• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN
Paris, le 14 août 2008

Le team Kawasaki France s'impose

Le team Kawasaki France s'impose

Quatrième épreuve du championnat du monde d'Endurance, la manche allemande se révèle l'occasion idéale de faire un état des lieux avant le Bol d'Or : les favoris ont offert un finish haletant et Michael Schumacher y a joué le participant surprise !

Imprimer

Avec six rendez-vous seulement cette saison (24 H du Mans le 19 et 20 avril, 6 H d'Albacette le 10 mai, 8 H de Suzuka le 27 Juillet, 8 H d'Oschersleben le 9 août, Bol d'Or le 13 et 14 Septembre et 8 H de Doha le 8 Novembre), le "championnat du monde FIM Qtel d'Endurance" laisse peu de chances de rattraper un mauvais résultat à ses participants.

Or, la chute de Julian Mazuecos dès les premiers tours des 24 heures du Mans (lire Moto-Net.Com du 19 avril 2008) et le choix de Kawasaki France de ne pas s'engager pour la course de Suzuka ont laissé le champs libre à l'incontournable équipe du SERT (Suzuki Endurance Racing Team) qui, la veille de la course allemande, contenait aisément le team Yamaha Austria Racing, lui aussi victime d'un abandon sur chute au Mans (lire Moto-Net.Com du 19 avril 2008)

Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben

Autant dire que la lutte s'annonçait âpre pour les pilotes et équipes concurrentes des hommes de Dominique Méliand et de leur GSX-R préparée aux petits oignons ! D'emblée les pilotes du team TKF (Julian Mazuecos, Ivan Silva et Erwan Nigon) et ceux du YART (Igor Jerman, Steve Martin et Steve Plater) s'affichèrent comme de sérieux prétendants à la victoire contre la Suzuki n°1 emmenée par Matthieu Lagrive, Julien Da Costa et Vincent Philippe. Malgré la blessure à la cheville de ce dernier, le trio champion du monde en titre s'emparera finalement de la pole position, mais la n°11 et la n°7 suivent de très près sur la grille !

Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben

Une grille composée des habituels permanents, mais dans laquelle se greffe quelques pilotes des différents championnats allemands et surtout la Honda n°77 du team Holzhauer Racing Promotion pilotée par Martin Bauer, Matthias Von Hammerstein et un certain Michael Schumacher ! Devançant l'étonnante GSX-R d'AM Moto Racing Compétition (10ème aux dernières 24 Heures du Mans), l'équipe du "Baron Rouge" ne se contenta pas de faire de la figuration et trusta le top 10 en essais (1er en catégorie Open), avant que des soucis mécaniques sur la 1000 CBR ne contraignent l'équipage à l'abandon peu après la mi-course.

Si Schumacher et son équipe - que dire du public ! - furent certainement déçus de ce dénouement, l'honneur allemand sera cependant sauf grâce aux premières places des BMW officielles engagées en catégorie Open (12ème et 13ème au classement général) !

Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben

Quant aux favoris, la formidable empoignade dessinée durant les essais se concrétisa pendant la course : prenant la tête au bout de quatre heures de course, suite à la chute de Matthieu Lagrive sur la Suzuki du SERT, la Kawasaki n°11 finira par s'imposer au terme de ces 8 heures d’Oschersleben, avec un tour d'avance sur Yamaha Austria Racing et deux tours sur la Suzuki du SERT !

L'occasion de renouer - enfin - avec le succès pour la firme d'Akashi qui compte quand même huit titres de champion du monde en endurance et qui signe là son premier succès de la saison ! Une victoire qui permet à l'équipe TKF de revenir à 35 points du SERT, encore solide leader avec 31 points d'avance sur le team Yamaha Austria Racing.

Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben

Derrière les trois équipes de pointe se placent la Yamaha Phase One Endurance, dont les pilotes Damian Cudlin, Graeme Gowland et Sébastien Scarnato n’ont pas pu résister à la remontée de la Suzuki officielle dans la dernière heure de course. YMES Folch Endurance se classe cinquième de la course pour sa première saison seulement en Endurance et Maco Moto Racing Team enregistre son meilleur résultat de la saison : Warwick Nowland et Jason Pridmore se classent sixième sur la Yamaha slovaque.

Septième, la Suzuki de AM Moto Racing confirme sa bonne forme entrevue au Mans par une domination valorisante sur des teams de pointe, comme le RMT 21, les hommes du Diablo 666 Bolliger Kawasaki, l'équipe La Fortezza Amadeus X-One et surtout le Qatar Endurance Racing Team IJT qui avait profité du soutien Junior Team Le Mans Sud pour scorer une belle huitième place aux 24 heures du Mans 2008 (lire Moto-Net.Com du 20 avril 2008)

Le team Kawasaki France s'impose à Oschersleben

Fabrice Auger, pilote du team AM Moto Racing aux côtés de Sullivan Hernandez et Pierre Guersillon revient pour Moto-Net.Com sur les moments clés de la course :

"Après un départ prudent - pour ne pas risquer un retour à la poussette après un premier tour suicide ! - nous pointons à la douzième place au terme de la première heure. Nos relais s’enchaînent, nous roulons tous les trois sur un très bon rythme, en tirant le maximum du plein d'essence pour parvenir à boucler 39 tours. Lors de mon troisième et dernier relais à 21H, la nuit tombe doucement et cela me permet de trouver plus facilement mes repères, compte tenu que nos essais de jeudi avaient été abrégés. Nous nous emparons de la 7ème position, place que nous conserverons jusque sous le drapeau à damier à 23H", relate le pilote, heureux de cette belle performance !

Un état d'esprit que certains teams permanents ne partageront malheureusement pas : Endurance Moto 38 a été retardé par la grosse chute de William Grarre et termine hors des points, tandis qu' Endurance Moto 45 a perdu ses chances de podium Superstock sur des soucis de train avant. Quand à Bolliger Switzerland, c'est l'abandon - moteur cassé - après une heure de course seulement, alors que l'équipe pointait en septième position.

Prochaine étape : le Bol d'Or les 13 et 14 septembre prochain à Nevers Magny-Cours (lire Moto-Net.Com du 29 juillet 2008) pour une course de 24 heures, couverte dans son intégralité et en direct du circuit par Moto-Net.Com ! D'ici là... restez connectés !

Classement général des 8 heures d'Oscherleben :

  1. Team Kawasaki France (EWC n°11) : Silva Alberola Ivan / Mazuecos Julian / Nigon Erwan
  2. Yamaha Austria Racing Team (EWC n° 7) : Jerman Igor / Martin Steve / Plater Steve
  3. Suzuki Endurance Racing Team (EWC n°1) : Philippe Vincent / Lagrive Matthieu / Da Costa Julien
  4. Phase One Endurance (EWC n°3) : Gowland Graeme / Cudlin Damian / Scarnato Sebastien
  5. YMES Folch Endurance (EWC n°4 ) : Ribalta Daniel / Valcaneras Pedro Luis
  6. Maco Moto Racing Team (EWC n° 14) : Nowland Warwick / Pridmore Jason
  7. AM Moto Racing Competition FRA EWC (n°110) : Hernandez Sullivan / Guersillon Pierre / Auger Fabrice
  8. RMT 21 Racing (EWC n°21) : Seidel Matti / Mikskovsky Tomas
  9. Diablo 666 Bolliger Kawasaki (EWC n°666) : Hutchins James / Cudlin Alexander / Weynand Michael
  10. La Fortezza Amadeus X One (EWC n°9) : Tessari Paolo / Holmes Gruy William / Aldrovandi Alessio
  11. Qatar Endurance Racing Team IJT (STK n°95) : Al Naimi Mashal / Al Mannai Rashid / Delhalle Anthony
  12. BMW Motorrad Motorsport 1 (Open n°17) : Hinterreiter Thomas / Cooper Richard
  13. BMW Motorrad Motorsport 2 (Open n°71) : Penzkofer Rico GER / Mertens Stéphane / Fastre Gregory
  14. Team LTG 57 (STK n°57) : Huvier Cyril / Lalevée Mickael / Dos Santos Anthony
  15. PS-LSL (Open n°13) : Röthig Tim / Mizera Steve / Eckhardt Pascal
  16. ABG Performance (STK n°134) : Gaziello Franck / Pierre Yannick / Hedelin Camille
  17. Motobox Kremer Racing (EWC n°65) : Heiler Anton / Bauer Florian / Scherrer Martin
  18. Atomic Moto Sport (STK n° 39) : Revaka Timmy / Kokes Stephane / Meynle Patrice
  19. RT Racing Team & Moto Virus (EWC n°69) : Devoyon Jean-Louis / Jond Frederic / Bitter Sandor
  20. KTM Dealer Team 2 (Open n°6) : Schmidt Oliver / Schnieders Dirk

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les inquiétudes du futur patron de Rossi en MotoGP

Razlan Razali, patron de l'équipe Yamaha Petronas-SRT, avoue avoir douté de sa future recrue Valentino Rossi après sa première course décevante au GP d'Espagne, mais le retour du Docteur sur le podium au GP d'Andalousie a rassuré le dirigeant malais ! Bilan.
Un nouveau Grand Prix pour la finale de la saison MotoGP 2020

Les organisateurs du championnat du monde MotoGP annoncent un nouveau Grand Prix "en Europe le 22 novembre", qui fera office de finale pour la saison MotoGP 2020 une semaine après le GP de Valence. Explications.
Horaires et enjeux du Grand Prix de République tchèque MotoGP 2020

La troisième course du championnat du monde des Grands Prix MotoGP a lieu ce week-end sur le circuit de Brno, en République tchèque. Fabio Quartararo sera-t-il capable d'enchaîner une troisième victoire d'affilée ? Marquez sera-t-il parfaitement remis de ses blessures ? Rossi poursuivra-t-il sur sa lancée ? Présentation, horaires et déclarations.
Nouveaux coloris, Euro5 et améliorations sur les motos BMW 2021

BMW commence la présentation de ses nouvelles motos 2021, qui se fera comme chaque année en deux temps : les nouveaux coloris et les équipements en été, puis les "vraies" nouveautés en automne. Lever de rideau.
L'usine MBK de Yamaha, premier producteur de deux-roues motorisés en France

A l'arrêt pendant deux mois en raison du coronavirus, MBK Industrie tourne de nouveau à plein régime : ses 544 salariés assemblent jusqu'à 22 motos XSR700 par heure sur les chaînes de Saint-Quentin (02), signale fièrement son propriétaire Yamaha. Explications.
Pourquoi la Kawasaki ZX-25R ne sera pas importée en France

Présentée la semaine dernière sur Moto-Net.Com, la Kawasaki ZX-25R a tapé dans l'oeil de nombreux motards sportifs. Hélas, cette mini Ninja fabriquée en Thaïlande ne sera pas commercialisée sur notre vieux continent. Kawasaki France nous apporte quelques précisions. Interview.
 Bilan des 80 km/h : doit mieux faire... ou différemment ?

Deux ans plus tard, la baisse de la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central a-t-elle atteint son objectif de 300 à 400 vies épargnées par an ? Non : le bilan officiel de la Sécurité routière fait état de 349 morts évitées… en 20 mois. Explications et réflexions.
Radars 3 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...