année. Grâce à son mois de juin 2018 relativement bon (meilleur que mai, moins bon que juin 2017...), la marque à l'hélice éjecte Kawasaki des deux podiums, au classement mensuel comme au cumul !

Dans la roue de la firme d'Akashi à fin mai, les allemands bouclent finalement ce premier semestre 2018 avec un avantage d'environ 150 unités sur Kawa... mais avec près de 500 longueurs de retard sur leur propre marque inscrite l'an passé, soit 5,9% de volume en moins et 1,5 point de perdu en parts de marché.

Les ventes de R1200GS et Adventure se portent pourtant magnifiquement bien, "danke schön" pour eux ! Avec 1496 et 1162 immatriculations respectives, les maxitrails "Béhème" explosent leurs compteurs 2017, stoppés à 1319 et 998 à la fin du premier semestre.

C'est du côté des petites "Guéesses" que ça coince : les nouvelles F750GS et F850GS ne sont arrivées qu'en mai dans les concessions françaises... Laissant ainsi le champ et la route libres aux Tiger 800 que Triumph renouvelle également en 2018 ! L'été et la rentrée s'annoncent chauds sur ce segment.

Parallèlement, la R1200RT - que les motards français préféraient à la GS il y a encore quelques années - perd aussi le rythme : dans le Top 15 provisoire 2018 à fin mai, elle en sort à fin juin, pour 10 immats (744). Mise à jour en 2017, la série des S1000R, RR et XR (roadster, sportive et "trail") s'essouffle aussi en 2018.

La R nineT et ses quatre déclinaisons (Scrambler, Urban, Pure et Racer) battent également en retraite au premier semestre : sur les six premiers mois de l'année 2017, les cinq néo-rétros totalisaient 1111 ventes en France. Ces six derniers mois, elles en ont récolté 971.

Kawasaki, dont les deux "best-zellers" viennent de souffler leur première bougie, résiste plutôt bien : relégués en quatrième position des ventes françaises de "+ de 125 cc" par BMW au cours du sixième mois, les Verts d'Akashi restent dans la course pour la deuxième place 2018, à 340 longueurs de Honda.

La Z900 profite cette année d'une version A2 pour progresser... Mais cela fait aussi légèrement régresser sa frangine Z650, et les dernières Z800 commercialisées l'an dernier ne sont pas compensées : à fin juin, les deux "Zed" ne sont séparées que d'une seule immatriculation, 2113 à 2112.

Après une entrée très remarquée dans les concessions françaises cet hiver, la Z900RS pointe de nouveau le bout de son phare rond dans le Top 15 de juin avec 163 immatriculations. Elle confirme ainsi son statut de première néo-rétro du marché avec un total de 859 exemplaires écoulés. La XSR900 en comparaison, n'a charmé que 182 français.

Au rayon nouveauté Kawasaki 2018 toujours, les Ninja H2 (des "routières" SX SE en grande majorité) ont fait craquer 217 motards - et crépiter combien de radars ?! - depuis le début de l'année. C'est plus que les Ninja ZX-10R/R (166) ou le ZZR1400 (83)... et à peine moins que la bien plus raisonnable Ninja 400 (252).

Renouvelée l'année dernière, la Z1000SX est en forte baisse : 466 immats au premier semestre 2018 contre 700 sur la même période en 2017. La Vulcans S au contraire, progresse drôlement (450 Vs 362)... Comme si l'arrivée de la Rebel 500 (472 immats) chez Honda profitait aussi à Kawasaki... mais coutait à Harley-Davidson !

Chez le grand spécialiste du custom en effet, les ventes de Street 750 repartent à la baisse (57 immats en six mois...) et celles de la version Rod ne décollent pas (80). Produites en Inde, ces deux machines américaines ne seront pas surtaxées en Europe. Mais leur cote ne devrait pas s'élever pour autant...

Pour éviter de copieuses taxes douanières, les grosses cylindrées actuellement "Made in Milwaukee" (Wisconsin, USA) seront produites en dehors des États-Unis d'ici 2020. En attendant, la firme a décidé de prendre à sa charge les brutales et importantes hausses tarifaires de ces motos sur le vieux continent. Tout est OK ?

Dans le doute ou par précaution, de nombreux "bikers" français se sont rendus le mois dernier chez leur concessionnaire : les ventes ont progressé de +18% par rapport à mai, et d'autant par rapport à juin 2017 ! Au cumul, Harley-Davidson totalise 5321 ventes en France : les bases d'un nouveau record...?

Triumph signe également une remarquable première mi-temps : avec ses 4772 immatriculations, le constructeur anglais maintient quasiment sa part de marché malgré la logique baisse de son best-seller : la Street Triple 765 (S, R et RS confondues) sortie en 2017...

Treizième des ventes du mois de mai 2018 avec 165 immatriculations, le roadster "Designed in England, made in Thailand" est bouté hors du Top 15 français en juin (136 immats). Avec ses 735 immatriculations au total, la Street Triple (pour permis A) occupe la 17ème place du classement "+ de 125" français, la quatrième des "maxi-mid-size". Pour info, la Street Triple 660 (permis A2) en cumule 298.

Les Bonneville T120 et T100 continuent de charmer les "frenchies" : la première a fait carqué 549 motards au premier semestre, la seconde 461. Sans surprise, le succès de la toute nouvelle Speedmaster est plus mesuré : 217 immatriculations pour la plus ricaine des britanniques. C'est autant que la Thruxton R (216) qui entre dans sa troisième année de commercialisation.

Baptisée la Bonneville du 21ème siècle par Triumph, la Speed Triple 1050 profite de la pronfonde refonte de son moteur en 2018 pour reprendre les rênes de la catégorie maxiroadster avec 478 immats, soit 6 de plus que la plébiscitée 1290 Super Duke R. Relancée cette année, la CB1000R monte sur la troisième marche du podium provisoire avec 374 immatriculations... enregistrées en trois mois seulement.

Référence en termes de maxiroadster maxisportif comme on vient de le voir, KTM connait aussi un remarquable succès dans la catégorie maxitrail (maxisportif "ready to race" !) : la 1290 Super Adventure cumule 488 immatriculations depuis le début de l'année (209 pour la plus tempérée 1090 Adventure).

Mais la machine qui a permis aux autrichiens de réaliser un extraordinaire mois de mai 2018 (777 immats !) et un très solide mois de juin (658 immats, +40,6%) est plus menue. Il s'agit de la 790 Duke, meilleure vente des la firme de Mattighofen avec 579 exemplaires écoulés.

L'arrivée ce roadster de moyenne cylindrée dans la gamme Katoche propulse le constructeur dans une autre dimension : avec 3485 ventes au premier semestre, KTM occupe la septième place du classement français (neuvième il y a un an) et devance, d'un rien certes (deux immats !), le généraliste Suzuki...

Septième du mois de juin avec 835 immats (soit 40% de plus qu'en mai, mais 21,2% de moins qu'en juin 2017), Suzuki boucle ce premier semestre 2018 dans le rouge (mauve dans les tableaux MNC) : -0,9%, ou 31 unités qui lui coûtent la septième place du général...

MNC note la percée de la GSX-S750 vers la 10ème place mensuelle avec 204 immatriculations, qui lui permet de rejoindre le Top 15 français 2018 dans l'ultime tournée du premier semestre : 776 immats en tout... contre 1005 il y a un an. Les séries limitées ne font donc pas de miracles.

Pour s'imposer, il faut proposer le bon produit. C'est le cas avec la V-Strom 650 qui déboule à la 12ème place du classement mensuel avec 183 immats et occupe la tête des ventes de trails de moyenne cylindrée. Sur l'ensemble des six premiers mois en revanche, la CB500X garde l'avantage avec 754 immats (Vs 659). Un signal pour la concurrence anglaise et allemande dont les trails sont de plus en plus sophistiqués, donc chers ?

Troisième modèle Suzuki présent dans le Top 15 de juin : la SV650 qui assure à la firme d'Hamamatsu 158 immatriculations supplémentaires. Au total, le petit bicylindre en V compte 640 immatriculations depuis le 1er janvier. C'est 36 de mieux que l'an passé. Mais six fois moins que la MT-07 !

Ducati écope de la moins bonne note du premier semestre 2018 : -7,3% Vs 2017, soit une perte d'un demi point en parts de marché... La firme de Borgo Panigale sortait pourtant cette année des nouveautés importantes. En premier lieu, sa nouvelle Panigale à moteur V4.

Depuis le débute de l'année, 293 Super(be)bike italienne ont rejoint nos routes, ou nos circuits plutôt, tant il devient dangereux - pour le permis plus que pour le pilote ? - de rouler sur route ouverte en France avec un tel engin... Le score de la Panigale V4 est honorable, sans plus : BMW a vendu 155 S1000RR, Aprilia 108 RSV4. Chez les Japonais, on recense 263 YZF-R1/M, 224 GSX-R1000/R, 166 ZX-10R/R et 156 CBR1000RR/SP.

Sorti en avril, le Scrambler 1100 apporte aux Rouges 247 immatriculations, qui ne comblent pas encore tout à fait - ou est à l'origine de - l'érosion des ventes du Scrambler 800 d'une part (389 immats en six mois), du Monster 1200 de l'autre (129 standard et R).

De même, la nouvelle Multistrada 1260 (389 immats) qui remplace progressivement dans les concessions la 1200 (69 immats), peine à contrebalancer la chute de la jeune Multi 950 (178). Attention, le Journal moto du Net prend ici en considération le nombre d'immatriculations, pas le chiffre d'affaires...

Onzième à fin mai, Royal Enfield termine dans le Top 10 de ce premier semestre 2018 en dépassant Husqvarna dans le sixième tour : 1079 immats pour la marque indienne d'origine anglaise, contre 1067 pour la marque autrichienne (groupe KTM) d'origine suédoise.

La Bullet 500 augmente légèrement ses ventes sur les six premiers mois (524 en 2018 contre 488 en 2017). Mais c'est la sortie de l'Himalayan 410 qui élève - à nouveau - Royal Enfield au rang de constructeur majeur avec 514 immatriculations pour le petit trail du bout du monde.

Première historique sur MNC : Indian figure dans le Top 10 mensuel en juin avec 225 immatriculations ! La Scout est en tête des ventes de customs de plus de 1000 cc avec 612 immatriculations, contre 496 pour la Forty-Eight, best-seller de Harley -Davidson !

Sur les six premiers mois de l'année, les "autres" constructeurs ont frôlé les 7000 immatriculations, contre tout juste 5500 sur la même période en 2017 (+26,8%). On recensait dans l'ordre : 1067 Husqvarana (on l'a vu), 956 Indian, 781 Piaggio/Vespa, 540 Kymco, 529 Aprilia, 500 Moto Guzzi, 410 Beta, 381 Benelli, 354 Sherco, 308 Mash, 232 Gas Gas, 173 Moto SPA, 115 Sym, 76 MV Agusta, 58 Montesa, 52 Motorbike, 50 TM, 49 TRS, 41 Ural, 40 Zero Motorcycle, etc.

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !