• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHEF OUI CHEF
Paris, le 24 avril 2019

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Dans sa dernière newsletter, Julien Toniutti nous explique pourquoi il est remonté sur une moto en tant qu'instructeur trois mois après son grave accident au Dakar et présente ses projets de reconversion. Questions-réponses.

Imprimer

Deux mois après sa sortie d'hôpital suite à sa grosse chute au Dakar, Julien Toniutti est de retour au guidon d'une moto... comme instructeur. Après avoir encadré des pilotes pendant deux jours ce week-end à Alès (30), le quintuple champion de France des rallyes routiers nous détaille ses projets pour la saison 2019.

Salut Julien, qu'est ce que ça fait d'être de nouveau au guidon d'un moto ?

Julien Toniutti : Ça fait du bien, vraiment ! Chaque année j'encadre quelques roulages au Circuit d'Alès. Même si ces deux jours étaient planifiés depuis longtemps, sortant de période de convalescence, j'ai un peu hésité à les faire. Je ne savais pas trop comment cela allait se passer. Au fond de moi, je savais que je remonterai sur une moto tôt ou tard. Par contre, j'avais de gros doutes en termes de timing. Est-ce que c'était le bon moment ? Est-ce que cela allait accélérer ma rééducation et me redonner de la motivation ? Ou est-ce que j'allais prendre des risques inutilement ? Finalement, après ces deux jours à Alès, je peux dire que c'était le bon choix, et la bonne formule.

La bonne formule ?

JT : Oui ! L'encadrement, c'est vraiment le bon mix pour moi. Quand tu es sur des journées de roulage sur circuit, il y a une ambiance particulière et beaucoup d'échanges d'énergie positive. D'un côté dans la catégorie "expert" il y a les pilotes qui viennent préparer leur saison. Ça transpire la passion, le racing, la gomme chaude et boulochée... Bref, ça donne envie de revenir à mon meilleur niveau et ça nourrit la motivation. De l'autre, dans la catégorie "débutant", il y a tous ces novices à encadrer. Ce sont aussi des passionnés qui ne demandent qu'à apprendre et à suivre tes conseils. Alors c'est vraiment plaisant de discuter avec eux, de transmettre une partie de mon savoir, de ma passion pour la moto, et de les voir progresser au fil des sessions.

Les nouveaux projets de Julien Toniutti après son accident de moto au Dakar

Une fois en piste, quelles ont été tes sensations ?

JT : Quand tu encadres, tu roules "cool". Bon OK, j'ai fait quelques tours avec une Yamaha R1 mais c'était juste pour voir, pour le fun. Pour accompagner les stagiaires, j'ai principalement roulé avec une Yamaha MT-07 100% d'origine. Cela m'a permis de reprendre des sensations sans me soucier du chrono, des réglages, des pneus... Tu mets le cuir, les bottes, le casque et c'est parti ! C'est basique, mais ça me suffit pour le moment.

Comment se présente ta saison 2019 depuis que tu as annoncé que tu n'irais pas au Tourist Trophy cette année ? Est-ce une déception ?

JT : Une déception, oui et non. Oui car ce TT 2019 s'annonçait vraiment bien. Je repartais avec les mêmes motos qu'en 2018, l'entourage et les partenaires restaient les mêmes. Financièrement, certains avaient même rallongé le budget pour me donner un peu plus de marge. Avec les performances de l'an dernier (record français au tour), on avait un accord de principe avec une chaîne de TV pour faire un sujet. Bref, on avait tous les ingrédients pour faire un bon TT. Et à la fois non car avec l'expérience et le nombre de courses que j'ai effectuées dans ma carrière, je sais qu'actuellement je ne suis pas prêt, ni mentalement, ni physiquement, pour prendre le risque rouler au TT. Après l'accident au Dakar, l'hôpital et la période de rééducation m'ont appris à vivre au jour le jour. Aujourd'hui, le plus important, c'est qu'il y a un lendemain. Le soleil se lève à nouveau. Je prends donc de la distance avec les plans du passé. Et puis, il y a d'autres projets qui étaient en attente. Cette année, je vais avoir plus de temps pour m'occuper d'eux.

Justement, quels sont ces projets ?

JT : Ce sont des choses que j'ai déjà faites par opportunité et qui me plaisent vraiment. Le premier projet, qui est déjà en cours et qui me tient vraiment à coeur, est la partie consulting pour un jeu vidéo de moto. Le deuxième, que je vais essayer de développer cette année, est la partie "encadrement", comme ce week-end à Alès. En tant que pilote, c'est important pour moi de transmettre ma passion, d'apprendre aux clients à se faire plaisir à moto, à connaître leur moto, à rouler en sécurité... Il y a déjà quelques dates prévues avec des partenaires (Ipone, Moraco) avec le circuit d'Alès et avec un centre de loisir moto. C'est top ! Je vais voir si c'est possible de remplir un peu plus le calendrier. Le troisième projet, c'est de collaborer plus étroitement avec une marque, soit pour encadrer des road-trips, soit pour des présentations presse - comme lors du lancement en 2013 de la KTM Super Duke R - soit pour des road-shows - comme sur le Yamaha MT Tour en 2016. Avant d'être pilote, j'ai tenu un magasin de motos pendant neuf ans. J'aime bien la relation client, que ce soit avec les concessionnaires, les journalistes ou directement avec les motards.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 4 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment le CNSR veut empêcher le retour aux 90 km/h

Sous pression face aux manifestations de motards (un peu) et à l'impressionnante mobilisation des Gilets jaunes (surtout), les élus de la République ont voté un assouplissement  des 80 km/h. Sauf que le Conseil national de sécurité routière veut à tout prix empêcher les autorités locales de revenir aux 90 km/h, en énonçant une liste de recommandations techniques et de tracasseries administratives quasiment impossibles à respecter... Explications.
Radars 8 commentaires
Quartararo devance Marquez aux premiers essais libres de Silverstone

Fabio Quartararo continue d'impressionner au guidon de sa Yamaha satellite n°20 du Petronas Sepang Racing Team : seul pilote sous la barre des 2' dès les FP1 du GP de Grande-Bretagne MotoGP 2019, le jeune talent français s'impose devant trois pilotes officiels (Marc Marquez sur Honda, Maverick Vinãles sur Yamaha et Alex Rins sur Suzuki), tandis que son coéquipier Franco Morbidelli clôt le top 5 ! Débrief.
Essais 2 commentaires
[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 se dispute ce week-end à Silverstone... Et c'est sur ce même circuit, il y a 40 ans tout rond, que certains d'entre vous ont pu assister à l'un des plus beaux duels entre les champions Kenny Roberts et Barry Sheene. Avec, pour arbitre, un certain George Fogarty... Remember.
GP de Grande-Bretagne 10 commentaires
Nouveaux coloris Kawasaki pour l'année 2020 

Kawasaki profite de la pause estivale pour dévoiler de nouveaux coloris pour la saison - commerciale - à venir. Les Verts d'Akashi ont repeint les Ninja ZX-10R et Ninja 400, Z1000/R et Z400, ZZR1400, Versys 650 et Vulcan S. Arrêt sur images.
Nouveautés 2020 6 commentaires
West Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S 

La moto électrique LiveWire est la grande nouveauté 2020 pour Harley-Davidson. Cependant, de nombreux "bikers" seront enchantés d'apprendre que la Low Rider S est de retour au catalogue de la firme de Milwaukee, avec un - très - gros moteur thermique. Présentation.
Nouveautés 2020 1 commentaire
Rossi arrive à Silverstone, l'un de ses 5 circuits préférés...

Valentino Rossi et Maverick Viñales, respectivement 5ème et 6ème au classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2019, comptent sur l'aisance de la Yamaha sur le circuit anglais - et son nouveau revêtement - pour briller ce week-end... à condition qu'il fasse beau !
Horaires et objectifs 19 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP 2019 à Silverstone

Horaires et programme du GP de Grande-Bretagne, douzième manche du championnat du monde MotoGP 2019 le 25 août où Jorge Lorenzo, pilote le plus victorieux sur le circuit de Silverstone, devrait enfin reprendre le guidon de sa Honda officielle...
Horaires et objectifs 2 commentaires
Fondation Fabrice Miguet LE MIG : notre champion est toujours présent !

Un an déjà que Fabrice Miguet nous a quittés, mais l'esprit du MIG demeure grâce à la fondation qui porte son nom. Interrogé par Moto-Net.Com, son président Michel Ducret présente les nombreux projets en cours : une statue à Chambois, la restauration de motos, le sponsoring de jeunes pilotes, etc.
Eugene Laverty pilotera une BMW officielle en WorldSBK 2020

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Eugene Laverty, dont le - grand - retour en World Superbike est contrarié par des blessures... Son potentiel et sa motivation restent néanmoins intacts et lui permettent de signer pour 2020 avec le team officiel BMW SMR, à la place de Markus Reiterberger. Explications.
Portugal - Portimão 1 commentaire

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...