• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 14 octobre 2014

Marc Marquez s'explique sur son deuxième titre MotoGP

Marc Marquez s'explique sur son deuxième titre MotoGP

En remportant son deuxième titre en MotoGP à seulement 21 ans et 237 jours pour sa deuxième saison en MotoGP , Marc Marquez est devenu dimanche au Motegi le plus jeune double champion du monde en catégorie reine des Grands Prix (lire notre Analyse du GP du Japon ). L'espagnol revient sur son 4ème sacre mondial dans une interview réalisée par son team…

Imprimer

En remportant son deuxième titre en MotoGP à seulement 21 ans et 237 jours pour sa deuxième saison en MotoGP, Marc Marquez est devenu dimanche au Motegi le plus jeune double champion du monde en catégorie reine des Grands Prix (lire notre Analyse du GP du Japon). L'espagnol revient sur son 4ème sacre mondial dans une interview réalisée par son team Honda-Repsol.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile : remporter le titre ou tes dix victoires consécutives en début de saison ?

"A vrai dire, les erreurs que j'avais faites sur les dernières courses (chute éliminatoire à Misano, chute et 13ème place en Aragon, NDLR) me font vraiment apprécier ma victoire dans le championnat du monde parce que la première partie de la saison avait été très bonne mais que le titre semblait vouloir mettre du temps à arriver... J'ai fait quelques erreurs, peut-être à cause d'un excès de confiance étant donné que j'avais beaucoup d'avance. Ces victoires m'ont offert le luxe de pouvoir prendre plus de risques. Mais il est clair que je voulais le titre ici, chez Honda (le circuit du Motegi a été construit par le blason ailé en 1997, NDLR), et c'était fantastique".

Tu as remporté quatre titres sur les cinq dernières années. As-tu l'impression que ta carrière avance très vite ?

Les félicitations des dirigeants du HRC

"Je suis très, très, très heureux !", a déclaré à chaud Shuhei Nakamoto, vice-président du HRC. "J’étais tellement nerveux avant la course. Je tiens à remercier tous les fans de Honda pour leur soutien et tous nos sponsors. Je tiens surtout à remercier Marc pour un nouveau titre de champion du monde".

Interrogé sur les consignes qui auraient pu être données au n°93 avant la course pour qu'il verrouille le titre, Nakamoto a répondu en souriant : "je n’en donne pas, parce que ça ne marche jamais ! Marc est intelligent, il comprend de lui-même et n’a pas besoin de conseil".

De son côté Livio Suppo, directeur du team Honda-Repsol, retient surtout qu'il s'agit de "la première fois de l’histoire que Honda remporte le championnat du monde au Japon et c’est donc vraiment spécial. Marc a fait un travail incroyable, comme toujours. Il a une fois de plus prouvé qu’il était très intelligent, en plus d’être très rapide. Il devait finir devant Vale et Dani et c’est ce qu’il a fait. Il mérite vraiment ce titre, il a fait une saison incroyable et maintenant nous allons savourer les trois dernières courses (Australie la semaine prochaine, suivie de la Malaisie puis de la finale à Valence début novembre, NDLR)".

"Je ne m'en rends pas compte. Pour l'instant je me fais plaisir et c'est le plus important parce qu'on ne sait jamais ce que demain nous réserve. Nous avons remporté le titre et nous allons fêter ça, comme nous le faisons pour chaque victoire. C'est génial de partager cette joie avec le team".

Que retiens-tu de chacun de tes titres ?

"Chaque titre est évidemment particulier, ils ont tous leurs moments. En 125 cc, c'était mon premier titre et c'était toujours très excitant. C'était aussi plus difficile parce que je devais remporter la dernière course. En Moto2, c'était une satisfaction après la colère que j'avais eue suite à ce qui s'était passé l'année d'avant et due au fait que j'avais été blessé pendant cinq mois. Ma première année en MotoGP a été une énorme surprise et ce nouveau titre est là pour remercier Honda de m'avoir permis d'emmener toute mon équipe dans le garage, de réunir tout le monde et de créer une excellente ambiance dans notre box".

Comment as-tu progressé depuis l'an dernier ?

Les impressions d'Emilio Alzamora

"C’est un jour important pour toute l’équipe, pour Honda, pour Repsol et pour tous ceux qui soutiennent Marc. Le championnat a été incroyable. Je retiendrai ces deux-là, le titre de l’an dernier et celui-ci. Marc va maintenant pouvoir fêter ça avec son frère et ses proches", explique celui qui est à la fois le manager et le mentor de Marc Marquez.

"Marc est un pilote très expérimenté mais j’essaye toujours de lui donner des conseils. Cette fois-ci, il savait ce qu’il avait à faire. Nous devions nous concentrer sur le warm-up, trouver un bon rythme et rester calmes avant la course. Il devait faire abstraction de Lorenzo et se concentrer sur Valentino et Dani, et c’est ce qu’il a fait".

"C’était naturel de ressentir de la pression. C’était chez Honda et il y avait les deux erreurs de Misano et d’Aragón. Dans la première partie de la course, il n’a pas pu attaquer comme il le voulait et ça a rendu la course un peu plus compliquée, mais Marc a ensuite fait preuve de beaucoup d’intelligence".

"On essaye toujours de progresser sur tous les aspects mais il est vrai que je me suis bien mieux adapté en termes de package moto-pilote. Nous avons développé le châssis en nous concentrant davantage sur mon style de pilotage et ça m'a aidé à mieux progresser en tant que pilote, sans vraiment vouloir améliorer la moto en elle-même".

Comment vas-tu aborder les trois dernières courses de la saison ?

"Avec l'envie de me faire plaisir. Je sais que le titre de vice-champion est en jeu et que les autres pilotes (Pedrosa et Rossi, actuellement à égalité à la deuxième place, ainsi que Lorenzo qui en est à 3 points, NDLR) vont tout donner, mais je vais me concentrer pour faire de mon mieux et apprécier chaque course".

Où trouveras-tu la motivation pour aller chercher un autre titre l'an prochain ?

"On trouve de la motivation partout, surtout après cette année. Il faut essayer de garder ce niveau et le team m'aidera aussi en me poussant à continuer".

Penses-tu que ton frère Alex remportera le championnat du monde Moto3 ?

"C'est son intention (surtout depuis sa victoire dimanche au Motegi, NDLR) ! Je vais l'aider en l'encourageant du mieux possible. Nous devons surtout lui enlever la pression parce qu'être en tête du classement est une grande source de pression. Il faut qu'il reste serein pour bien gérer la situation mais je sais que la saison est longue et avec encore trois courses, tout peut arriver".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai F900XR : la nouvelle moto Sport GT BMW

En 2020, BMW stoppe la F800GT mais n'abandonne pas pour autant le segment des motos routières sportives de moyenne cylindrée. Le constructeur allemand lance une inédite F900XR inspirée de la S1000XR et déclinée de la F900R... Moto-Net.Com a pu la tester une demi-journée. Compte rendu.
Routière 8 commentaires
Comment regarder les courses MotoGP à la TV en 2020 ?

Pour la deuxième année consécutive, les Grands Prix Moto GP seront diffusés en exclusivité sur Canal+ et sur le player officiel motogp.com. Le Journal moto du Net fait le point sur la grille des programmes et les nouveautés 2020.
MotoGP 2020 20 commentaires
Interview Julien Toniutti : le Tourist Trophy, c'est le MotoGP de la course sur route 

Julien Toniutti est l'une des vedettes du nouveau jeu vidéo de moto TT Isle of Man – Ride on the Edge 2. L'ancien pilote MNC et champion de rallyes routiers nous explique comment il devenu le français le plus rapide au Tourist Trophy et revient sur ses expériences, virtuelles et bien réelles ! Interview vidéo.
Tourist Trophy 1 commentaire
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Essai V-Strom 1050 XT : Suzuki reconfigure son maxitrail 

Le maxi trail Suzuki, relancé en 2013 et revu en 2017, profite de la norme Euro5 pour évoluer de nouveau en 2020. Moteur, électronique, esthétique et aspects pratiques : Moto-Net.Com a testé les nouveautés de la V-Strom 1050 XT. Essai.
Trail 10 commentaires
Triumph délocalise en Thaïlande et prépare de nouvelles motos avec Bajaj

Seules des séries spéciales haut de gamme sortiront désormais de l'usine Triumph d'Hinckley (Royaume-Uni), qui se recentrera sur le développement de ses futures motos. Comme les futures petites et moyennes cylindrées prévues en partenariat avec le géant indien Bajaj ? Explications.
Vie des entreprises 5 commentaires
Harley-Davidson relance la Softail Standard

La Softail Standard fait son retour en 2020 avec le moteur Milwaukee-Eight 107 de 1746 cc, une selle monoplace et un coloris unique noir. De quoi se prendre de nouveau pour Lorenzo Lamas, l'inoubliable interprète du Rebelle sur le chopper Harley-Davidson ! Présentation.
Motos 3 commentaires
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 13 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...