• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA SENT LES RILLETTES
Paris, le 30 avril 2020

24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou une annulation ?

Les 24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou l'annulation ?

La 43ème édition des 24 Heures Motos aura-t-elle lieu fin août ? Ou plus tard en 2020 ?! L'organisateur veut y croire naturellement, malgré l'interdiction par le gouvernement d'organiser de grands événements avant septembre et les pénibles incertitudes concernant l'évolution de la pandémie de Covid-19...

Imprimer

Ce mercredi 28 avril à l'Assemblée nationale, le premier ministre Edouard Philippe présentait "la stratégie nationale du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19" qui sera mise en oeuvre à compter du 11 mai.

"Le déconfinement, c’est le retour de la vie sociale", précisait e chef du gouvernement. Mais ce retour se fera de manière progressive ! Dans un premier temps, les déplacements à plus de 100 km du domicile resteront limités et les activités sportives ne pourront être qu'individuelles.

De même, "les grandes manifestations sportives, culturelles (...), les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5000 participants et font à ce titre l’objet d'une déclaration en préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre".

Cette décision est lourde de conséquences puisque le chef du gouvernement siffle la fin de la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football. Il place également en suspens la 43ème édition des 24 Heures Motos... À quelques jours près ?!

Initialement, la célèbre épreuve d'endurance moto sarthoise devait se disputer les 17 et 18 avril 2020. Ce week-end s'annonçait joyeusement chargé pour les fans de sport moto avec la tenue d'un Grand Prix en Argentine et du World Superbike aux Pays-Bas, mais le sinistre coronavirus a tout bouleversé.

 Les 24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou l'annulation ?

Décalée aux 5 et 6 septembre en raison de mesures prises contre la propagation du Covid-19, la 43ème édition des 24 Heures moto se retrouvait programmée deux semaines avant le Bol d'Or - pas génial -, puis deux semaines également avant les 24 Heures Autos : impossible !

Pour permettre à l'ACO de gérer convenablement ses deux prestigieuses courses d'endurance, leurs fédérations et promoteurs ont convenu d'avancer l'épreuve moto d'une semaine, du 29 au 30 août... À moins d'une improbable dérogation, les 24 Heures Motos devront donc être reportées une troisième fois !

Jamais deux sans trois ?

"Suite à la présentation par le premier ministre Edouard Philippe du plan de déconfinement envisagé en France à partir du 11 mai, sous certaines conditions sanitaires, nous poursuivons en collaboration avec nos partenaires le travail de toutes les hypothèses possibles pour la tenue des événements sportifs sur nos circuits dans les mois à venir, fait savoir l'ACO à ses "amis" Facebook.

"La priorité reste bien évidement la sécurité de tous. Les conditions pouvant évoluer, nous n'écartons aucune piste et nous nous adapterons dans le respect des directives gouvernementales". L'organisateur devra également tenir compte du calendrier - très - provisoire du championnat du monde d'endurance...

À ce jour, le Bol d'Or (le second de la saison 2019-2020 !) est toujours censé se dérouler les 19 et 20 septembre au Castelet, tandis que la finale de 8 Heures à Suzuka est prévue le 1er novembre. Les 24H du Mans pourraient donc se disputer en octobre... Problème : le circuit n'est pas disponible !

En octobre les 24 Heures Camions, les Demoiselles du Bugatti, la Motors Cup et les journées Inter Ecuries sont au programme au Mans... Le casse-tête continue donc pour l'organisateur des 24 Heures Motos, ainsi que pour les participants et spectateurs. Affaire à suivre sur MNC, restez connectés... et #RestezChezVous !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Stefan Bradl remplace Marc Marquez à Brno

C'est désormais officiel : Marc Marquez ne sera pas en mesure de rouler pour le GP de République tchèque dimanche à Brno... Explications.
Les inquiétudes du futur patron de Rossi en MotoGP

Razlan Razali, patron de l'équipe Yamaha Petronas-SRT, avoue avoir douté de sa future recrue Valentino Rossi après sa première course décevante au GP d'Espagne, mais le retour du Docteur sur le podium au GP d'Andalousie a rassuré le dirigeant malais ! Bilan.
Marc Marquez réopéré à l'épaule : nouveau forfait en vue à Brno ?

Non, les pilotes MotoGP ne sont pas des surhommes... Marc Marquez doit se rendre à cette douloureuse évidence alors qu'il passera les prochaines 48 heures en observation à l'hôpital de Barcelone, où son humérus droit a de nouveau été opéré suite aux efforts trop importants réalisés pendant sa précédente convalescence. Explications.
Nouveaux coloris, Euro5 et améliorations sur les motos BMW 2021

BMW commence la présentation de ses nouvelles motos 2021, qui se fera comme chaque année en deux temps : les nouveaux coloris et les équipements en été, puis les "vraies" nouveautés en automne. Lever de rideau.
L'usine MBK de Yamaha, premier producteur de deux-roues motorisés en France

A l'arrêt pendant deux mois en raison du coronavirus, MBK Industrie tourne de nouveau à plein régime : ses 544 salariés assemblent jusqu'à 22 motos XSR700 par heure sur les chaînes de Saint-Quentin (02), signale fièrement son propriétaire Yamaha. Explications.
Horaires et enjeux du Grand Prix de République tchèque MotoGP 2020

La troisième course du championnat du monde des Grands Prix MotoGP a lieu ce week-end sur le circuit de Brno, en République tchèque. Fabio Quartararo sera-t-il capable d'enchaîner une troisième victoire d'affilée ? Marquez sera-t-il parfaitement remis de ses blessures ? Rossi poursuivra-t-il sur sa lancée ? Présentation, horaires et déclarations.
 Bilan des 80 km/h : doit mieux faire... ou différemment ?

Deux ans plus tard, la baisse de la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central a-t-elle atteint son objectif de 300 à 400 vies épargnées par an ? Non : le bilan officiel de la Sécurité routière fait état de 349 morts évitées… en 20 mois. Explications et réflexions.
Radars 3 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...