• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2011
Paris, le 9 janvier 2012

Marcel Driessen : l'image de la marque a fortement rajeuni

Marcel Driessen : l'image de la marque a fortement rajeuni

Avec 10103 immatriculations en 2011, BMW affiche une hausse de +15,4% sur le marché moto en France. Marcel Driessen, directeur de BMW Motorrad France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2011 de la marque allemande et dévoile ses objectifs 2012. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2011 ?
Marcel Driessen, directeur de BMW Motorrad France :
Avec 10 095 immatriculations (10 103 d'après la CSIAM, NDLR), BMW Motorrad progresse de +16% sur un marché à +4%. Ces immatriculations représentent une part de marché de 11,9% sur les plus de 500 cm3. En Europe, seules la France et l'Allemagne connaissent une légère croissance sur le marché du motocycle de plus que 500 cm3, et ce malgré la crise.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
M. D. :
Notre bilan est très positif. Nos performances sont excellentes et nous continuons à progresser sur le marché +500 : nous sommes le premier constructeur européen et nous avons passé le cap de 10 000 immatriculations (contre 8 753 en 2010). C'est historique pour BMW et nous remercierons nos clients et notre réseau pour cette excellente année !

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Série R 1200 (GS, RT et R), F 800 R et S 1000 RR?
M. D. :
Oui, nous sommes très contents. La S 1000 RR est, avec 674 ventes, le leader de sa catégorie et la meilleure vente des sportives. La R 1200 GS (modèle Adventure inclus) est le modèle de la gamme BMW qui se vend le plus au monde, et c'est le cas également en France. La F 800 R se tient très bien comme entrée gamme avec 1021 ventes. Ce sont ces modèles qui nous permettent de conquérir de nouveaux utilisateurs plus jeunes et modifient notre image de marque.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et pourquoi ?
M. D. :
Les F 650 GS et F 800 GS performent selon nous en dessous de leur potentiel. Ce sont des modèles d'entrée de gamme, qui bénéficient comme toutes les BMW de qualités dynamiques exceptionnelles avec un niveau de qualité et de fiabilité très élevé. Malheureusement, elles sont pour l'instant encore méconnues du grand public.

MNC : Les immats ne sont pas tout : comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
M. D. :
Nous sommes très contents de notre année, nos résultats et ceux de notre réseau vont au-delà de nos espérances. Cela nous permet d'investir dans le développement des produits et dans notre réseau, et ce dans un contexte de crise.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2011 (G 650 GS, R 1200 R et K 1600) ont-elles réussi leur première année ?
M. D. :
Complètement, leurs scores sont bien supérieurs à nos prévisions initiales.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2011 ?
M. D. :
IL y en a plusieurs ! Tout d'abord, le succès des K 1600 GT et GTL qui ont fait plus que remplacer la K 1300 GT. Mais aussi notre second doublé consécutif en championnat de France Superbike, la deuxième place en championnat du monde d'Endurance pour notre première saison complète, la domination de la S 1000 RR dans de nombreux essais comparatifs dans la presse et également dans presque toutes les courses en compétition. Pour l'endurance, il nous manque encore un petit peu d'expérience et de la chance...

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
M. D. :
La contrepartie du succès de la K 1600 GT : le manque de disponibilité et des délais importants. Ces derniers seront heureusement résorbés complètement sur le premier semestre 2012.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2011 dans le monde du deux-roues ?
M. D. :
En France, sans doute l'énorme succès du Salon de la moto et du scooter à Paris. D'un point de vue mondial, le décès de Marco Simoncelli...

MNC : Le Salon de la moto effectuait son retour à Paris cette année : quel est votre bilan et quelles améliorations apporteriez-vous à l'édition 2013 ?
M. D. :
D'abord comme je le disais, c'est un succès énorme avec plus de 180 000 visiteurs, soit plus que le salon Intermot en Allemagne. Les stands constructeurs étaient de très haut niveau. Nous avons apprécié l'accueil très chaleureux de l'ensemble de notre gamme de la part des visiteurs. L'image de la marque a fortement rajeuni et nous continuons dans une belle dynamique en nous rapprochant de nos clients et du monde de la moto. Nous notons trois points d'amélioration : il faudra peut être ajouter le lundi pour la visite des professionnels, plus d'espace en général et encore plus de communication autour de l'événement.

MNC : Comment vos nouveautés 2012 (C 600 Sport et C 650 GT, nouvelles versions des S 1000 RR et F 800 R) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
M. D. :
Les évolutions apportées à la S 1000 RR et à la F 800 R vont leur permettre de rester d'actualité sur leurs segments respectifs. Même si les changements sont peu visibles, il s'agit avant tout d'améliorations visant à les rendre plus attrayantes (F 800 R). Sur la S 1000 RR en particulier, les modifications cherchent surtout à la rendre encore plus "exploitable" au niveau des performances. Les scooters ont été accueillis avec beaucoup d'enthousiasme. Ils suscitent de la curiosité de la part de beaucoup de monde et sont très attendus. Notre réseau les attend avec beaucoup d'impatience car il y a une forte demande en magasin pour les essayer.

MNC : En 2012, quels seront vos objectifs ?
M. D. :
En termes de ventes nous souhaitons augmenter les volumes d'au moins 20%, principalement grâce à l'arrivée des scooters. Nous allons poursuivre sur la voie de l'ouverture de la marque vers de nouveaux clients. De plus, nous préparons notre réseau à accueillir les nouveautés produits ainsi que l'adoption d'une nouvelle charte.

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2012 ?
M. D. :
Nous venons d'annoncer la naissance de nos rassemblement GS Days : du 28 avril au 1er mai à Orange, en même temps que la deuxième édition du GS Trophy pour tous les clients GS de tous niveaux. Les Journées BMW Track Expérience ont lieu tout au long de l'année sur les plus grands circuits de France, avec toute notre gamme à l'essai. Ils sont ouverts aux possesseurs de toutes les marques de moto. Notre BMW Expérience Tour avec plus de 20 dates partout en France et 20 motos et scooters à l'essai. Notre rassemblement international à Garmisch Partenkirschen le premier week-end de juillet, où plus de 30 000 visiteurs viennent chaque année. Les courses du championnat de France Superbike et notre engagement national avec le tenant du titre Sébastien Gimbert et, bien sûr, toutes les courses du championnat du monde d'endurance.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2011 ?
M. D. :
BMW Motorrad unstoppable !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.