• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 16 novembre 2021

Léger mieux pour le marché moto et scooter en octobre 2021

Léger mieux pour le marché moto et scooter en octobre 2021

Les ventes de motocycles en France ont augmenté de +2,3% en octobre 2021 (Vs 2020). Le marché profite d’une belle météo automnale et d’une amélioration de la situation sanitaire d’une part, et de l’autre résiste à la baisse du moral des français et à la hausse des prix... celle de l’essence notamment. Bilan.

Imprimer

Page 1 - Léger mieux en octobre 2021

Avec respectivement 5005 immatriculations (contre 4834 en octobre 2020 et 4994 en octobre 2019) et 9179 immats (Vs 9036 et 9575) en octobre 2021, les secteurs 125 cc et "gros cubes" du marché français de la moto et du scooter confirment leur très bonne santé.

Comparé à septembre 2021 cette fois, les "huitièmes de litre" ont logiquement vu leurs ventes en France décroître de -14 %, et les machines de "0,15 à 2,5 litres" (!) ont suivi la même tendance avec une baisse de -13 %. Le marché du motocycle est saisonnier, MNC ne vous apprend rien.

"Les conditions anticycloniques ont dominé durant le mois d’octobre", note Météo France dans son dixième bilan de l’année 2021, "favorisant un très bel ensoleillement sur l’ensemble du pays, dans une ambiance souvent assez fraîche durant la première quinzaine mais plus douce en seconde partie de mois".

Bien moins humides et un soupçon moins fraîches que l’an dernier, les routes et rues de France ont incité les motards et scootéristes à acheter une nouvelle monture... quand cette dernière était disponible, car les conséquences du Covid-19 continuent de brider certains vendeurs !

Contrairement au ciel, tout n’est pas bleu pour les deux-roues, loin s’en faut. Les pénuries de matières premières, les difficultés d’acheminement et le rythme effréné des ventes depuis le début de l’année - peuvent-ils s’en plaindre ? - génèrent des ruptures de stocks au sein des réseaux.

Combien de ventes ont été loupées le mois dernier ? Les lecteurs MNC Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son (im)pertinence ! - savent que ni Moto-Net.Com, ni les constructeurs ne se risquent à quantifier ce manque à gagner... Autant essayer de mesurer l’impact d’un salon !

Un autre facteur précisément chiffré en revanche par l’INSEE, peut expliquer la stagnation des 125 cc (par rapport à l’année 2019 "normale") et le repli des grosses cylindrées (Vs 2019 toujours) : le moral des français, reparti à la baisse en octobre. Voilà qui a sans aucun doute limité les achats de machines utilisées pour le pur plaisir ou pour le boulot en complément de l’auto et des transports en commun.

La situation s’améliore sur le plan sanitaire certes, mais le recours conseillé - voire obligatoire - à une troisième dose de vaccin et la menace d’une cinquième vague en Europe a également diminué la confiance des français en l’avenir. En cause également : le coût de la vie...

"En octobre, la part des ménages qui considèrent que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois est en très forte hausse. Le solde correspondant gagne 17 points et atteint son plus haut niveau depuis 2012, calcule l’INSEE, ajoutant que le nombre de ménages "estimant que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois sont eux aussi plus nombreux en octobre".

Les français qui surveillent leurs dépenses remetteraient à plus tard l’achat d’une nouvelle moto ou d’un nouveau scooter ? D’autant que ces engins fonctionnent en majorité à l’essence, un bien dont le prix s’enflamme ses derniers mois.

Cela limite nécessairement les envie de mettre du "gros gaz" et pourrait favoriser l’électrique... si seulement il existait davantage de produits : sur le marché actuellement, on trouve peu d’équivalents 125 cc et quasiment rien en "gros cubes".

Le détail et l'analyse complète de l'évolution du marché durant le mois d’octobre 2021 sont disponibles en pages suivantes pour nos abonnés Premium : bonne lecture !

Découvrez l’abonnement MNC Premium

Marre des pubs intrusives ? Ça tombe bien, nous aussi ! Nous vous proposons de les éradiquer : pour à peine le prix d'un ticket à gratter (encore perdant !) par mois, abonnez-vous à MNC Premium pour lire nos infos sans publicités, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations au GP de France, WorldSBK, 24 Heures Motos, etc.), sans oublier les cadeaux et réductions chez nos partenaires !

Offre exceptionnelle : Pour vous convaincre de nous rejoindre et soutenir notre indépendance, la rédaction MNC vous permet de consulter gratuitement et en intégralité son Bilan marché moto et scooter de l’année 2019.

.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !