• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Barcelone (Espagne), le 11 juillet 2015

Les 24H de Barcelone vues de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

Les 24H de Barcelone vues de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

A 15 heures précises, sous le soleil brûlant de Catalogne, les 50 équipages des 24 Heures de Barcelone 2015 ont pris le départ pour en découdre pendant 24 heures sur le circuit de Catalunya.

Imprimer

A 15 heures précises, sous le soleil brûlant de Catalogne, les 50 équipages des 24 Heures de Barcelone 2015 ont pris le départ pour en découdre pendant 24 heures sur le circuit de Catalunya.

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

La Honda CBR 1000 RR SP officielle n°11 prend d'emblée le commandement des opérations mais ça pousse fort derrière dès le départ...

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

La Suzuki 1000 GSX-R n°3 du team Suzuki Catala Truck Express 89 et la Yamaha R1 n°4 de Yamalube Folch Endurance 1 ne se laissent pas impressionner et jouent au chassé-croisé durant cette première heure de course, la Suzuki devançant la Honda et inversement, tout en étant au coude à coude avec la Yamaha n°4.

De son côté, la kawasaki ZX-10R du team CC Motos Racing, partie aux mains de Sergio Nangeroni, reste prudemment à sa place en début de course, entre la 24 et la 26ème position. Le tableau de marche prévu par le team manager Matthieu Ferret est de ne pas de tout casser tout de suite et de jouer la régularité !

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

Derrière les trois premiers équipages "mondiaux" qui trustent les trois premières places, on retrouve le premier Superstock en quatrième position du général : l'équipe de la Kawasaki ZX-10R n°71 des élèves du Monlau Repsol Technical scholl 2 se battent comme des diables pour tenter d'atteindre le trio de tête !

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

Quelques chutes sont à déplorer durant cette première partie de course et notamment un abandon sur casse moteur de la Kawasaki ZX-10R n°37 (photo) du Team Olive Moto Endurance qui avait obtenu la quatrième place aux essais qualificatifs.

A 18h00, après trois heures de course, les positions n'ont pas bougé en tête de course mais ça remue derrière ! La ZX-10R de CC Racing Compétition commence a grappiller quelques places, si bien qu'aux alentours de 18h30, la voici en 17ème position aux mains de Pierre Lemos !

Les 24H de Barcelone de l'intérieur : c'est parti pour 24 heures torrides !

15ème aux alentours de 19 heures, elle est désormais 13ème à deux tours du 10ème... L'ambiance est au beau fixe chez CC Motos Racing Endurance, mais le sang froid est de rigueur : il reste encore près de 20 heures à tenir et il va falloir savoir les gérer pour continuer à faire payer la régularité.

Avec des moyens modestes, c'est un tour de force auquel doit faire face l'équipe CC Moto Racing Endurance, équipée en Dunlop D211 slics "normaux" (moins chers que les pneus spécifiques "endurance", Dunlop KR, mais qui procurent un grip moins avantageux sur la longueur et handicapent quelque peu les pilotes.

"Je suis mort !", nous annonce Pierre Lemos à la fin de son relai : "c'est super stressant moralement de savoir qu'on n'a pas le grip optimum par rapport à d'autres. Je me suis fait doubler à l'exter' à un moment et je ne pouvais pas accélérer davantage, la moto bougeait de partout, je la sentais partir... C'est hyper fatiguant de rouler comme ça", conclut-il avant d'aller se ressourcer au paddock.

Il est maintenant 20 heures passées, la soirée s'annonce paisible côté paddock mais sur la piste c'est la guerre comme toujours... MNC montera la garde cette nuit pour vous relater dès que possible la suite des événements : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Comment et pourquoi se protéger du bruit à moto

La pratique de la moto expose fréquemment l'ouïe à un niveau sonore supérieur au seuil recommandé pour conserver une bonne audition. Bruits du moteur, sifflements du vent et autres turbulences aérodynamiques doivent être filtrés, surtout sur longs trajets. MNC fait le point et compare plusieurs bouchons d'oreilles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...