• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 11 juillet 2013

Les ventes de motos et scooters en France sont au plus bas

Les ventes de motos et scooters en France sont au plus bas

Le premier semestre 2013 vient de s'achever sur un triste record : 76 771 immatriculations. C'est, depuis que Moto-Net.Com publie ses bilans, le plus faible volume jamais réalisé par le marché du motocycle en France... Chiffres, graphiques et analyses.

Imprimer

Les ventes de motocycles sont au plus bas

Il y a exactement douze mois, Moto-Net.Com examinait un marché français du motocycle (motos et scooters de plus de 50 cc) à deux "vitesses" : marche arrière chez les 125 cc et point mort chez les grosses cylindrées (lire notre Bilan marché moto du premier semestre 2012).

Au cours du premier semestre 2013 malheureusement, les 125 ont de nouveau reculé "plein gaz", leurs ventes enregistrant une chute de -25,3% ! Or les gros cubes ont eu la mauvaise idée de les suivre : certes, la marche arrière des "plus de 125" s'est faite à allure plus réduite, mais elle atteint tout de même les -13,5%.

Les causes de ces baisses sont multiples : météo désastreuse, formation de 7 heures (depuis 2011 pour les 125), crise de l'emploi, nouveau permis européen (depuis le 19 janvier pour les gros cubes), prix de l'essence élevé, répression routière accentuée, attentisme voire sinistrose, etc.

L'incidence de cet ensemble de facteurs sur les immatriculations est indéniable. Le poids de chacun d'entre eux n'est en revanche pas évident à estimer... Heureusement, ce point sera éclairci sur Moto-Net.Com grâce aux habituels bilans des constructeurs (les premiers paraitront demain !).

Les gros cubes baissent aussi

Parmi les cinq questions - les mêmes pour tout le monde afin de comparer les réponses ! - envoyées cette saison par le Journal Moto du Net aux principaux acteurs du marché, figure celle-ci : "À quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?".

On peut dores et déjà s'attendre à ce que la météo pointe en tête des raisons qui ont entrainé le nouveau repli des ventes de scooters et de motos de "125 cc et plus". Déjà pas bien engageant en 2012, le premier semestre de cette année a littéralement refroidi les potentiels acheteurs !

En effet, le bilan du printemps 2013 de Météo France est limpide : "après un hiver maussade, la France a connu cette année un printemps particulièrement agité, froid et peu ensoleillé. Il s’agit du printemps le plus froid depuis 1987 et l’un des plus pluvieux depuis 1959".

Les deux-roues motorisés ont naturellement pâti de ce temps exécrable et les chiffres du marché le confirment : on a recensé 76 771 immatriculations de motocycles sur les six premiers mois de 2013, contre 92 964 l'an dernier sur la même période, soit un net recul de -17,4%.

Le mois de juin n'a d'ailleurs pas fait exception et boucle le premier semestre d'une bien triste manière : -27,6% chez les 125 et -11,5% chez les gros cubes. Le retour du soleil en ce début juillet permettra-t-il de corriger - un peu - le tir ?

Les concessionnaires eux sont dans les starting-blocks pour la rentrée et espèrent que le Salon de la moto et du scooter qui se tiendra début décembre à la Porte de Versailles (Paris) saura allonger favorablement l'arrière-saison 2013.

Objectif pour les grosses cylindrées dans cette deuxième moitié d'année : repasser le cap des 40000 unités, un score qu'elles n'ont plus atteint depuis quatre saisons... Du côté des 125, on n'ose établir une prévision : le "plancher" des 31000 unités a éclaté à la fin de l'année dernière et les petites cylindrées continuent de plonger. Jusqu'où ?

76 771 immatriculations en six mois

Malgré une sévère chute (-27,6%), Yamaha continue de dominer le marché des motocycles en France avec un total de 12 861 immatriculations. Comme l'an dernier, la firme d'Iwata peut remercier ses scooters qui lui assurent un "max" d'immatriculations : le Xmax et le Tmax sont respectivement en tête des ventes des 125 et des "+ de 125".

Toujours deuxième, Honda suit la tendance générale (-18%) si bien qu'il maintient sa part de marché juste au-dessus des 16%. À l'instar de Yamaha, le numéro un mondial souffre aussi bien en 125 qu'en grosses cylindrées... Les nouveautés 2013 sont arrivées un peu tard, le beau temps aussi !

Kawasaki complète de nouveau le podium en cette fin juin 2013 avec 7205 immats, soit un repli limité à -7,4% par rapport au premier semestre 2012. Les Verts en profitent pour croquer un point de PDM : 9,39%, c'est pas mal quand on ne propose ni 125 ni scooter (maxi ou mini) aux Français !

Quatrième avec 6197 immatriculations en six mois, BMW s'immisce pour la première fois dans le "Top Four", devançant Suzuki de 35 unités ! Les Allemands ne cessent d'étendre leur gamme mais leur arme d'immatriculations massives demeure la R1200GS !

Créditée d'un petit -4,5%, la marque à l'hélice gagne 1,1 point en termes de PDM. Un peu plus et le quatuor japonais ne représentait plus 1 vente sur 2 en France (50,2% exactement), ce qui était d'ailleurs le cas sur l'ensemble de l'année 2012 (49,9% pour rappel !).

En cinquième position donc, Suzuki voit sa descente infernale légèrement ralentir : -16,1% sur le premier semestre, c'est "moins pire" que l'ensemble du marché. Les Jaunes repassent au-dessus des 8% de PDM, grâce à leur GSR 750 et leurs vaillants Burgman, Gladius... qui attendent toujours la relève !

Harley-Davidson et Piaggio ont beau oeuvrer sur des segments diamétralement opposés - custom pour l'un, scooter pour l'autre ! -, tous deux ont relativement bien enduré ce rude semestre : si les immats ont baissés -8,1% chez l'Américain et -7,5% chez l'Italien, leurs parts de marché en France ont légèrement augmenté.

Triumph est le seul "gros" constructeur à avoir amélioré son score en France : 3714 motos ces six premiers mois contre 3577 à la fin du premier semestre 2012. Sa nouvelle Street Triple a conquis le coeur des Français : elle est le seul roadster "européen" de moyenne cylindrée à concurrencer les Japonais sur ce qui reste le coeur du marché "plus de 125".

En léger retrait (-9,7%), KTM profite de l'essoufflement de Ducati (-23,4%) pour s'isoler en neuvième position. La lutte entre ces deux là est toutefois loin d'être terminée : les Autrichiens investissent de plus en plus le secteur des roadsters (390 Duke et bientôt 1290), tandis que Ducati (re)tente sa chance en Super Hypermotard. À croire qu'ils se cherchent !

Peugeot est éjecté du Top 10 et signe un -27,8% qui pourrait être alarmant si le Français ne sortait pas cette année son tout premier trois-roues : le Metropolis 400 ! Comme ses cousins de Pontedera (MP3 LT et Yourban), le tricycle "fabriqué à Mandeure" n'apparait pas sur les tableaux des ventes de motocycles édités par l'Association Auxiliaire de l'Automobile (AAA).

Interrogé par Moto-Net.Com, Piaggio France annonce avoir immatriculé ce premier semestre 2856 MP3 500 LT, 819 Yourban 300, 454 MP3 300 LT, 35 MP3 400 LT et 1 exemplaire du MP3 300 Hybride (en complément des 50 Yourban 125 et 20 MP3 125). Soit un total de 4165 scooters de plus de 125 cc, mais accessibles aux automobilistes. De quoi allécher le Lion de Sochaux !

La seconde marque française, MBK, retrouve sa 15ème place malgré une nouvelle baisse de ses ventes : -13% par rapport au premier semestre 2012. L'usine de Saint-Quentin se consolera en observant que sa part de marché monte très légèrement, et que "son" Yamaha Xmax reste la meilleure vente sur notre territoire.

Soulignons enfin la présence à la 18ème place d'un troisième constructeur tricolore (bleu-blanc-rouge) : Sherco ! La petite marque qui monte (fort, +30,1% !) ne se trouve qu'à six longueur de l'Espagnol Gas Gas bien mal en point (-40,6%).

Les "autres" constructeurs dans leur ensemble ne sont guère mieux lotis et enregistrent un dur -31,9%. Parmi eux se trouvent dans l'ordre : MV Agusta 21ème avec 411 immats en six mois, Husaberg 339, Mash 337, Sky Team 335, Victory 185, LML 169, Royal Enfield 163, Husqvarna 159, HM 148, Hyosung 134, Keeway 131, Yiying, James B et Revatto 105 (chacun), Regal Raptor 85, Gilera 77, Znen 72, Neco 71, Gowinn 66, Jincheng et Zhenhua 61, etc.

Retrouvez tous les chiffres, graphes et analyses du Bilan MNC du mois de juin 2013 dans les pages suivantes...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !