• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 2 avril 2010

Les deux gros bras... de fer !

Les deux gros bras... de fer !

Quand une Harley se la joue canaille pour faire du gringue aux motards européens et qu’une Triumph sort des chromes XXL pour appâter les amateurs d'américaines, ça donne forcément un duel riche en testostérone ! Quel gros bras s'impose ? Essai comparatif.

Imprimer

Pas de saison pour la frime !

Ce ne sont pas quelques degrés en dessous de 0 qui refroidissent les ardeurs des vrais bikers ! Moto-Net.Com a donc ressorti les casques jets - mais pas les santiags - pour écumer les villes et les campagnes aux guidons de ces deux cruisers anglo-saxons : Harley-Davidson Fat Bob et Triumph Thunderbird.

 Duel Harley-Davidson Fat Bob vs. Triumph Thunderbird : Les gros bras... de fer !

Mais qu'entend-on réellement par "cruiser" ? C'est assurément une conception américaine de la moto qui consiste à se traîner la b... circuler paisiblement au guidon d'une grosse machine valorisante, une manière de naviguer sur la route comme on le ferait nonchalamment à la barre d'un beau voilier...

Or au moment où la répression routière bat son plein et où la moto est particulièrement dans le collimateur des autorités, c'est une approche qui se défend de plus en plus. Mais que choisir : l'américaine Fat Bob apparue fin 2007 dans le catalogue Harley-Daidson, ou la toute nouvelle anglaise Thunderbird 100% inédite ?

A la conquête de l'Oncle Sam

En baptisant sa nouveauté 2010 "Thunderbird", Triumph fait renaître une fameuse appellation qui remonte à 1949 ! Mais cette nouvelle moto n'a rien à voir avec ces ancêtres, ni même avec les dernières T-Bird et T-Bird Sport des années 1990/2000. Ces dernières, qui se donnaient des airs de roadsters rétro, étaient mues par le moderne et pétillant 3-cylindres 900 cc de la marque.

 Duel Harley-Davidson Fat Bob vs. Triumph Thunderbird : Les gros bras... de fer !

Le nouveau gros cruiser de 339 kg (poids tous pleins faits) ne fait donc que reprendre ce nom pour mieux séduire la clientèle américaine, pour qui l'appellation Thunderbird évoque plein de bons souvenirs.

Outre les Triumph de la belle époque, "l'Oiseau de Tonnerre" (en français dans le texte) est aussi associé à un modèle mythique de Ford des années 50. Ce qui n'est pas innocent de la part du constructeur anglais, qui entend bien titiller Harley-Davidson sur son propre terrain.

13 petits centimètres cube

Treize petits centimètres cube séparent nos deux cruisers du jour. C'est dire si la cible visée par la Thunderbird est bien la firme de Milwaukee. Toutefois, l'anglaise n'opte pas pour le V-twin normalement de rigueur sur ce type de moto : elle se singularise en se dotant d'un tout nouveau bicylindre parallèle de 1 597 cm3 calé à 270°.

 Duel Harley-Davidson Fat Bob vs. Triumph Thunderbird : Les gros bras... de fer !

Malgré les ailettes de refroidissement qui ornent ses cylindres, ce bloc s'avère très moderne dans sa conception, avec notamment un refroidissement liquide et une injection électronique particulièrement évoluée.

La Fat Bob, quant à elle, fait partie des premières productions de la marque US à être sorties directement avec le nouveau "big block" de 1 584 cm3. Avec son look de crapule, sa bonne garde au sol et ses deux disques de frein avant, elle est conçue pour répondre à des attentes et à une utilisation européennes.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.