• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA SENT LES RILLETTES
Paris, le 30 avril 2020

24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou une annulation ?

Les 24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou l'annulation ?

La 43ème édition des 24 Heures Motos aura-t-elle lieu fin août ? Ou plus tard en 2020 ?! L'organisateur veut y croire naturellement, malgré l'interdiction par le gouvernement d'organiser de grands événements avant septembre et les pénibles incertitudes concernant l'évolution de la pandémie de Covid-19...

Imprimer

Ce mercredi 28 avril à l'Assemblée nationale, le premier ministre Edouard Philippe présentait "la stratégie nationale du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19" qui sera mise en oeuvre à compter du 11 mai.

"Le déconfinement, c’est le retour de la vie sociale", précisait e chef du gouvernement. Mais ce retour se fera de manière progressive ! Dans un premier temps, les déplacements à plus de 100 km du domicile resteront limités et les activités sportives ne pourront être qu'individuelles.

De même, "les grandes manifestations sportives, culturelles (...), les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5000 participants et font à ce titre l’objet d'une déclaration en préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre".

Cette décision est lourde de conséquences puisque le chef du gouvernement siffle la fin de la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football. Il place également en suspens la 43ème édition des 24 Heures Motos... À quelques jours près ?!

Initialement, la célèbre épreuve d'endurance moto sarthoise devait se disputer les 17 et 18 avril 2020. Ce week-end s'annonçait joyeusement chargé pour les fans de sport moto avec la tenue d'un Grand Prix en Argentine et du World Superbike aux Pays-Bas, mais le sinistre coronavirus a tout bouleversé.

 Les 24 Heures Motos 2020 : vers un troisième report ou l'annulation ?

Décalée aux 5 et 6 septembre en raison de mesures prises contre la propagation du Covid-19, la 43ème édition des 24 Heures moto se retrouvait programmée deux semaines avant le Bol d'Or - pas génial -, puis deux semaines également avant les 24 Heures Autos : impossible !

Pour permettre à l'ACO de gérer convenablement ses deux prestigieuses courses d'endurance, leurs fédérations et promoteurs ont convenu d'avancer l'épreuve moto d'une semaine, du 29 au 30 août... À moins d'une improbable dérogation, les 24 Heures Motos devront donc être reportées une troisième fois !

Jamais deux sans trois ?

"Suite à la présentation par le premier ministre Edouard Philippe du plan de déconfinement envisagé en France à partir du 11 mai, sous certaines conditions sanitaires, nous poursuivons en collaboration avec nos partenaires le travail de toutes les hypothèses possibles pour la tenue des événements sportifs sur nos circuits dans les mois à venir, fait savoir l'ACO à ses "amis" Facebook.

"La priorité reste bien évidement la sécurité de tous. Les conditions pouvant évoluer, nous n'écartons aucune piste et nous nous adapterons dans le respect des directives gouvernementales". L'organisateur devra également tenir compte du calendrier - très - provisoire du championnat du monde d'endurance...

À ce jour, le Bol d'Or (le second de la saison 2019-2020 !) est toujours censé se dérouler les 19 et 20 septembre au Castelet, tandis que la finale de 8 Heures à Suzuka est prévue le 1er novembre. Les 24H du Mans pourraient donc se disputer en octobre... Problème : le circuit n'est pas disponible !

En octobre les 24 Heures Camions, les Demoiselles du Bugatti, la Motors Cup et les journées Inter Ecuries sont au programme au Mans... Le casse-tête continue donc pour l'organisateur des 24 Heures Motos, ainsi que pour les participants et spectateurs. Affaire à suivre sur MNC, restez connectés... et #RestezChezVous !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...