• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAITES VOS JEUX
Paris, le 21 mai 2015

Les pilotes WSBK débarquent à Donington Park

Les pilotes WSBK débarquent à Donington Park

La sixième des treize épreuves du World Superbike 2015 se déroule ce week-end à Donington Park. Les pilotes britanniques qui trustent les premières places au championnat seront très durs à battre, mais nos trois pilotes français sont motivés... Preview.

Imprimer

Depuis son ouverture en Australie, le championnat du monde de Superbike 2015 a été largement dominé par un homme : Jonathan "prosternez-vous, je suis votre nouvelle divinité" Rea. La nouvelle recrue du team officiel Kawasaki a en effet raflé huit victoires et deux deuxièmes places en dix courses, ne laissant filer que 10 points sur les 250 maxi.

À 87 points du leader nord-irlandais, Leon Haslam n'est quant à lui sorti du Top 4 qu'à une seule reprise, lors de la dernière sortie à Imola : à force d'attaquer sur son indocile Aprilia, la "Pocket Rocket" a fini par s'envoler... Heureusement pour lui, les bobos dus à son highside ne devraient pas le gêner pour ses courses à domicile.

Propulsé à la 3ème place du provisoire grâce à son "petit doublé" de secondes places il y a deux semaines en Italie, Tom Sykes semble avoir trouvé les bons réglages sur sa ZX-10R. Le Ninja anglais compte donc parmi les grands favoris dimanche. Rappelons que le champion du monde 2013 a empoché à Donington deux "vrais doublés" en 2013 et 2014...

Quatrième à 5 petits points de "Major Tom", Chaz Davies espère que sa Panigale R ne lui réservera pas de - deux ! - nouvelle(s) mauvaise(s) surprise(s) en Grande-Bretagne. Sa Ducati - d'usine, pourtant - est effectivement tombée en panne lors des deux manches à Imola, empêchant le pauvre Gallois de marquer le moindre point...

Les jeux de Donington Park sont ouverts

Cinquième du championnat et auteur de son premier podium en WSBK lors de la seconde manche italienne, Jordi Torres (Aprilia) visera de nouveau le Top 3 en Angleterre. L'objectif sera le même pour Davide Giugliano (Ducati), de - grand ! - retour à la compétition. Mais deux autres pilotes britanniques seront aussi à surveiller de près...

Alex Lowes peine à régler l'électronique Magnetti Marelli montée sur sa Suzuki depuis trois épreuves, mais il profitera de l'appui des siens - son jumeau Sam en tête ! - pour se transcender. Cinquième du classement Superpole - trusté par les "British" -, Alex a le talent nécessaire pour hisser sa bonne vieille GSX-R aux avant-postes.

Comme "Chazie" enfin, Leon Camier a connu un week-end noir à Imola. Privé de SP2 (phase finale de la Superpole) à cause d'un bouchon de radiateur défectueux, l'unique pilote officiel MV Agusta est tombé en première manche et a du abandonner la seconde. Il cherchera dimanche à améliorer son meilleur résultat 2015 : 8ème à Phillip Island.

Notons pour le "fun" que Jonathan, Tom, Chaz et Alex n'ont pas attendu les courses de dimanche pour s'imposer sur leurs terres : ils représentaient ce matin la Grande-Bretagne aux originaux "Jeux de Donington Park" (courses avec oeuf, courses en sac et à trois jambes) !

La fine équipe GB s'est imposée sur celle du "Reste du monde" composée de Leon Camier (qui réside en Andorre), de l'espagnol Roman Ramos, de l'argentin Leandro Mercado et du "Frenchie" Sylvain Guintoli sur le score de 11 à 7. Leon Haslam, qui devait se préserver, tenait le rôle d'arbitre.

Dans le clan français, Sylvain Guintoli est particulièrement enthousiaste à l'idée de participer à cette sixième épreuve du Mondial Superbike 2015 : marié depuis de nombreuses années à une - très belle - anglaise et père de quatre adorables enfants, "Guinters" a élu domicile non loin de Donington Park.

"J'ai fait quelques bonnes courses à Donington par le passé et il est toujours agréable de courir "à la maison" avec ma famille à proximité", souligne le "Number One" de la discipline. "Beaucoup d'amis vont venir me soutenir ce week-end, alors espérons que nous pourrons leur assurer un beau spectacle".

"Nous avons réussi à nous en sortir dans la première course à Imola et nous en avons retenu quelques points positifs, mais nous n'étions pas vraiment dans le rythme et il nous reste encore quelques étapes à franchir avant que je puisse piloter la CBR comme je le voudrais", prévient toutefois Sylvain.

Allez les Bleus !

Sixième du championnat à 164 points (cent-soixante-quatre points !) de "JR" et à 23 de Jordi Torres, Guintoli n'a obtenu comme meilleur résultat cette année que trois cinquièmes places, mais compte sur de "nouvelles choses à tester à Donington" pour améliorer sa saison.

"C'est vraiment bien que l'équipe travaille si dur et réponde de manière positive", souligne le pilote Honda n°1. Pour "l'aider" à rouler plus vite, il pourra également compter sur son coéquipier au n°60, Michael van den Mark : le champion du monde de Supersport en titre aimerait atteindre le podium, comme à Assen !

Comme bon nombre de pilotes, "j'aime vraiment la piste de Donington", déclare Sylvain, "en particulier le rythme rapide de la première partie et, bien que certains autres pilotes n'aiment pas la dernière section, j'y vois de bonnes opportunités de dépassements et une source de beaucoup de plaisir". Miam, miam !

Randy de Puniet apprécie moins cette ultime portion "Melbourne Loop", greffée au parcours initial afin d'atteindre une longueur suffisante (4020 m au lieu de 3149) pour accueillir des courses de rang international : "je n'aime pas trop les deux derniers virages", avoue-t-il.

Le pilote Suzuki a néanmoins de "bons souvenirs de Donington Park parce que j'y avais remporté ma dernière victoire en Grand Prix en 2005, en 250cc, et que j'étais aussi monté sur le podium en MotoGP en 2009", rappelle le n°14. "C'est une petite piste et je l'aime beaucoup".

Au-delà de la piste, Randy aime aussi "courir en Angleterre car les fans britanniques adorent la moto, ils respectent les pilotes, l'ambiance est toujours géniale et c'est toujours un plaisir de rouler là-bas". La météo y joue également un rôle important : "ce sera peut-être notre première course sur le mouillé !", note-t-il.

Avant tout, Mister de Puniet "espère vraiment que nous pourrons trouver des solutions pour disposer d'un bon réglage de base sur la GSX-R ce week-end et commencer à bosser dès le vendredi matin. Je veux me faire plaisir sur la moto et être en mesure de faire de bonnes courses dimanche", conclut notre deuxième représentant (19ème du classement avec 15 points).

Crédité de 5 points au général (24ème), Christophe Ponsson tentera lui aussi d'augmenter son pécule au sein de sa nouvelle équipe Kawasaki Pedercini. Au lendemain des courses à Imola, le jeune pilote français - à 19 ans, il est le benjamin du plateau - avait déjà hâte de rouler à Donington Park, l'une de ses pistes préférées.

Écarté de la catégorie Superbike en début de saison, Sylvain Barrier roule toujours mais en Superstock 1000 (et championnat italien CIV) aux commandes d'une Yamaha R1. Jérémy Guarnoni, qui suit le même programme, est monté sur le podium en CIV la semaine dernière à Vallelunga.

Florian Marino en revanche ne pourra pas faire résonner la Marseillaise sur le circuit d'outre-Manche : il récupère encore de sa lourde chute à Imola. On compte donc sur ses compatriotes en STK 1000... Ainsi que sur le "Gallic Rooster" Jules Cluzel et Lucas Mahias en Supersport 600 !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

890 Duke "tout court" : le roadster KTM perd son R mais pas ses nerfs !

Une petite année après sa 890 Duke R, KTM lance une seconde version de son roadster "maxi-mid-size" à un tarif un peu moins élevé, au moteur un poil moins velu (dispo en A2) et à la selle un soupçon moins haute. Mais la 890 Duke reste très musclée et sophistiquée... Présentation et vidéo.
Essai vidéo Yamaha MT-07 2021

Pour compléter notre essai de la nouvelle Yamaha MT-07 2021, voici la vidéo tournée sur les petites routes entre Marseille, Cassis et la Ciotat.
Harley-Davidson dévoile ses nouvelles motos 2021

Les Harley-Davidson Street Bob, Fat Boy, Street Glide, Road Glide et Road King évoluent gentiment pour 2021, tandis que la luxueuse gamme Custom Vehicle Operations (CVO) se perfectionne. Présentations.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Marché moto 2020 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Quelles sont les motos préférées des motards français ? Moto-Net.Com épluche pour ses lecteurs Premium le Top 300 des ventes 2020 en France et classe les meilleurs modèles selon quinze catégories : roadster, trail, néo-rétro, custom, routière, sportive, 125, scooter... et électrique ? Bilan.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...