• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHEF OUI CHEF
Paris, le 24 avril 2019

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Dans sa dernière newsletter, Julien Toniutti nous explique pourquoi il est remonté sur une moto en tant qu'instructeur trois mois après son grave accident au Dakar et présente ses projets de reconversion. Questions-réponses.

Imprimer

Deux mois après sa sortie d'hôpital suite à sa grosse chute au Dakar, Julien Toniutti est de retour au guidon d'une moto... comme instructeur. Après avoir encadré des pilotes pendant deux jours ce week-end à Alès (30), le quintuple champion de France des rallyes routiers nous détaille ses projets pour la saison 2019.

Salut Julien, qu'est ce que ça fait d'être de nouveau au guidon d'un moto ?

Julien Toniutti : Ça fait du bien, vraiment ! Chaque année j'encadre quelques roulages au Circuit d'Alès. Même si ces deux jours étaient planifiés depuis longtemps, sortant de période de convalescence, j'ai un peu hésité à les faire. Je ne savais pas trop comment cela allait se passer. Au fond de moi, je savais que je remonterai sur une moto tôt ou tard. Par contre, j'avais de gros doutes en termes de timing. Est-ce que c'était le bon moment ? Est-ce que cela allait accélérer ma rééducation et me redonner de la motivation ? Ou est-ce que j'allais prendre des risques inutilement ? Finalement, après ces deux jours à Alès, je peux dire que c'était le bon choix, et la bonne formule.

La bonne formule ?

JT : Oui ! L'encadrement, c'est vraiment le bon mix pour moi. Quand tu es sur des journées de roulage sur circuit, il y a une ambiance particulière et beaucoup d'échanges d'énergie positive. D'un côté dans la catégorie "expert" il y a les pilotes qui viennent préparer leur saison. Ça transpire la passion, le racing, la gomme chaude et boulochée... Bref, ça donne envie de revenir à mon meilleur niveau et ça nourrit la motivation. De l'autre, dans la catégorie "débutant", il y a tous ces novices à encadrer. Ce sont aussi des passionnés qui ne demandent qu'à apprendre et à suivre tes conseils. Alors c'est vraiment plaisant de discuter avec eux, de transmettre une partie de mon savoir, de ma passion pour la moto, et de les voir progresser au fil des sessions.

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Une fois en piste, quelles ont été tes sensations ?

JT : Quand tu encadres, tu roules "cool". Bon OK, j'ai fait quelques tours avec une Yamaha R1 mais c'était juste pour voir, pour le fun. Pour accompagner les stagiaires, j'ai principalement roulé avec une Yamaha MT-07 100% d'origine. Cela m'a permis de reprendre des sensations sans me soucier du chrono, des réglages, des pneus... Tu mets le cuir, les bottes, le casque et c'est parti ! C'est basique, mais ça me suffit pour le moment.

Comment se présente ta saison 2019 depuis que tu as annoncé que tu n'irais pas au Tourist Trophy cette année ? Est-ce une déception ?

JT : Une déception, oui et non. Oui car ce TT 2019 s'annonçait vraiment bien. Je repartais avec les mêmes motos qu'en 2018, l'entourage et les partenaires restaient les mêmes. Financièrement, certains avaient même rallongé le budget pour me donner un peu plus de marge. Avec les performances de l'an dernier (record français au tour), on avait un accord de principe avec une chaîne de TV pour faire un sujet. Bref, on avait tous les ingrédients pour faire un bon TT. Et à la fois non car avec l'expérience et le nombre de courses que j'ai effectuées dans ma carrière, je sais qu'actuellement je ne suis pas prêt, ni mentalement, ni physiquement, pour prendre le risque rouler au TT. Après l'accident au Dakar, l'hôpital et la période de rééducation m'ont appris à vivre au jour le jour. Aujourd'hui, le plus important, c'est qu'il y a un lendemain. Le soleil se lève à nouveau. Je prends donc de la distance avec les plans du passé. Et puis, il y a d'autres projets qui étaient en attente. Cette année, je vais avoir plus de temps pour m'occuper d'eux.

Justement, quels sont ces projets ?

JT : Ce sont des choses que j'ai déjà faites par opportunité et qui me plaisent vraiment. Le premier projet, qui est déjà en cours et qui me tient vraiment à coeur, est la partie consulting pour un jeu vidéo de moto. Le deuxième, que je vais essayer de développer cette année, est la partie "encadrement", comme ce week-end à Alès. En tant que pilote, c'est important pour moi de transmettre ma passion, d'apprendre aux clients à se faire plaisir à moto, à connaître leur moto, à rouler en sécurité... Il y a déjà quelques dates prévues avec des partenaires (Ipone, Moraco) avec le circuit d'Alès et avec un centre de loisir moto. C'est top ! Je vais voir si c'est possible de remplir un peu plus le calendrier. Le troisième projet, c'est de collaborer plus étroitement avec une marque, soit pour encadrer des road-trips, soit pour des présentations presse - comme lors du lancement en 2013 de la KTM Super Duke R - soit pour des road-shows - comme sur le Yamaha MT Tour en 2016. Avant d'être pilote, j'ai tenu un magasin de motos pendant neuf ans. J'aime bien la relation client, que ce soit avec les concessionnaires, les journalistes ou directement avec les motards.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marc Marquez victime d'une baie vitrée...

Selon le team manager du HRC, le nouveau forfait de Marc Marquez ce week-end à Brno ne serait pas dû à ses trop grands efforts pour reprendre le guidon au plus vite... mais à un bête accident domestique. Explications.
Rossi peut-il atteindre les 200 ce week-end au GP de République tchèque ?

Cap historique en ligne de mire ce week-end au GP de République tchèque pour Valentino Rossi, qui pourrait être le premier à décrocher 200 podiums en catégorie reine à Brno, où il a remporté sa toute première victoire en Grands Prix en 1996... Explications et statistiques.
Bruit moto : la FFMC appelle à respecter les autres

La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres... et ce principe n'autorise pas à casser les oreilles d'autrui avec une moto, un scooter ou un comportement trop bruyants, rappelle la Fédération française des motards en colère (FFMC). Explications.
Lobbying 2 commentaires
Stefan Bradl remplace Marc Marquez à Brno

C'est désormais officiel : Marc Marquez ne sera pas en mesure de rouler pour le GP de République tchèque dimanche à Brno... Explications.
GP de République tchèque 20 commentaires
Nouveaux coloris, Euro5 et améliorations sur les motos BMW 2021

BMW commence la présentation de ses nouvelles motos 2021, qui se fera comme chaque année en deux temps : les nouveaux coloris et les équipements en été, puis les "vraies" nouveautés en automne. Lever de rideau.
Horaires et enjeux du Grand Prix de République tchèque MotoGP 2020

La troisième course du championnat du monde des Grands Prix MotoGP a lieu ce week-end sur le circuit de Brno, en République tchèque. Fabio Quartararo sera-t-il capable d'enchaîner une troisième victoire d'affilée ? Marquez sera-t-il parfaitement remis de ses blessures ? Rossi poursuivra-t-il sur sa lancée ? Présentation, horaires et déclarations.
Honda Adventure Roads 2021 : cap sur l'Islande !

Après la Norvège en 2017 et l'Afrique du Sud en 2019, Honda met le cap sur les paysages spectaculaires de l'Islande pour ses troisièmes Adventure Roads, une randonnée de onze jours dont neuf à moto réservée à 30 possesseurs européens d'Africa Twin. Présentation et programme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...